Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

L'équipe type du dimanche

Derbys à Barcelone, Londres, Lyon, Buenos Aires, classiques à Nantes et Liège : ce week-end a offert son lot de drames, entre buts contre son camp, penaltys manqués, avalage de langue et coupes de cheveux douteuses. Avec même un peu de drogue. Le foot qu'on aime résumé en une équipe.

Modififié
Sur le banc
Anne
Hidalgo

Anne Hidalgo

Depuis treize ans, le derby parisien n'échappe pas à la gauche. Lors du prochain, c'est en scootlib que les supporters se rendront aux urnes.

Maxime
Dupé

Maxime Dupé

Deuxième match pro, deuxième 0-0 pour l'enfant de Pleudadeuc, bien aidé par des Bordelais qui ne sont pas parvenus à cadrer la moindre tentative.

Jonathan
Zebina

Jonathan Zebina

Si le capitaine toulousain avait laissé Ben Yedder tirer ce penalty, comme cela était prévu, Toulouse serait peut-être sixième, devant Marseille. Peut-être. Au lieu de cela, le Téf' pointe en huitième position. Et au fond, cela dérange qui ?

Cédric
Mongongu

Cédric Mongongu

Le stoppeur haut-savoyard, lui, n'a pas tremblé au moment de transformer son péno et de donner un peu d'air à ces bouteilles d'eau pourtant bien plates.

Mehdi
Carcela

Mehdi Carcela

L'Hispano-Maroco-Belge a passé une belle fin de week-end. Unique buteur de la rencontre face aux rivaux d'Anderlecht, il a pris soin de se faire expulser à cinq minutes du terme pour ne pas rater Proposition indécente sur la RTBF. Demi Moore pour lui.

José Manuel
Pinto

José Manuel Pinto

Le genou droit de Víctor Valdés en vrac, on prédisait le pire pour la fin de saison du Barça. Mais lors du derby face à l'Espanyol, Sean Paul, 38 ans, est parvenu à garder son but inviolé. Jusqu'ici, tout va bien...

Glen
Johnson

Glen Johnson

Systématiquement oublié dans la liste des meilleurs arrières droit du monde, Glen McLeod Cooper Johnson a pourtant largement sa place aux côtés de Lahm, Dani Alves, Ivanović et Chalmé. Il l'a encore prouvé dimanche en obligeant Kaboul à marquer contre son camp suite à un déboulé fou dans la défense des Spurs.

John
Terry

John Terry

Si Chelsea a vu s'envoler le titre face à Crystal Palace, comme l'assure plein de malice José Mourinho, l'histoire retiendra que c'était à cause d'un csc de ce sagouin de John Terry.

Stoppila
Sunzu

Stoppila Sunzu

Avant de tromper Mandanda sur corner, le Zambien a eu le temps d'envoyer un sexto à Fanni, qui le marquait deux mètres plus loin. Quatrième but de la saison, pour l'ancien joueur du Tout Puissant Mazembe arrivé dans le Doubs en janvier.

Benoît
Trémoulinas

Benoît Trémoulinas

Il était à l'aise, le Réunionnais, dans ce 3-5-2 calibré pour punir les Lyonnais à Gerland. Auteur du centre qui amène l'ouverture du score d'Erding, il a mis au supplice Tolisso durant toute la rencontre. Oui, l'ex-nouveau meilleur latéral gauche français vit dans le Forez.

Marco
Reus

Marco Reus

Un triplé qui veut dire à ces inconscients du VFB Stuttgart que non, on ne mène pas impunément 2-0 face au BVB. Déjà dix-sept buts cette saison pour l'homme au visage à jouer dans des films de Leni Riefenstahl.

Kaká

Kaká

L’Évangélique (rien à voir avec la cagole) a dignement fêté son 300e match avec le Milan AC en y allant de son doublé contre le Chievo.

Jaba
Kankava

Jaba Kankava

Assommé par Boyko, le gardien de Dnipropetrovsk, le milieu de terrain du Dynamo Kiev Oleg Goussev n'était pas au mieux. Il aurait même vu sa vie défiler. Mais ça, c'était avant que Jaba Kankava ne lui dégage cette langue qui tentait de l'étouffer. La vidéo.

Dani
Benítez

Dani Benítez

Prêté depuis 2009 à Grenade par l'Udinese, l'ailier de 26 ans ne pouvait se faire à l'idée de vivre un jour dans la ville la plus laide d'Italie. Donc il a pris de la coke. Et ça s'est vu lorsqu'il s'est fait contrôler après le match contre le Betis. Il risque une suspension de deux ans. Loin d'Udine.

Fernando
Cavenaghi

Fernando Cavenaghi

Qu'est-ce qu'il est beau, San Fernando ! Surtout après un Superclásico remporté sur le terrain de Boca Juniors. Et peu importe si ses partenaires doivent s'y mettre à quatre pour supporter son poids lors de chaque célébration de but.

Dries
Mertens

Dries Mertens

Tiens, les Belges s'attaquent maintenant aux vielles dames. Entré à la 79e, buteur à la 81e, le gars de Louvain n'aime pas trop perdre de temps lorsqu'il s'agit d'infliger à la Juventus sa deuxième défaite de la saison.

José Manuel Pinto (Barcelone) : Le genou droit de Víctor Valdés en vrac, on prédisait le pire pour la fin de saison du Barça. Mais lors du derby face à l'Espanyol, Sean Paul, 38 ans, est parvenu à garder son but inviolé. Jusqu'ici, tout va bien...

Glen Johnson (Liverpool) : Systématiquement oublié dans la liste des meilleurs arrières droit du monde, Glen McLeod Cooper Johnson a pourtant largement sa place aux côtés de Lahm, Dani Alves, Ivanović et Chalmé. Il l'a encore prouvé dimanche en obligeant Kaboul à marquer contre son camp suite à un déboulé fou dans la défense des Spurs.

John Terry (Chelsea) : Si Chelsea a vu s'envoler le titre face à Crystal Palace, comme l'assure plein de malice José Mourinho, l'histoire retiendra que c'était à cause d'un csc de ce sagouin de John Terry.

Stoppila Sunzu (Sochaux) : Avant de tromper Mandanda sur corner, le Zambien a eu le temps d'envoyer un sexto à Fanni, qui le marquait deux mètres plus loin. Quatrième but de la saison, pour l'ancien joueur du Tout Puissant Mazembe arrivé dans le Doubs en janvier.

Benoît Trémoulinas (Saint-Étienne) : Il était à l'aise, le Réunionnais, dans ce 3-5-2 calibré pour punir les Lyonnais à Gerland. Auteur du centre qui amène l'ouverture du score d'Erding, il a mis au supplice Tolisso durant toute la rencontre. Oui, l'ex-nouveau meilleur latéral gauche français vit dans le Forez.

Marco Reus (Borussia Dortmund) : Un triplé qui veut dire à ces inconscients du VFB Stuttgart que non, on ne mène pas impunément 2-0 face au BVB. Déjà dix-sept buts cette saison pour l'homme au visage à jouer dans des films de Leni Riefenstahl.

Kaká (Milan) : L’Évangélique (rien à voir avec la cagole) a dignement fêté son 300e match avec le Milan AC en y allant de son doublé contre le Chievo.

Jaba Kankava (FC Dnipro Dnipropetrovsk) : Assommé par Boyko, le gardien de Dnipropetrovsk, le milieu de terrain du Dynamo Kiev Oleg Goussev n'était pas au mieux. Il aurait même vu sa vie défiler. Mais ça, c'était avant que Jaba Kankava ne lui dégage cette langue qui tentait de l'étouffer. La vidéo.

Dani Benítez (Grenade) : Prêté depuis 2009 à Grenade par l'Udinese, l'ailier de 26 ans ne pouvait se faire à l'idée de vivre un jour dans la ville la plus laide d'Italie. Donc il a pris de la coke. Et ça s'est vu lorsqu'il s'est fait contrôler après le match contre le Betis. Il risque une suspension de deux ans. Loin d'Udine.

Fernando Cavenaghi (River Plate) : Qu'est-ce qu'il est beau, San Fernando ! Surtout après un Superclásico remporté sur le terrain de Boca Juniors. Et peu importe si ses partenaires doivent s'y mettre à quatre pour supporter son poids lors de chaque célébration de but.

Dries Mertens (Naples) : Tiens, les Belges s'attaquent maintenant aux vielles dames. Entré à la 79e, buteur à la 81e, le gars de Louvain n'aime pas trop perdre de temps lorsqu'il s'agit d'infliger à la Juventus sa deuxième défaite de la saison.

Anne Hidalgo (Parti socialiste) : Depuis treize ans, le derby parisien n'échappe pas à la gauche. Lors du prochain, c'est en scootlib que les supporters se rendront aux urnes.

Maxime Dupé (Nantes) : Deuxième match pro, deuxième 0-0 pour l'enfant de Pleudadeuc, bien aidé par des Bordelais qui ne sont pas parvenus à cadrer la moindre tentative.

Jonathan Zebina (Toulouse) : Si le capitaine toulousain avait laissé Ben Yedder tirer ce penalty, comme cela était prévu, Toulouse serait peut-être sixième, devant Marseille. Peut-être. Au lieu de cela, le Téf' pointe en huitième position. Et au fond, cela dérange qui ?

Cédric Mongongu (Évian Thonon Gaillard) : Le stoppeur haut-savoyard, lui, n'a pas tremblé au moment de transformer son péno et de donner un peu d'air à ces bouteilles d'eau pourtant bien plates.

Mehdi Carcela (Standard de Liège) : L'Hispano-Maroco-Belge a passé une belle fin de week-end. Unique buteur de la rencontre face aux rivaux d'Anderlecht, il a pris soin de se faire expulser à cinq minutes du terme pour ne pas rater Proposition indécente sur la RTBF. Demi Moore pour lui.



Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié