Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Des boulettes, des abus de biens sociaux et des triplés en pagaille : ce week-end, le football s'est fait éclectique, oscillant entre nullité, tricheries et festival de buts. Et certains se sont plus distingués que d'autres.

Modififié
Sur le banc
Vincent Janssen
Vincent
Janssen

Vincent Janssen

Les Bataves ont de la ressource. Appelé pour la première fois en Oranje en mars dernier pour affronter les Bleus, Vincent prouve match après match qu’il est un buteur prolifique. En témoignent ses quatre buts (dont deux penaltys, certes) face à PEC Zwolle, pour porter son total à 25 réalisations sur la saison. Pas dégueu.

Barry McKay
Barry
McKay

Barry McKay

Le Old Firm a tenu toutes ses promesses. En demi-finale de la Coupe d’Écosse, les Rangers et le Celtic se sont ainsi rendu coup pour coup, au point d’en terminer par une séance de tirs au but à l’avantage des locaux. Précieux, le jeune Barry a notamment permis aux siens de reprendre l’avantage en prolongation d’une frappe splendide en lucarne. Kay O!

Claudio Marchisio
Claudio
Marchisio

Claudio Marchisio

Coup dur pour le beau Claudio. Touché par une rupture des ligaments croisés du genou gauche contre Palerme, le milieu italien a dû quitter les siens à la 14e minute, mais est surtout forfait pour l’Euro. Coup dur pour une Italie déjà en galère.

John Moss
John
Moss

John Moss

Il n’a pas de lien de parenté, mais marche visiblement dans les mêmes traces que Kate. Arbitre de la rencontre entre Leicester et West Ham, John n’a eu que peu de flair, expulsant très sévèrement Jamie Vardy, avant d’accorder un penalty douteux aux Hammers, puis un autre qui l’est tout autant aux Foxes en fin de partie. La ligne blanche a clairement été franchie.

Karim Benzema
Karim
Benzema

Karim Benzema

Blacklisté, catalogué, coupable à chaque fois, KB9 n’en a plus rien à cirer de l’Hexagone. D’ailleurs, c’est bien en Espagne que l’attaquant s’éclate, avec une nouvelle performance émaillée d’un but et deux passes décisives. Si jamais Deschamps ne fait pas l'Euro, cet attaquant-là est en forme.

Andrea Consigli
Andrea
Consigli

Andrea Consigli

Un malaise vagal, un trouble presque schizophrénique : voilà les deux seules raisons qui peuvent expliquer le geste insensé ayant conduit Andrea à envoyer le ballon dans ses propres filets face à la Fiorentina (3-1). Une boulette dé Consigli aux moins de 12 ans.

Lewis Kinsella
Lewis
Kinsella

Lewis Kinsella

Et le titre de poissard de l’année est décerné à… Lewis Kinsella ! Prêté par Aston Villa cet hiver au club de Kidderminster Harriers, le lauréat remporte le prix pour sa performance du week-end. Relégué sur le terrain avec son équipe de 5e division, Lewis fait également partie de l’effectif des Villans, définitivement condamné par Manchester United. Et dire que l’on pensait que Lewis ne perdait ...

Carl Medjani
Carl
Medjani

Carl Medjani

Levante croit encore au maintien grâce à sa victoire contre l’Espanyol (2-1) et ce but salvateur de l’ancien Ajaccien. Et quand Carl Marx, c’est un Carl héros.

Fabian Schär
Fabian
Schär

Fabian Schär

Pas encore à l'abri de la relégation, Hoffenheim peut remercier son défenseur suisse. À la demi-heure, c’est bien lui qui est venu s’affranchir de sa virginité devant les buts (0 réalisation depuis son arrivée) pour remettre les siens sur de bons rails face au Hertha. Un coup de tête qui lui aura manifestement coûté trop Schär, puisque Fabian a dû quitter les siens juste après la mi-temps, victime d’une petite ...

Daniel Georgievski
Daniel
Georgievski

Daniel Georgievski

Le dab, y en a marre ! Après avoir inondé le monde et nourri les célébrations de footballeur, le geste popularisé par Migos se doit d’arriver à échéance de mode. D’ailleurs, Daniel Georgievski, défenseur des Melbourne Victory, est du même avis. Après la défaite des siens face à Brisbane pour le compte des play-offs de A-League, le défenseur a subi le dab d’un fan moqueur. Réflexe normal, le bon Daniel a tenté de se farcir le dabeur, avant de finalement en être empêché ...

