Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

De la lose, des symboles, des patrons, des boulets et des mecs qui explosent des records : l'équipe type du week-end a encore une bien fière allure en ce début de semaine.

Modififié
Sur le banc
Remi Matthews
Remi
Matthews

Remi Matthews

S'il n'est plus leader, le Leeds de Marcelo Bielsa s'est ressaisi et a enregistré un second succès de rang ce week-end lors de la réception de Bolton (2-1). Mais il est très difficile de savoir ce qu'a fait le portier des visiteurs Remi Matthews sur le but de la libération signé Alioski. En attendant, les Whites peuvent le remercier.

Jack Butland
Jack
Butland

Jack Butland

Au jeu de la tenue la plus classe portée par un gardien de but, c'est Jack Butland qui a raflé la palme ce week-end.

Lionel Messi
Lionel
Messi

Lionel Messi

Il reste vraiment des choses à dire sur ce sujet ?

Michy Batshuayi
Michy
Batshuayi

Michy Batshuayi

Premier pion chez les Eagles pour Michy, que Chelsea continue de trimbaler à travers l'Europe tel un vulgaire Matt Miazga.

Kylian Mbappé
Kylian
Mbappé

Kylian Mbappé

Les vingt ans viennent d'être passés, et les cinquante réalisations en Ligue 1 sont déjà enregistrées. « Wesh wesh, Kylian Mbappé ! »

Saïd Benrahma
Saïd
Benrahma

Saïd Benrahma

Lui aussi s'est fendu d'un triplé : c'était face à Hull City en Championship (5-1). Du côté de Brentford avec Neal Maupay, l'ancien de la Berrichonne s'éclate, même si les Bees sont largués dans la course à la Premier League.

Kepa Arrizabalaga
Kepa
Arrizabalaga

Kepa Arrizabalaga

Mais pour qui se prend Kepa Arrizabalaga ? À la toute fin de la prolongation en finale de League Cup face à City, l'homme dont on retient très difficilement le nom a tout simplement refusé de sortir pour céder sa place à Willy Caballero alors qu'il semblait blessé et que les tirs au but arrivaient : du jamais-vu. Et le pire, c'est que le portier n'a pas réussi à faire gagner les Blues lors de la séance finale. Il ne lui reste plus qu'à faire profil bas, et à ...

James Tomkins
James
Tomkins

James Tomkins

Vous n'avez rien d'autre à faire que de jouer à touche-pipi en plein match, les gars ?

Xavier Legrand :
Xavier Legrand
:

Xavier Legrand :

Son film Jusqu'à la garde a raflé quatre César vendredi soir, lors de la grande cérémonie du cinoche à la française. Pas mal, pour un premier long métrage.

Karim Rekik
Karim
Rekik

Karim Rekik

Sur la pelouse de l'Allianz Arena, le mano a mano entre le Néerlandais et Robert Lewandowski valait le coup. Et notre ami Karim n'est pas allé au bout des 90 minutes.

Nicolas Pallois
Nicolas
Pallois

Nicolas Pallois

Le colosse des Canaris avait fait l'aller-retour à Progreso il y a une semaine, pour porter le cercueil de son pote Emiliano Sala lors des obsèques de l'Argentin. De retour dans le onze nantais hier à la Beaujoire, il a signé – d'une patate du gauche – le seul but du match face à... Bordeaux. Sacré symbole.

Gerard Deulofeu
Gerard
Deulofeu

Gerard Deulofeu

Et hop, un triplé et une offrande pour étriller Cardiff City (1-5). Comment ça, il est trop tard pour (re)devenir le grand espoir du foot espagnol ?

Lucas Deaux
Lucas
Deaux

Lucas Deaux

Par les temps qui courent, les moments de grâce sont assez rares au Roudourou. Alors, cette tête inespérée et victorieuse claquée à la 92e méritait bien de faire tomber le haut.

Abdelaziz Bouteflika :
Abdelaziz Bouteflika
:

Abdelaziz Bouteflika :

L'idée d'un cinquième mandat brigué par l'épouvantail le plus connu d'Algérie a fait gronder les foules comme rarement ce week-end, de l'autre coté de la Méditerranée. L'occasion de se demander ce que devient Abdelaziz Barrada ?

Javier Hernández
Javier
Hernández

Javier Hernández

Le but de la main, tout un art.

Lisandro López
Lisandro
López

Lisandro López

Impliqué sur deux des trois buts du Racing lors du mythique Clásico d'Avellaneda sur la pelouse du CA Independiente (victoire 3-1), Licha a rappelé qui était le patron. Et son écurie est plus que jamais leader du championnat.

