Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

La rage de Diony, la finesse d'Iniesta et un Japonais qui joue en Australie et entraîne au Cambodge : c'est l'équipe type du week-end.

Modififié
Sur le banc
Clément Depres
Clément
Depres

Clément Depres

Le SCO menait 3-1 à la 75e, Clément Depres est entré. Première touche de balle, un but. Et à la 88e, c'est encore lui qui parachevait l'incroyable remontée du Nîmes Olympique, vainqueur 4-3 au bout de la folie ! Vous avez dit super sub ?!

Keisuke Honda
Keisuke
Honda

Keisuke Honda

Un mois après avoir disputé la Coupe du monde sous les couleurs des Samouraïs bleus, Keisuke vient d’être intronisé à la tête de la sélection du Cambodge, quelques jours après avoir paraphé un contrat – de joueur – au Melbourne Victory. Une Honda tout terrain.

Rúben Neves
Rúben
Neves

Rúben Neves

Un coup franc de mastodonte, puis un centre soyeux pour la tête décisive de Jiménez : et la lumière fut pour les Loups qui sont équipés du Ruben led.

Memphis Depay
Memphis
Depay

Memphis Depay

L'homme qui a un Lyon tatoué dans le dos est en chaleur en cette saison estivale : « Je n'ai jamais pris autant de plaisir qu'en ce moment, y compris quand je jouais à Manchester United ou au PSV » , a-t-il dit après le succès (2-0) contre Amiens. Et quel coup de griffe ce coup franc en pleine lucarne !

Pablo
Pablo

Pablo

Même pas un quart d'heure de jeu et Pablo s’est fait expulser pour la première de Bordeaux face à Strasbourg. À l'origine : une relance foireuse de Costil qu’Ajorque récupère avant de filer au but. Résultat : une douche froide pour lui et le public girondin, car le Racing s'est imposé 2-0.

Pierre-Yves Hamel
Pierre-Yves
Hamel

Pierre-Yves Hamel

Un doublé face au Gazélec Ajaccio et voilà le Breton de 24 ans déjà bien lancé dans sa saison. Lundi dernier, à Châteauroux, son activité avait permis l’ouverture du score. Hamel, viser la lune avec Lorient, ça ne lui fait pas peur.

Thibaut Courtois
Thibaut
Courtois

Thibaut Courtois

Le Thib’ se plaint au Mondial, le Thib’ pique sa crise de jalousie avant que le Thib’ expédie son divorce avec les Blues. Mais le Thib’ a la mémoire courte : il rallie le club rival de son ex-employeur, l’Atlético de Madrid. En toute logique, au vu de ce qu’ont fait des supporters colchoneros à sa plaque honorifique, on attend que Thib’ se plaigne à nouveau.

Pascal Martinot-Lagarde
Pascal
Martinot-Lagarde

Pascal Martinot-Lagarde

PML par ci, PML par là... Sacré champion d'Europe du 110m haies pour deux minuscules millimètres face à Sergueï Choubenkov, le Tricolore a tout lâché après son sacre : les larmes et une interview « bikini et open bar » .

Gerard Piqué
Gerard
Piqué

Gerard Piqué

La Roja et Piqué, c’est de l’histoire ancienne, puisque le défenseur a officialisé ce week-end sa fin d’aventure internationale, après 102 sélections, un Mondial et un Euro dans les poches. Et c'est déjà pas mal.

Thilo Kehrer
Thilo
Kehrer

Thilo Kehrer

21 ans, international espoirs allemand, défenseur polyvalent : voici la nouvelle recrue du PSG ! Et Thilo testera la concurrence en défense centrale.

Luke Shaw
Luke
Shaw

Luke Shaw

Il a cru se perdre dans le foot, a bossé, trimé, perdu du poids. Le revoilà donc sur son couloir gauche, qui plus est décisif quand il s’agit de planter le second but des Red Devils face à Leicester. The Shaw must go on !

N'Golo Kanté
N'Golo
Kanté

N'Golo Kanté

Positionné dans un rôle de relayeur plus que de sentinelle à Huddersfield, Kanté s’est certes parfois montré maladroit, mais a marqué un pion. Et tout le monde sait qu’un N’Goal Kanté, ça vaut de l’or.

Armand Duplantis
Armand
Duplantis

Armand Duplantis

Imaginez une finale du 100m où le podium se règle en dessous des 9"65. Bah, c'était l'équivalent en finale du saut à la perche des championnats européens. Un moment historique en forme de passation de pouvoir entre Renaud Lavillenie, médaillé de bronze, et le Suédois Armand Duplantis, 18 ans, vainqueur à 6,05m.

Andrés Iniesta
Andrés
Iniesta

Andrés Iniesta

« Le contrôle technique s'est très bien passé, vous pouvez revenir faire un point dans deux ans, Monsieur Iniesta. Et n'oubliez pas de rouler à gauche au Japon. »

Dimitri Payet
Dimitri
Payet

Dimitri Payet

Il a pleuré à sa sortie en finale de la Ligue Europa, il a vécu la Coupe du monde devant sa télé avec un pincement au cœur, alors, il avait envie de lâcher ses nerfs contre le Téfécé (4-0). Hop, un doublé pour bien commencer la saison.

Loïs Diony
Loïs
Diony

Loïs Diony

Diony n'est pas mort ! Il est ressuscité dans le Forez. Après une saison blanche (ou noire, au choix), l'attaquant a claqué les ficelles de Geoffroy-Guichard contre Guingamp. C'est reparti pour une tournée.