Sofiane Boufal
Sofiane
Boufal

Sofiane Boufal

Grâce à un triplé et une passe quasi-décisive sur le CSC de Pablo Martinez, Sofiane a écrasé le Gazélec en plus de s’offrir une belle percée statistique. Ne lui reste plus qu’à quitter le LOSC.

Didier Deschamps
Didier
Deschamps

Didier Deschamps

Coup de grisou sur les Bleus. Après l’affaire Benzema, c’est cette fois-ci DD qui se retrouve impliqué dans une sombre affaire d’abus de biens sociaux consécutive à son départ de l’OM en 2012. Pour la faire courte, le sélectionneur aurait palpé bien plus qu’il n’aurait dû. Comme quoi, les hommes changent, les affaires se ressemblent.

Yoann Gourcuff
Yoann
Gourcuff

Yoann Gourcuff

On avait dit qu’on arrêtait les vannes éculées sur Yo’, mais le Breton nous cherche beaucoup trop. Titulaire face à Guingamp, le souffreteux n’est pas revenu sur le terrain après la pause, invoquant une blessure au dos. En même temps, le récent papa a autre chose à foutre qu'aller chercher la qualif pour la C1.

Renato
Steffen

Renato Steffen

S’il devrait être de la partie à l’Euro, Renato épice ses performances pour définitivement s’en assurer. Le milieu de la Nati inscrit trois points pour Bâle, qui a fait passer Saint-Gall sur le gril. Steffen Curry.

Sergio Agüero
Sergio
Agüero

Sergio Agüero

S’il a laissé le rouquin belge se défaire du PSG, Sergio a décidé de reprendre la main en championnat. Un triplé face à Chelsea plus tard, et City repasse devant Arsenal au classement. Avant d’aller contester le titre suprême ?

Guillaume Hoarau
Guillaume
Hoarau

Guillaume Hoarau

Puisque la journée est aux grands techniciens auteurs de triplé, place à Guillaume Hoarau, ses pieds de velours, son physique distingué, et sa conduite de balle délicieuse. Résultat, Berne dupe Vaduz au terme d’un match animé (5-4), tandis que Guigui se réaffirme comme l’un des plus grands attaquants d’Europe. Le PSG est sur les rangs.

Andrea Consigli (Unione Sportiva Sassuolo Calcio): Un malaise vagal, un trouble presque schizophrénique : voilà les deux seules raisons qui peuvent expliquer le geste insensé ayant conduit Andrea à envoyer le ballon dans ses propres filets face à la Fiorentina (3-1). Une boulette dé Consigli aux moins de 12 ans.

Lewis Kinsella (Villa/Kidderminster Harriers) Et le titre de poissard de l’année est décerné à… Lewis Kinsella ! Prêté par Aston Villa cet hiver au club de Kidderminster Harriers, le lauréat remporte le prix pour sa performance du week-end. Relégué sur le terrain avec son équipe de 5e division, Lewis fait également partie de l’effectif des Villans, définitivement condamné par Manchester United. Et dire que l’on pensait que Lewis ne perdait jamais…

Carl Medjani (Levante UD): Levante croit encore au maintien grâce à sa victoire contre l’Espanyol (2-1) et ce but salvateur de l’ancien Ajaccien. Et quand Carl Marx, c’est un Carl héros.

Fabian Schär (TSG Hoffenheim): Pas encore à l'abri de la relégation, Hoffenheim peut remercier son défenseur suisse. À la demi-heure, c’est bien lui qui est venu s’affranchir de sa virginité devant les buts (0 réalisation depuis son arrivée) pour remettre les siens sur de bons rails face au Hertha. Un coup de tête qui lui aura manifestement coûté trop Schär, puisque Fabian a dû quitter les siens juste après la mi-temps, victime d’une petite blessure.

Daniel Georgievski (Melbourne Victory) Le dab, y en a marre ! Après avoir inondé le monde et nourri les célébrations de footballeur, le geste popularisé par Migos se doit d’arriver à échéance de mode. D’ailleurs, Daniel Georgievski, défenseur des Melbourne Victory, est du même avis. Après la défaite des siens face à Brisbane pour le compte des play-offs de A-League, le défenseur a subi le dab d’un fan moqueur. Réflexe normal, le bon Daniel a tenté de se farcir le dabeur, avant de finalement en être empêché par un coéquipier. Une nouvelle expression, s’il en fallait, du ras-le-bol généralisé contre le dab.