André-Pierre Gignac :
André-Pierre Gignac
:

André-Pierre Gignac :

172 matchs avec les Tigres, cent caramels. À plus de 8000 kilomètres de l'Hexagone, APG continue d'écrire sa propre légende, pépère. Et a passé un nouveau stade avec son penalty à la 93e contre le CF Atlas. Le record du meilleur buteur du club n'est qu'à trois unités...

Gardien

Kepa Arrizabalaga (Chelsea) : Mais pour qui se prend Kepa Arrizabalaga ? À la toute fin de la prolongation en finale de League Cup face à City, l'homme dont on retient très difficilement le nom a tout simplement refusé de sortir pour céder sa place à Willy Caballero alors qu'il semblait blessé et que les tirs au but arrivaient : du jamais-vu. Et le pire, c'est que le portier n'a pas réussi à faire gagner les Blues lors de la séance finale. Il ne lui reste plus qu'à faire profil bas, et à désamorcer.


Défenseurs

James Tomkins (Crystal Palace) : Vous n'avez rien d'autre à faire que de jouer à touche-pipi en plein match, les gars ?

Xavier Legrand : Son film Jusqu'à la garde a raflé quatre César vendredi soir, lors de la grande cérémonie du cinoche à la française. Pas mal, pour un premier long métrage.

Karim Rekik (Hertha Berlin) : Sur la pelouse de l'Allianz Arena, le mano a mano entre le Néerlandais et Robert Lewandowski valait le coup. Et notre ami Karim n'est pas allé au bout des 90 minutes.

Nicolas Pallois (Nantes) : Le colosse des Canaris avait fait l'aller-retour à Progreso il y a une semaine, pour porter le cercueil de son pote Emiliano Sala lors des obsèques de l'Argentin. De retour dans le onze nantais hier à la Beaujoire, il a signé – d'une patate du gauche – le seul but du match face à... Bordeaux. Sacré symbole.


Milieux

Gerard Deulofeu (Watford) : Et hop, un triplé et une offrande pour étriller Cardiff City (1-5). Comment ça, il est trop tard pour (re)devenir le grand espoir du foot espagnol ?

Lucas Deaux (Guingamp) : Par les temps qui courent, les moments de grâce sont assez rares au Roudourou. Alors, cette tête inespérée et victorieuse claquée à la 92e méritait bien de faire tomber le haut.

Abdelaziz Bouteflika : L'idée d'un cinquième mandat brigué par l'épouvantail le plus connu d'Algérie a fait gronder les foules comme rarement ce week-end, de l'autre coté de la Méditerranée. L'occasion de se demander ce que devient Abdelaziz Barrada ?


Attaquants

Javier Hernández (West Ham) : Le but de la main, tout un art.

Lisandro López (Racing) : Impliqué sur deux des trois buts du Racing lors du mythique Clásico d'Avellaneda sur la pelouse du CA Independiente (victoire 3-1), Licha a rappelé qui était le patron. Et son écurie est plus que jamais leader du championnat.

André-Pierre Gignac : 172 matchs avec les Tigres, cent caramels. À plus de 8000 kilomètres de l'Hexagone, APG continue d'écrire sa propre légende, pépère. Et a passé un nouveau stade avec son penalty à la 93e contre le CF Atlas. Le record du meilleur buteur du club n'est qu'à trois unités...


Remplaçants

Remi Matthews (Bolton) : S'il n'est plus leader, le Leeds de Marcelo Bielsa s'est ressaisi et a enregistré un second succès de rang ce week-end lors de la réception de Bolton (2-1). Mais il est très difficile de savoir ce qu'a fait le portier des visiteurs Remi Matthews sur le but de la libération signé Alioski. En attendant, les Whites peuvent le remercier.

Jack Butland (Stoke City) : Au jeu de la tenue la plus classe portée par un gardien de but, c'est Jack Butland qui a raflé la palme ce week-end.

Lionel Messi (FC Barcelone) : Il reste vraiment des choses à dire sur ce sujet ?

Michy Batshuayi (Crystal Palace) : Premier pion chez les Eagles pour Michy, que Chelsea continue de trimbaler à travers l'Europe tel un vulgaire Matt Miazga.

Kylian Mbappé (Paris S-G) : Les vingt ans viennent d'être passés, et les cinquante réalisations en Ligue 1 sont déjà enregistrées. « Wesh wesh, Kylian Mbappé ! »

Saïd Benrahma (Brentford) : Lui aussi s'est fendu d'un triplé : c'était face à Hull City en Championship (5-1). Du côté de Brentford avec Neal Maupay, l'ancien de la Berrichonne s'éclate, même si les Bees sont largués dans la course à la Premier League.




Par Jérémie Baron Image Lisandro López : racingclub.com.ar
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Celui qui a voulu faire une pause foot ce week-end a du retard à combler...




Dans cet article