Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options

L'équipe type du dimanche

Gros week-end de football en Europe. Fernando Torres permet à Chelsea de battre City, la Roma obtient sa neuvième victoire en neuf journées, Porto vient à bout de son dauphin lisboète, le PSG revient de nulle part à Saint-Étienne, le Borussia Dortmund remporte le derby de la Ruhr, et le Barça décroche le Clásico. Avec un petit pont de Dani Alves sur CR7, quand même.

Modififié
Sur le banc
Suárez

Suárez

L'Uruguayen est déjà meilleur buteur de Premier League, en ayant seulement disputé quatre matchs. Forcément, à coups de doublés et de triplés, cela va plus vite. Vous pensez qu'ils sont sereins, à l'heure actuelle, les défenseurs jordaniens ?

Giovani

Giovani

Et si Giovani dos Santos, l'homme uniquement bon en équipe nationale, avait enfin trouver un club qui lui convient ? Auteur d'un doublé et d'une passe dé ce week-end, il en est déjà à 6 buts en championnat, ce qui constitue, pour lui, un record sur une saison. Et Villarreal, en sous-marin, pose son fessier sur la quatrième place.

Baumann

Baumann

Le mec a fait encore pire que Ahamada, avec trois buts gags encaissés contre Hambourg. Bravo.

Klose

Klose

Depuis le début de la saison, l'Allemand est légèrement en vacances (en attendant le Brésil). Mais comme son équipe de la Lazio galérait sérieusement face à Cagliari, il est entré en jeu, a mis cinq minutes pour marquer, et deux minutes de plus pour se procurer un penalty. Ça a l'air si facile.

Marquinhos

Marquinhos

L'erreur sur le premier but, passons. Mais la relance sur le deuxième, elle sort d'où ? Énorme depuis quelques matchs, le défenseur brésilien a rappelé à tous une réalité : il n'a que 19 ans.

David
Villa

David Villa

Pendant que le Real Madrid laisse trois points sur la pelouse du Camp Nou, l'Atlético, lui, continue sa marche triomphale. Une manita face au Bétis, dont un doublé de l'ancien Barcelonais, et les Colchoneros restent au contact du Barça. Personne ne connaît mieux l'ennemi qu'un ancien de la maison.

Ahamada

Ahamada

L'an dernier, il avait touché les étoiles face à Rennes, en inscrivant un but dingue à la 95e minute. Un an plus tard, face aux mêmes Rennais, il réalise peut-être le pire match de sa carrière. Un revers 5-0 à domicile, des sorties à la pêche, et au moins deux (voire trois) buts pour sa pomme. Des étoiles à la cave.

Dani
Alves

Dani Alves

Certes, Neymar a été plus décisif. Certes, Alexis Sánchez a mis un but de dingue. Certes, au milieu, Busquets a été monstrueux. Mais juste pour ça, on préfère mettre Dani Alves dans l'équipe type. Point.

Squillaci

Squillaci

L'ancien Gunner n'avait plus marqué en Ligue 1 depuis 2007. Il l'a fait au meilleur moment : lors du « derby » contre Nice. Puis il a fait comme toute son équipe : il a serré les dents pour tenir une victoire que Bastia attendait depuis 2005. C'est qui qui ? Squilacci.

Leandro
Castán

Leandro Castán

Il est à la tête de la meilleure défense d'Europe, celle de la Roma. Dimanche, sur le terrain de l'Udinese, il a permis à son gardien, De Sanctis, de conserver une invincibilité qui dure désormais depuis 591 minutes. Comment ? En sauvant sur sa ligne, avec un retourné, un ballon de Gabriel Silva qui allait terminer au fond. Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, c'est bien. Mais un mec dont l'équipe encaisse un but en 9 journées, c'est quoi ...

Clichy

Clichy

Pierre Ménès a fait ses 8 jongles. D'accord. Mais pour le bien de l'équipe de France, si Évra pouvait continuer sa carrière au moins jusqu'aux barrages, ce serait cool. Parce que vu le niveau affiché par Clichy face à Chelsea, ce serait une aubaine pour les Ukrainiens.

Cuadrado

Cuadrado

Apparemment, des émissaires des Gunners étaient venus le superviser ce week-end, et l'agent du joueur a des rendez-vous fixés avec le Bayern et la Juve. Pourquoi autant d'intérêt ? Peut-être parce que le Colombien a, ce dimanche, gagné le match à lui seul. Un doublé sur la pelouse du Chievo, alors que son équipe menait 1-0… Et 3 millions d'euros en plus sur sa ...

Lucho

Lucho

Cela faisait bien longtemps que la rencontre entre Porto et le Sporting n'avait pas opposé le leader à son dauphin. Avantage aux Portistes, vainqueurs 3-1, avec, entre autres, un dernier but inscrit par l'ancien Marseillais. Qui n'avait plus marqué en Liga Sagres depuis le match du titre la saison dernière, sur la pelouse de Paços de Fereira. Un homme qui choisit bien ses ...

Corgnet

Corgnet

Gros match du Stéphanois. D'abord, il inscrit un but magnifique, puis il a un rôle fondamental (un peu malgré lui) sur le deuxième but. Si le match s'était terminé à la 92e minute, il aurait été, avec Hamouma, le véritable héros. Là, il restera comme « celui qui aurait pu être le héros » . C'est bien aussi.

Mkhitaryan

Mkhitaryan

La gâchette arménienne se souviendra de son premier derby de la Ruhr. Face à Schalke, il a tout simplement été énorme. Certes, il n'a pas marqué, mais il a anéanti à lui seul la défense de Schalke à la 74e minute, servant sur un plateau le troisième but à Kuba. Une prestation superlative.

Mandžukić

Mandžukić

Guardiola n'était pas content de l'entame de match de son équipe. Du coup, après 25 minutes de jeu, il sort Robben (apparemment blessé) et fait entrer Mandžukić. Le Croate lui donne raison, en plantant un doublé qui renverse le Hertha Berlin. Voilà au moins deux bons arguments pour Pep lorsque Robben viendra se plaindre d'avoir été sorti.

Fernando
Torres

Fernando Torres

Le mec est pire qu'un phénix, il renait toujours. Mourinho a eu les couilles de le mettre titulaire face à City, et de le laisser sur la pelouse tout le temps. L'Espagnol l'a remercié à sa manière : en offrant un caviar à Schürrle, en mettant une mine sur la barre, puis en inscrivant le but de la victoire, alors que Chelsea se serait parfaitement contenté du nul. Diego Costa veut la Roja ? Qu'il vienne chercher ...

Ahamada (Toulouse) L'an dernier, il avait touché les étoiles face à Rennes, en inscrivant un but dingue à la 95e minute. Un an plus tard, face aux mêmes Rennais, il réalise peut-être le pire match de sa carrière. Un revers 5-0 à domicile, des sorties à la pêche, et au moins deux (voire trois) buts pour sa pomme. Des étoiles à la cave.

Dani Alves (FC Barcelone) Certes, Neymar a été plus décisif. Certes, Alexis Sánchez a mis un but de dingue. Certes, au milieu, Busquets a été monstrueux. Mais juste pour ça, on préfère mettre Dani Alves dans l'équipe type. Point.

Squillaci (Bastia) L'ancien Gunner n'avait plus marqué en Ligue 1 depuis 2007. Il l'a fait au meilleur moment : lors du « derby » contre Nice. Puis il a fait comme toute son équipe : il a serré les dents pour tenir une victoire que Bastia attendait depuis 2005. C'est qui qui ? Squilacci.

Leandro Castán (AS Roma) Il est à la tête de la meilleure défense d'Europe, celle de la Roma. Dimanche, sur le terrain de l'Udinese, il a permis à son gardien, De Sanctis, de conserver une invincibilité qui dure désormais depuis 591 minutes. Comment ? En sauvant sur sa ligne, avec un retourné, un ballon de Gabriel Silva qui allait terminer au fond. Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, c'est bien. Mais un mec dont l'équipe encaisse un but en 9 journées, c'est quoi ?

Clichy (Manchester City) Pierre Ménès a fait ses 8 jongles. D'accord. Mais pour le bien de l'équipe de France, si Évra pouvait continuer sa carrière au moins jusqu'aux barrages, ce serait cool. Parce que vu le niveau affiché par Clichy face à Chelsea, ce serait une aubaine pour les Ukrainiens.

Cuadrado (Fiorentina) Apparemment, des émissaires des Gunners étaient venus le superviser ce week-end, et l'agent du joueur a des rendez-vous fixés avec le Bayern et la Juve. Pourquoi autant d'intérêt ? Peut-être parce que le Colombien a, ce dimanche, gagné le match à lui seul. Un doublé sur la pelouse du Chievo, alors que son équipe menait 1-0… Et 3 millions d'euros en plus sur sa cote.

Lucho (FC Porto) Cela faisait bien longtemps que la rencontre entre Porto et le Sporting n'avait pas opposé le leader à son dauphin. Avantage aux Portistes, vainqueurs 3-1, avec, entre autres, un dernier but inscrit par l'ancien Marseillais. Qui n'avait plus marqué en Liga Sagres depuis le match du titre la saison dernière, sur la pelouse de Paços de Fereira. Un homme qui choisit bien ses matchs.

Corgnet (Saint-Étienne) Gros match du Stéphanois. D'abord, il inscrit un but magnifique, puis il a un rôle fondamental (un peu malgré lui) sur le deuxième but. Si le match s'était terminé à la 92e minute, il aurait été, avec Hamouma, le véritable héros. Là, il restera comme « celui qui aurait pu être le héros » . C'est bien aussi.

Mkhitaryan (Borussia Dortmund) La gâchette arménienne se souviendra de son premier derby de la Ruhr. Face à Schalke, il a tout simplement été énorme. Certes, il n'a pas marqué, mais il a anéanti à lui seul la défense de Schalke à la 74e minute, servant sur un plateau le troisième but à Kuba. Une prestation superlative.

Mandžukić (Bayern Munich) Guardiola n'était pas content de l'entame de match de son équipe. Du coup, après 25 minutes de jeu, il sort Robben (apparemment blessé) et fait entrer Mandžukić. Le Croate lui donne raison, en plantant un doublé qui renverse le Hertha Berlin. Voilà au moins deux bons arguments pour Pep lorsque Robben viendra se plaindre d'avoir été sorti.

Fernando Torres (Chelsea) Le mec est pire qu'un phénix, il renait toujours. Mourinho a eu les couilles de le mettre titulaire face à City, et de le laisser sur la pelouse tout le temps. L'Espagnol l'a remercié à sa manière : en offrant un caviar à Schürrle, en mettant une mine sur la barre, puis en inscrivant le but de la victoire, alors que Chelsea se serait parfaitement contenté du nul. Diego Costa veut la Roja ? Qu'il vienne chercher Fernando.

Remplaçants :

Suárez (Liverpool) L'Uruguayen est déjà meilleur buteur de Premier League, en ayant seulement disputé quatre matchs. Forcément, à coups de doublés et de triplés, cela va plus vite. Vous pensez qu'ils sont sereins, à l'heure actuelle, les défenseurs jordaniens ?

Giovani (Villarreal) Et si Giovani dos Santos, l'homme uniquement bon en équipe nationale, avait enfin trouver un club qui lui convient ? Auteur d'un doublé et d'une passe dé ce week-end, il en est déjà à 6 buts en championnat, ce qui constitue, pour lui, un record sur une saison. Et Villarreal, en sous-marin, pose son fessier sur la quatrième place.

Baumann (Fribourg) Le mec a fait encore pire que Ahamada, avec trois buts gags encaissés contre Hambourg. Bravo.

Klose (Lazio) Depuis le début de la saison, l'Allemand est légèrement en vacances (en attendant le Brésil). Mais comme son équipe de la Lazio galérait sérieusement face à Cagliari, il est entré en jeu, a mis cinq minutes pour marquer, et deux minutes de plus pour se procurer un penalty. Ça a l'air si facile.

Marquinhos (PSG) L'erreur sur le premier but, passons. Mais la relance sur le deuxième, elle sort d'où ? Énorme depuis quelques matchs, le défenseur brésilien a rappelé à tous une réalité : il n'a que 19 ans.

David Villa (Atlético Madrid) Pendant que le Real Madrid laisse trois points sur la pelouse du Camp Nou, l'Atlético, lui, continue sa marche triomphale. Une manita face au Bétis, dont un doublé de l'ancien Barcelonais, et les Colchoneros restent au contact du Barça. Personne ne connaît mieux l'ennemi qu'un ancien de la maison.

Borini (Sunderland) Son but est sublime, et incroyablement important : il permet à Sunderland de remporter le derby face à Newcastle. Et qu'il se rassure : s'il n'entend plus rien pendant trois jours, c'est normal. C'est la faute du public.



Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 19:30 L'ES Tunis corrigée par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 10 Hier à 16:09 Kashima cuisine les Chivas 6
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
À lire ensuite
Le PSG revient de loin