Raheem Sterling
Raheem
Sterling

Raheem Sterling

Buteur face à Arsenal, l'ailier a régalé sur son côté gauche. Et ce salaud a gâché la pendaison de crémaillère d'Unai Emery à l'Emirates.

Gardien

Thibaut Courtois (Real Madrid) : Le Thib’ se plaint au Mondial, le Thib’ pique sa crise de jalousie avant que le Thib’ expédie son divorce avec les Blues. Mais le Thib’ a la mémoire courte : il rallie le club rival de son ex-employeur, l’Atlético de Madrid. En toute logique, au vu de ce qu’ont fait des supporters colchoneros à sa plaque honorifique, on attend que Thib’ se plaigne à nouveau.


Défenseurs

Pascal Martinot-Lagarde : PML par ci, PML par là... Sacré champion d'Europe du 110m haies pour deux minuscules millimètres face à Sergueï Choubenkov, le Tricolore a tout lâché après son sacre : les larmes et une interview « bikini et open bar » .

Vidéo

Gerard Piqué (FC Barcelone) : La Roja et Piqué, c’est de l’histoire ancienne, puisque le défenseur a officialisé ce week-end sa fin d’aventure internationale, après 102 sélections, un Mondial et un Euro dans les poches. Et c'est déjà pas mal.

Thilo Kehrer (Schalke 04) : 21 ans, international espoirs allemand, défenseur polyvalent : voici la nouvelle recrue du PSG ! Et Thilo testera la concurrence en défense centrale.

Luke Shaw (Man United) : Il a cru se perdre dans le foot, a bossé, trimé, perdu du poids. Le revoilà donc sur son couloir gauche, qui plus est décisif quand il s’agit de planter le second but des Red Devils face à Leicester. The Shaw must go on !


Milieux

N'Golo Kanté (Chelsea) : Positionné dans un rôle de relayeur plus que de sentinelle à Huddersfield, Kanté s’est certes parfois montré maladroit, mais a marqué un pion. Et tout le monde sait qu’un N’Goal Kanté, ça vaut de l’or.

Armand Duplantis : Imaginez une finale du 100m où le podium se règle en dessous des 9"65. Bah, c'était l'équivalent en finale du saut à la perche des championnats européens. Un moment historique en forme de passation de pouvoir entre Renaud Lavillenie, médaillé de bronze, et le Suédois Armand Duplantis, 18 ans, vainqueur à 6,05m.

Andrés Iniesta (Vissel Kobe) : « Le contrôle technique s'est très bien passé, vous pouvez revenir faire un point dans deux ans, Monsieur Iniesta. Et n'oubliez pas de rouler à gauche au Japon. »


Attaquants

Dimitri Payet (OM) : Il a pleuré à sa sortie en finale de la Ligue Europa, il a vécu la Coupe du monde devant sa télé avec un pincement au cœur, alors, il avait envie de lâcher ses nerfs contre le Téfécé (4-0). Hop, un doublé pour bien commencer la saison.

Loïs Diony (ASSE) : Diony n'est pas mort ! Il est ressuscité dans le Forez. Après une saison blanche (ou noire, au choix), l'attaquant a claqué les ficelles de Geoffroy-Guichard contre Guingamp. C'est reparti pour une tournée.

Raheem Sterling (Man City) : Buteur face à Arsenal, l'ailier a régalé sur son côté gauche. Et ce salaud a gâché la pendaison de crémaillère d'Unai Emery à l'Emirates.


Remplaçants

Clément Depres (Nîmes Olympique) : Le SCO menait 3-1 à la 75e, Clément Depres est entré. Première touche de balle, un but. Et à la 88e, c'est encore lui qui parachevait l'incroyable remontée du Nîmes Olympique, vainqueur 4-3 au bout de la folie ! Vous avez dit super sub ?!

Keisuke Honda (Melbourne Victory & Cambodge) : Un mois après avoir disputé la Coupe du monde sous les couleurs des Samouraïs bleus, Keisuke vient d’être intronisé à la tête de la sélection du Cambodge, quelques jours après avoir paraphé un contrat – de joueur – au Melbourne Victory. Une Honda tout terrain.

Rúben Neves (Wolves) : Un coup franc de mastodonte, puis un centre soyeux pour la tête décisive de Jiménez : et la lumière fut pour les Loups qui sont équipés du Ruben led.

Memphis Depay (OL) : L'homme qui a un Lyon tatoué dans le dos est en chaleur en cette saison estivale : « Je n'ai jamais pris autant de plaisir qu'en ce moment, y compris quand je jouais à Manchester United ou au PSV » , a-t-il dit après le succès (2-0) contre Amiens. Et quel coup de griffe ce coup franc en pleine lucarne !

Pablo (Bordeaux) : Même pas un quart d'heure de jeu et Pablo s’est fait expulser pour la première de Bordeaux face à Strasbourg. À l'origine : une relance foireuse de Costil qu’Ajorque récupère avant de filer au but. Résultat : une douche froide pour lui et le public girondin, car le Racing s'est imposé 2-0.

Pierre-Yves Hamel (FC Lorient) : Un doublé face au Gazélec Ajaccio et voilà le Breton de 24 ans déjà bien lancé dans sa saison. Lundi dernier, à Châteauroux, son activité avait permis l’ouverture du score. Hamel, viser la lune avec Lorient, ça ne lui fait pas peur.



Par Florian Lefèvre et Alexis Souhard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23

Le Kiosque SO PRESS

À lire ensuite
Le grand quiz du week-end