Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

L'équipe type du dimanche

Qu'est-ce qu'il était bien, ce week-end de foot ! Un doublé contre son camp, la première défaite du Bayern en championnat depuis 18 mois, un Ballon d'or plein d'amour, un Anelka toujours aussi libre, une panthère centenaire, un Basque bien chez lui et des tresses blondes en perdition. Entre autres...

Modififié
Sur le banc
José
Mourinho

José Mourinho

Il est loin, le Mou de 2009, celui qui ne jurait qu'en costumes taillés sur mesure. Vêtements techniques, polaires, cols zippés : en 2014, le technicien portugais a succombé à la mode du normcore. Intermittent.

Kieran
Richardson

Kieran Richardson

Avant, la vie de Kieran Richardson n'était qu'un excès géant. Aujourd'hui, le joueur de Fulham confie que c'est la découverte de la foi qui l'a éloigné de l'alcool et des filles faciles. Une rencontre avec Dieu qu'il doit à Natalie Suliman, l'ange qui partage sa vie depuis 2007 et qui l'a remis sur le droit chemin. Celui qui conduit à planter contre Aston Villa, entre ...

Aïssa
Mandi

Aïssa Mandi

Le latéral droit algérien a réussi ce week-end ce que ni Van der Wiel ni Jallet ne sont jamais parvenus à réaliser : inscrire un doublé pour le PSG. Pas rien.

Alessandro Del
Piero

Alessandro Del Piero

La pré-retraite d'Alessandro en Australie se passe pas mal, merci pour lui. Le trequartista, 39 piges, y est même allé de son doublé, dimanche, contre les Phoenix de Wellington.

Diego
Rolan

Diego Rolan

Il aura fallu trente et une rencontres à l'Uruguayen, arrivé en Gironde en janvier 2013, pour inscrire son premier but en Ligue 1. Pas radin, le gamin de 21 ans a également offert une passe dé' à Guillaume Hoarau et gratifié les courageux qui se déplacent encore à Chaban de quelques gestes techniques de grande classe, face à Rennes. Pour fêter ça, il a même poussé la note dans les vestiaires. La chanson de ...

David
Ospina

David Ospina

Il aura fallu une main dans sa surface de Digard à la 90e pour que le Colombien cède à Saint-Étienne. Avant cela, le gominé a servi de paillasson à Brandão avant de multiplier les parades folles durant toute la rencontre.

Bacary
Sagna

Bacary Sagna

Sale dimanche après-midi pour Bacary, sur la pelouse d'Everton. Coupable sur deux buts, le latéral des Bleus permet aux Toffees de revenir à un point des Gunners. Avec un match en moins. Fun fact : Sagna a 31 ans. Oui, les tresses blondes, ça rajeunit.

Jan-Ingwer
Callsen-Bracker

Jan-Ingwer Callsen-Bracker

Il est grand, il est blond, il porte la raie sur le côté. Derrière ce nom beaucoup trop composé se cache en fait le taulier d'Augsburg. Et Augsburg a infligé au Bayern sa première défaite en Bundesliga depuis le 28 octobre 2012. 1-0, tranquille.

Efetobore
Ambrose

Efetobore Ambrose

En s'imposant 2-0 sur la pelouse de Dundee United, le Celtic boucle la saison régulière écossaise avec 28 points d'avance sur Aberdeen, deuxième, et une différence de buts de +66 en 33 journées. Mais pour la blague, ils vont quand même jouer les playoffs. Faites remonter les Rangers. Tout de suite.

Andrea
Raggi

Andrea Raggi

(Défenseur Droite-Gauche-Centre) Dans la partie de Football Manager grandeur nature à laquelle joue Claudio Ranieri, Andrea Raggi est précieux. Peu importe le poste de la défense qu'il occupe, le chauve est toujours précieux. Face à Nantes, il a même inscrit son premier but en Ligue 1.

Wesley
Sneijder

Wesley Sneijder

L'arbitre du derby opposant Galatasaray au Fenerbahçe a distribué 17 cartons, dont deux rouges. Wesley Sneijder, lui, n'a distribué qu'une patate, du droit. Un dixième but de la saison qui suffit pour permettre aux siens de l'emporter.

Asier
Illarramendi

Asier Illarramendi

C'était écrit. À l'occasion de son retour à Anoeta, le Basque a bien évidemment ouvert le score pour le Real face à la Real, sa Real, celle de San Sebastián. Et comme dans tout bon nanar mélo qui se respecte, il a bien pris soin de ne pas célébrer l'affaire, histoire de ne pas passer pour un salaud. Alors qu'au fond de lui, il avait une grosse envie de lâcher quelques pas sur du Reel 2 Real. Asier likes to move it, move ...

Juan
Mata

Juan Mata

Deux buts et une passe décisive pour Juan sur la pelouse de Newcastle. Ce diable de 174 centimètres va sauver David Moyes. Et peu importe si, en dehors des terrains, Mata dort.

Nicolas
Anelka

Nicolas Anelka

Gros, gros week-end pour Nico. Après avoir fusillé Domenech et encensé Dieudonné dans la presse vendredi, le quenellier s'est engagé dimanche avec l'Atlético Mineiro. Joli contre-pied.

Bafétimbi
Gomis

Bafétimbi Gomis

Bafé est un homme de valeurs. Pour preuve, c'est le jour de l'anniversaire de sa maman qu'il a choisi pour inscrire son centième pion en Ligue 1. Son douzième de la saison.

Ronaldinho

Ronaldinho

Lorsqu'un ado se jette sur la pelouse de Santa Fé pour embrasser son idole, Ronaldinho ouvre grand ses bras. Pour lui offrir l'accolade recherchée, mais surtout pour le protéger de cet homme à la matraque inquiétante et l'escorter jusqu'au bord du terrain. La classe.

David Ospina (Nice) : Il aura fallu une main dans sa surface de Digard à la 90e pour que le Colombien cède à Saint-Étienne. Avant cela, le gominé a servi de paillasson à Brandão avant de multiplier les parades folles durant toute la rencontre.

Bacary Sagna (Arsenal) : Sale dimanche après-midi pour Bacary, sur la pelouse d'Everton. Coupable sur deux buts, le latéral des Bleus permet aux Toffees de revenir à un point des Gunners. Avec un match en moins. Fun fact : Sagna a 31 ans. Oui, les tresses blondes, ça rajeunit.

Jan-Ingwer Callsen-Bracker (Augsburg) : Il est grand, il est blond, il porte la raie sur le côté. Derrière ce nom beaucoup trop composé se cache en fait le taulier d'Augsburg. Et Augsburg a infligé au Bayern sa première défaite en Bundesliga depuis le 28 octobre 2012. 1-0, tranquille.

Efetobore Ambrose (Celtic) : En s'imposant 2-0 sur la pelouse de Dundee United, le Celtic boucle la saison régulière écossaise avec 28 points d'avance sur Aberdeen, deuxième, et une différence de buts de +66 en 33 journées. Mais pour la blague, ils vont quand même jouer les playoffs. Faites remonter les Rangers. Tout de suite.

Andrea Raggi (Monaco) : (Défenseur Droite-Gauche-Centre) Dans la partie de Football Manager grandeur nature à laquelle joue Claudio Ranieri, Andrea Raggi est précieux. Peu importe le poste de la défense qu'il occupe, le chauve est toujours précieux. Face à Nantes, il a même inscrit son premier but en Ligue 1.

Wesley Sneijder (Galatasaray) : L'arbitre du derby opposant Galatasaray au Fenerbahçe a distribué 17 cartons, dont deux rouges. Wesley Sneijder, lui, n'a distribué qu'une patate, du droit. Un dixième but de la saison qui suffit pour permettre aux siens de l'emporter.

Asier Illarramendi (Real Madrid) : C'était écrit. À l'occasion de son retour à Anoeta, le Basque a bien évidemment ouvert le score pour le Real face à la Real, sa Real, celle de San Sebastián. Et comme dans tout bon nanar mélo qui se respecte, il a bien pris soin de ne pas célébrer l'affaire, histoire de ne pas passer pour un salaud. Alors qu'au fond de lui, il avait une grosse envie de lâcher quelques pas sur du Reel 2 Real. Asier likes to move it, move it.

Vidéo

Juan Mata (Manchester United) : Deux buts et une passe décisive pour Juan sur la pelouse de Newcastle. Ce diable de 174 centimètres va sauver David Moyes. Et peu importe si, en dehors des terrains, Mata dort.

Nicolas Anelka (Atlético Mineiro) : Gros, gros week-end pour Nico. Après avoir fusillé Domenech et encensé Dieudonné dans la presse vendredi, le quenellier s'est engagé dimanche avec l'Atlético Mineiro. Joli contre-pied.

Bafétimbi Gomis (Lyon) : Bafé est un homme de valeurs. Pour preuve, c'est le jour de l'anniversaire de sa maman qu'il a choisi pour inscrire son centième pion en Ligue 1. Son douzième de la saison.

Ronaldinho (Atlético Mineiro) : Lorsqu'un ado se jette sur la pelouse de Santa Fé pour embrasser son idole, Ronaldinho ouvre grand ses bras. Pour lui offrir l'accolade recherchée, mais surtout pour le protéger de cet homme à la matraque inquiétante et l'escorter jusqu'au bord du terrain. La classe.

Vidéo

José Mourinho (Chelsea) : Il est loin, le Mou de 2009, celui qui ne jurait qu'en costumes taillés sur mesure. Vêtements techniques, polaires, cols zippés : en 2014, le technicien portugais a succombé à la mode du normcore. Intermittent.

Kieran Richardson (Fulham) : Avant, la vie de Kieran Richardson n'était qu'un excès géant. Aujourd'hui, le joueur de Fulham confie que c'est la découverte de la foi qui l'a éloigné de l'alcool et des filles faciles. Une rencontre avec Dieu qu'il doit à Natalie Suliman, l'ange qui partage sa vie depuis 2007 et qui l'a remis sur le droit chemin. Celui qui conduit à planter contre Aston Villa, entre autres.

Aïssa Mandi (Reims) : Le latéral droit algérien a réussi ce week-end ce que ni Van der Wiel ni Jallet ne sont jamais parvenus à réaliser : inscrire un doublé pour le PSG. Pas rien.

Alessandro Del Piero (Sydney) : La pré-retraite d'Alessandro en Australie se passe pas mal, merci pour lui. Le trequartista, 39 piges, y est même allé de son doublé, dimanche, contre les Phoenix de Wellington.

Diego Rolan (Bordeaux) : Il aura fallu trente et une rencontres à l'Uruguayen, arrivé en Gironde en janvier 2013, pour inscrire son premier but en Ligue 1. Pas radin, le gamin de 21 ans a également offert une passe dé' à Guillaume Hoarau et gratifié les courageux qui se déplacent encore à Chaban de quelques gestes techniques de grande classe, face à Rennes. Pour fêter ça, il a même poussé la note dans les vestiaires. La chanson de Rolan.



Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE