Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

L'équipe type du dimanche

Un ancien de la Ligue 1 qui régale l'Italie, un gardien en détresse, un latéral gauche capable de faire briller Jimmy Briand et un Mario Balotelli qui avait réservé sa place dès vendredi : l'équipe type du dimanche tient une forme olympique.

Modififié
Sur le banc
Roman
Bürki

Roman Bürki

Difficile fin de semaine pour le gardien des Grasshopper de Zürich. Évacué sur civière et assistance respiratoire après un choc avec le pied de Kristian Nushi, joueur de Saint-Gall, Roman Bürki a perdu connaissance. Même si son équipe s'impose 5-1, on lui souhaite un bon rétablissement. Et une aussi belle carrière que Petr Čech.

Renaud
Lavillenie

Renaud Lavillenie

L’Argentine a Messi et ses quatre Ballons d’or. La France a Lavillenie et ses 6,16 mètres à la perche. Chacun son truc, mais le Clermontois fait désormais partie des extra-terrestres du sport.

Olivier
Giroud

Olivier Giroud

Cramé par le Irish Sun, qui a prouvé son infidélité en publiant une photo gênante de lui en slip, Giroud a dû publier un message d’excuses publiques sur son compte Twitter. Et a remplacé Sanogo, sorti sous l’ovation de l’Emirates. Un weekend pénible, donc.

Miloš
Jojić

Miloš Jojić

Le jeune Serbe, arrivé au mercato d’hiver, n’a mis que 17 secondes pour marquer son premier but sous ses nouvelles couleurs, et se faire adopter par le mur jaune. Éjaculateur précoce.

Ryan
Mendes

Ryan Mendes

Le Cap-Verdien entre à la place de Souaré à dix minutes de la fin de match, et égalise à la 93e sur un centre foireux qui lobe Bertrand Laquait. Dommage pour Évian, qui pensait tenir sa première victoire en 2014. Un gros casseur d’ambiance.

Ruben

Ruben

Avant le choc contre City demain, le Barça s'est rodé contre le Rayo Vallecano ce week-end. Six pions, encaissés par le pauvre Ruben. Victimisé, le gardien de 29 ans pourra toujours se dire qu'il n'est pas le seul à avoir souffert.

Julien
Faussurier

Julien Faussurier

Stade Auguste-Bonal, 93e minute. Sochaux est (enfin) devant après avoir manqué tout ce qui était imaginable. Stress total : dernier rush pour Guingamp. Diallo, seul au 6 mètres, place son plat du pied, mais Faussurier repousse héroïquement de la tête.

Felipe
Santana

Felipe Santana

En une minute, le Brésilien va passer de héros à zéro. À 0-1 pour les siens, Santana empêche l’égalisation en repoussant le ballon sur la ligne. Mais sur le corner qui suit, il ne peut s’empêcher de tout gâcher en envoyant dans ses cages une reprise du tibia imparable.

Emerson

Emerson

Lancé plein axe, Emerson est pris de folie. Il exécute donc un double passement de jambe suivi d’un crochet sur la gauche. Et alors qu’il est au moins à 30 mètres des buts, il frappe. Sous la barre, son tir est sublime. Emerson, pur attaquant ? Euh non, défenseur central.

Henri
Bedimo

Henri Bedimo

Une caisse de sport s'est incrustée au stade de Gerland. Elle était noire et son réservoir d'essence était plein à ras bord. Non, ce n'est pas KITT de K2000, mais Henri Bédimo. Travail défensif au poil et caviars pour Jimmy Briand, le mec était au four et au moulin.

Ben
Watson

Ben Watson

Le but à la dernière minute de la finale 2013 face à City, c’est lui. La prune victorieuse sur coup franc contre Cardiff samedi, c’est encore lui. Ben Watson a décidé de se faire un palmarès de Cup. Prochain rendez-vous, la revanche en quart contre les Citizens.

Miralem
Pjanić

Miralem Pjanić

Après une première demi-heure compliquée, le Bosnien a fait l’amour à la Sampdoria. Dribbles, grosses frappes, talonnades, caviars dans tous les sens... Il parachève même son œuvre d’un superbe coup franc. Hors norme.

Lasse
Schøne

Lasse Schøne

L'Ajax Amsterdam se régale en championnat et file vers sa quatrième couronne d'affilée. Contre Heerenveen, Lasse Schøne a montré la voie aux siens. Deux pénos et une dernière finition, le Danois régale avec un triplé. Propre.

Domi
Kumbela

Domi Kumbela

Kumbela a passé presque la totalité de sa carrière en D2 allemande. Et alors qu’il était assez silencieux depuis le début de la saison, le garçon a décidé d'enfin marquer la Bundesliga. Entré à la mi-temps alors que Hambourg menait 0-1, il claque un triplé et vire Van Marwijk par la même occasion.

Mario
Balotelli

Mario Balotelli

Super Mario a décidé de s'énerver vendredi contre Bologne. Unique buteur de la rencontre, il a balancé une praline monstrueuse dans le but adverse. Mais vu sa célébration, Balo n'a rien vu d'exceptionnel dans son geste.

Brandão

Brandão

Le Brésilien attend la 92e minute pour planter un couteau dans le dos de son ex, et offrir un point à l’ASSE. Alors qu’il avait tout raté avant. Sa spéciale. Et ne comptez pas sur lui pour faire semblant de ne pas célébrer son but, « par respect » .

Ruben (Rayo Vallecano) : Avant le choc contre City demain, le Barça s'est rodé contre le Rayo Vallecano ce week-end. Six pions, encaissés par le pauvre Ruben. Victimisé, le gardien de 29 ans pourra toujours se dire qu'il n'est pas le seul à avoir souffert.

Julien Faussurier(Sochaux) : Stade Auguste-Bonal, 93e minute. Sochaux est (enfin) devant après avoir manqué tout ce qui était imaginable. Stress total : dernier rush pour Guingamp. Diallo, seul au 6 mètres, place son plat du pied, mais Faussurier repousse héroïquement de la tête.

Felipe Santana (Schalke 04) : En une minute, le Brésilien va passer de héros à zéro. À 0-1 pour les siens, Santana empêche l’égalisation en repoussant le ballon sur la ligne. Mais sur le corner qui suit, il ne peut s’empêcher de tout gâcher en envoyant dans ses cages une reprise du tibia imparable.

Emerson (Livourne) : Lancé plein axe, Emerson est pris de folie. Il exécute donc un double passement de jambe suivi d’un crochet sur la gauche. Et alors qu’il est au moins à 30 mètres des buts, il frappe. Sous la barre, son tir est sublime. Emerson, pur attaquant ? Euh non, défenseur central.

Henri Bedimo (Lyon) : Une caisse de sport s'est incrustée au stade de Gerland. Elle était noire et son réservoir d'essence était plein à ras bord. Non, ce n'est pas KITT de K2000, mais Henri Bédimo. Travail défensif au poil et caviars pour Jimmy Briand, le mec était au four et au moulin.

Ben Watson (Wigan) : Le but à la dernière minute de la finale 2013 face à City, c’est lui. La prune victorieuse sur coup franc contre Cardiff samedi, c’est encore lui. Ben Watson a décidé de se faire un palmarès de Cup. Prochain rendez-vous, la revanche en quart contre les Citizens.

Miralem Pjanić (AS Roma) : Après une première demi-heure compliquée, le Bosnien a fait l’amour à la Sampdoria. Dribbles, grosses frappes, talonnades, caviars dans tous les sens... Il parachève même son œuvre d’un superbe coup franc. Hors norme.

Lasse Schøne (Ajax) : L'Ajax Amsterdam se régale en championnat et file vers sa quatrième couronne d'affilée. Contre Heerenveen, Lasse Schøne a montré la voie aux siens. Deux pénos et une dernière finition, le Danois régale avec un triplé. Propre.

Domi Kumbela (Braunschweig) : Kumbela a passé presque la totalité de sa carrière en D2 allemande. Et alors qu’il était assez silencieux depuis le début de la saison, le garçon a décidé d'enfin marquer la Bundesliga. Entré à la mi-temps alors que Hambourg menait 0-1, il claque un triplé et vire Van Marwijk par la même occasion.

Mario Balotelli (AC Milan) : Super Mario a décidé de s'énerver vendredi contre Bologne. Unique buteur de la rencontre, il a balancé une praline monstrueuse dans le but adverse. Mais vu sa célébration, Balo n'a rien vu d'exceptionnel dans son geste.

Brandão (Saint-Étienne) : Le Brésilien attend la 92e minute pour planter un couteau dans le dos de son ex, et offrir un point à l’ASSE. Alors qu’il avait tout raté avant. Sa spéciale. Et ne comptez pas sur lui pour faire semblant de ne pas célébrer son but, « par respect » .

Roman Bürki (Grasshopper Zurich) : Difficile fin de semaine pour le gardien des Grasshopper de Zürich. Évacué sur civière et assistance respiratoire après un choc avec le pied de Kristian Nushi, joueur de Saint-Gall, Roman Bürki a perdu connaissance. Même si son équipe s'impose 5-1, on lui souhaite un bon rétablissement. Et une aussi belle carrière que Petr Čech.

Renaud Lavillenie (Perche) : L’Argentine a Messi et ses quatre Ballons d’or. La France a Lavillenie et ses 6,16 mètres à la perche. Chacun son truc, mais le Clermontois fait désormais partie des extra-terrestres du sport.

Olivier Giroud (Arsenal) : Cramé par le Irish Sun, qui a prouvé son infidélité en publiant une photo gênante de lui en slip, Giroud a dû publier un message d’excuses publiques sur son compte Twitter. Et a remplacé Sanogo, sorti sous l’ovation de l’Emirates. Un weekend pénible, donc.

Miloš Jojić (Dortmund) : Le jeune Serbe, arrivé au mercato d’hiver, n’a mis que 17 secondes pour marquer son premier but sous ses nouvelles couleurs, et se faire adopter par le mur jaune. Éjaculateur précoce.

Ryan Mendes (LOSC) : Le Cap-Verdien entre à la place de Souaré à dix minutes de la fin de match, et égalise à la 93e sur un centre foireux qui lobe Bertrand Laquait. Dommage pour Évian, qui pensait tenir sa première victoire en 2014. Un gros casseur d’ambiance.



Par EH, AD et PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 76

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70