Sofiane Boufal (Lille Olympique Sporting Club): Grâce à un triplé et une passe quasi-décisive sur le CSC de Pablo Martinez, Sofiane a écrasé le Gazélec en plus de s’offrir une belle percée statistique. Ne lui reste plus qu’à quitter le LOSC.

Didier Deschamps (France): Coup de grisou sur les Bleus. Après l’affaire Benzema, c’est cette fois-ci DD qui se retrouve impliqué dans une sombre affaire d’abus de biens sociaux consécutive à son départ de l’OM en 2012. Pour la faire courte, le sélectionneur aurait palpé bien plus qu’il n’aurait dû. Comme quoi, les hommes changent, les affaires se ressemblent.

Yoann Gourcuff (Stade rennais Football Club): On avait dit qu’on arrêtait les vannes éculées sur Yo’, mais le Breton nous cherche beaucoup trop. Titulaire face à Guingamp, le souffreteux n’est pas revenu sur le terrain après la pause, invoquant une blessure au dos. En même temps, le récent papa a autre chose à foutre qu'aller chercher la qualif pour la C1.

Renato Steffen (FC Basel 1893): S’il devrait être de la partie à l’Euro, Renato épice ses performances pour définitivement s’en assurer. Le milieu de la Nati inscrit trois points pour Bâle, qui a fait passer Saint-Gall sur le gril. Steffen Curry.

Sergio Agüero (Manchester City FC): S’il a laissé le rouquin belge se défaire du PSG, Sergio a décidé de reprendre la main en championnat. Un triplé face à Chelsea plus tard, et City repasse devant Arsenal au classement. Avant d’aller contester le titre suprême ?

Guillaume Hoarau (BSC Young Boys): Puisque la journée est aux grands techniciens auteurs de triplé, place à Guillaume Hoarau, ses pieds de velours, son physique distingué, et sa conduite de balle délicieuse. Résultat, Berne dupe Vaduz au terme d’un match animé (5-4), tandis que Guigui se réaffirme comme l’un des plus grands attaquants d’Europe. Le PSG est sur les rangs.

Remplaçants :

Vincent Janssen (Alkmaar Zaanstreek): Les Bataves ont de la ressource. Appelé pour la première fois en Oranje en mars dernier pour affronter les Bleus, Vincent prouve match après match qu’il est un buteur prolifique. En témoignent ses quatre buts (dont deux penaltys, certes) face à PEC Zwolle, pour porter son total à 25 réalisations sur la saison. Pas dégueu.

Barry McKay (Rangers) Le Old Firm a tenu toutes ses promesses. En demi-finale de la Coupe d’Écosse, les Rangers et le Celtic se sont ainsi rendu coup pour coup, au point d’en terminer par une séance de tirs au but à l’avantage des locaux. Précieux, le jeune Barry a notamment permis aux siens de reprendre l’avantage en prolongation d’une frappe splendide en lucarne. Kay O!

Claudio Marchisio (Juventus FC): Coup dur pour le beau Claudio. Touché par une rupture des ligaments croisés du genou gauche contre Palerme, le milieu italien a dû quitter les siens à la 14e minute, mais est surtout forfait pour l’Euro. Coup dur pour une Italie déjà en galère.

John Moss (Drugs United): Il n’a pas de lien de parenté, mais marche visiblement dans les mêmes traces que Kate. Arbitre de la rencontre entre Leicester et West Ham, John n’a eu que peu de flair, expulsant très sévèrement Jamie Vardy, avant d’accorder un penalty douteux aux Hammers, puis un autre qui l’est tout autant aux Foxes en fin de partie. La ligne blanche a clairement été franchie.

Karim Benzema (Real Madrid Club de Fútbol): Blacklisté, catalogué, coupable à chaque fois, KB9 n’en a plus rien à cirer de l’Hexagone. D’ailleurs, c’est bien en Espagne que l’attaquant s’éclate, avec une nouvelle performance émaillée d’un but et deux passes décisives. Si jamais Deschamps ne fait pas l'Euro, cet attaquant-là est en forme.



Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 1 heure Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
il y a 2 heures La statue de Falcao 19 il y a 2 heures Un Ballon d'or créé pour les femmes 20 il y a 5 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 3
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi