Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

L'équipe-type du dimanche

Les derniers verdicts tombent : Porto est sacré champion du Portugal, le Milan AC se qualifie pour la C1 grâce à un but de Mexès, l'Atletico Madrid remporte la Copa del Rey face au Real, Beckham lâche des larmes pour ses adieux et Ribéry est en feu à six jours de la finale de C1.

Modififié
Sur le banc
Khlifa

Khlifa

Après son lob de 60 mètres contre Nice, le Tunisien continue sa fin de saison-chef d’œuvre. Lors des 12 premières minutes du match face à Valenciennes, il marque et offre le 2-0 à Ehret. Evian TG n’est pas encore mathématiquement sauvé, mais c’est tout comme. Merci Saber.

Bale

Bale

Son incroyable saison n'a finalement pas permis à Tottenham de se qualifier pour la C1, pour la deuxième année consécutive. Mais Gareth a réalisé un championnat XXL, à l'image de son dernier but, inscrit hier face à Sunderland. Quelle frappe, et quelle facilité.

Rossi

Rossi

26 octobre 2011. Pepito se blesse gravement. 19 mois plus tard, l'attaquant italien a enfin refoulé une pelouse, avec le maillot de la Fiorentina. Vivement la saison prochaine !

Schuster

Schuster

En s'imposant face à Schalke, Fribourg se serait offert une historique qualification en Ligue des Champions. A 1-1, alors que tout est possible, le capitaine fribourgeois vit ce qu'il pouvait vivre de pire : marquer un but contre son camp tout nul, et offrir la C1 à Schalke. Dur.

Grenier

Grenier

« En une minute, le match a peut-être basculé pour l'OL, qui a raté incroyablement la balle du 1-1, et qui se retrouve désormais à dix  » . Voilà ce que l'on venait d'écrire sur le Live So Foot à la 75e minute. Soit une minute avant que Clément Grenier ne place son ballon à 30 mètres des cages d'Ospina...

Bruno
Gama

Bruno Gama

Oui, le Depor peut encore croire au maintien. Merci Bruno Gama, auteur d'un but capital face à l'Espanyol, qui permet au club de La Corogne de sortir de la zone de relégation. Après Vasco, Bruno. Ouais.

Akinfeev

Akinfeev

Sept ans après son dernier titre, le « futur meilleur gardien du monde » goûte à nouveau au sacre national avec son CSKA Moscou. Face au Kuban Krasnodar, il a été énorme, permettant au CSKA de prendre ce petit point, suffisant pour décrocher le titre. Bon, et maintenant, à 27 ans, il va enfin venir de ce côté là de l’Europe ?

Rakitic

Rakitic

La classique de l’équipe-type du dimanche : le but + le but contre son camp. Le Croate du FC Séville a réussi cet exploit en l’espace de six minutes. D’abord un but pour son équipe, puis un pion pour la Real Sociedad. Disons qu’il avait envie d’aider Philippe Montanier à aller chercher cette foutue quatrième place.

Mexès

Mexès

Souvent critiqué depuis son arrivée à Milan, Philou a prouvé sur cette deuxième partie de saison qu'il avait retrouvé son niveau de la Roma. En point d'orgue, c'est lui qui offre le but qui envoie le Milan AC en C1, à la 87e minute du dernier match de la saison. Allo Didier ?

Miranda

Miranda

14 ans après, l’Atletico gagne à nouveau un derby de Madrid. 17 ans après, l’Atletico gagne à nouveau la Copa del Rey. 21 ans après, l’Atletico gagne à nouveau la Copa del Rey en battant le Real à Bernabeu. Et tout ça grâce à qui ? Grâce à un ancien de Sochaux. Elle est pas belle, la vie ?

Gabriel
Silva

Gabriel Silva

On a peu parlé de lui cette saison, mais il est monté en puissance au fil de la saison et a fini par s'imposer comme une certitude du 3-5-2 de Guidolin, sur son aile gauche. Hier, il a inscrit un but magnifique à San Siro, sa toute première signature en Serie A. Encore une belle trouvaille frioulane.

Beckham

Beckham

Pour le dernier match de sa carrière, le Spice Boy a fait ce qu’il savait faire de mieux : délivrer un délicieux centre pour Blaise Matuidi. Puis il a quitté la pelouse en larmes. Merci Becks, t’es grand.

Salihovic

Salihovic

Le héros du jour en Allemagne est bosnien. Mené 1-0 sur la pelouse du Borussia Dortmund, Hoffenheim était officiellement relégué en D2. Et puis, deux pénaltys lors du dernier quart d’heure. Le Bosnien prend ses responsabilités, et transforme les deux. Hoffenheim s’offre ainsi un sursis inespéré, et jouera les barrages pour ne pas descendre. Ouf.

Lucho

Lucho

Drôle de saison pour Porto. Longtemps à la lutte avec Benfica, le club portiste s'était finalement résigné. Et puis, la semaine dernière, Porto est repassé devant, en s'imposant à la dernière seconde. Pour le dernier match, il fallait donc gagner. Et lorsqu'il faut gagner, El Comandante répond présent. Il n'a pas tremblé sur ce (généreux) pénalty offert à la 22e minute. Sixième titre de champion du Portugal pour lui. ...

Ribéry

Ribéry

Quelle fin de saison pour tonton Francky. Déjà champion d’Allemagne depuis plusieurs semaines, le Bayern aurait pu, samedi, perdre son deuxième match de la saison. Mais le Français n’avait aucune envie d’aborder une finale de C1 avec une défaite dans les pattes. Du coup, hop, un doublé sur la pelouse de Gladbach, dont une volée magistrale, et les Bavarois qui s’imposent finalement 4-3. Est-on bien conscient qu’il est actuellement à un niveau Ballon d’Or ...

Yilmaz

Yilmaz

L’une des révélations de la saison. Meilleur buteur de la C1 jusqu’à l’élimination de Galatasaray en quarts de finale, il est également le top-scorer du championnat turc. Comme un symbole, c’est lui qui marque le but de la victoire définitive de Galatasaray face à Trabzon (son ancien club), offrant le sacre aux rouges et jaunes. Qui va tenter de le faire signer cet été ...

Lukaku

Lukaku

En 27 ans de Sir Alex, bien peu de joueurs ont inscrit un triplé face à Manchester United. Pour le dernier match du coach écossais, Lukaku a voulu inscrire son nom à cette petite liste. Encore mieux : jamais United n'avait fait 5-5 en Premier League. Comment ça, Sir Alex s'en serait bien passé ?

Akinfeev (CSKA Moscou) : Sept ans après son dernier titre, le « futur meilleur gardien du monde » goûte à nouveau au sacre national avec son CSKA Moscou. Face au Kuban Krasnodar, il a été énorme, permettant au CSKA de prendre ce petit point, suffisant pour décrocher le titre. Bon, et maintenant, à 27 ans, il va enfin venir de ce côté là de l’Europe ?

Rakitic (Séville) La classique de l’équipe-type du dimanche : le but + le but contre son camp. Le Croate du FC Séville a réussi cet exploit en l’espace de six minutes. D’abord un but pour son équipe, puis un pion pour la Real Sociedad. Disons qu’il avait envie d’aider Philippe Montanier à aller chercher cette foutue quatrième place.

Mexès (Milan AC) Souvent critiqué depuis son arrivée à Milan, Philou a prouvé sur cette deuxième partie de saison qu'il avait retrouvé son niveau de la Roma. En point d'orgue, c'est lui qui offre le but qui envoie le Milan AC en C1, à la 87e minute du dernier match de la saison. Allo Didier ?

Miranda (Atletico Madrid) 14 ans après, l’Atletico gagne à nouveau un derby de Madrid. 17 ans après, l’Atletico gagne à nouveau la Copa del Rey. 21 ans après, l’Atletico gagne à nouveau la Copa del Rey en battant le Real à Bernabeu. Et tout ça grâce à qui ? Grâce à un ancien de Sochaux. Elle est pas belle, la vie ?

Gabriel Silva (Udinese) On a peu parlé de lui cette saison, mais il est monté en puissance au fil de la saison et a fini par s'imposer comme une certitude du 3-5-2 de Guidolin, sur son aile gauche. Hier, il a inscrit un but magnifique à San Siro, sa toute première signature en Serie A. Encore une belle trouvaille frioulane.

Beckham (PSG) Pour le dernier match de sa carrière, le Spice Boy a fait ce qu’il savait faire de mieux : délivrer un délicieux centre pour Blaise Matuidi. Puis il a quitté la pelouse en larmes. Merci Becks, t’es grand.

Salihovic (Hoffenheim) Le héros du jour en Allemagne est bosnien. Mené 1-0 sur la pelouse du Borussia Dortmund, Hoffenheim était officiellement relégué en D2. Et puis, deux pénaltys lors du dernier quart d’heure. Le Bosnien prend ses responsabilités, et transforme les deux. Hoffenheim s’offre ainsi un sursis inespéré, et jouera les barrages pour ne pas descendre. Ouf.

Lucho (FC Porto) Drôle de saison pour Porto. Longtemps à la lutte avec Benfica, le club portiste s'était finalement résigné. Et puis, la semaine dernière, Porto est repassé devant, en s'imposant à la dernière seconde. Pour le dernier match, il fallait donc gagner. Et lorsqu'il faut gagner, El Comandante répond présent. Il n'a pas tremblé sur ce (généreux) pénalty offert à la 22e minute. Sixième titre de champion du Portugal pour lui. Excusez-le.

Ribéry (Bayern Munich) Quelle fin de saison pour tonton Francky. Déjà champion d’Allemagne depuis plusieurs semaines, le Bayern aurait pu, samedi, perdre son deuxième match de la saison. Mais le Français n’avait aucune envie d’aborder une finale de C1 avec une défaite dans les pattes. Du coup, hop, un doublé sur la pelouse de Gladbach, dont une volée magistrale, et les Bavarois qui s’imposent finalement 4-3. Est-on bien conscient qu’il est actuellement à un niveau Ballon d’Or ?

Yilmaz (Galatasaray) L’une des révélations de la saison. Meilleur buteur de la C1 jusqu’à l’élimination de Galatasaray en quarts de finale, il est également le top-scorer du championnat turc. Comme un symbole, c’est lui qui marque le but de la victoire définitive de Galatasaray face à Trabzon (son ancien club), offrant le sacre aux rouges et jaunes. Qui va tenter de le faire signer cet été ?

Lukaku (West Brom) En 27 ans de Sir Alex, bien peu de joueurs ont inscrit un triplé face à Manchester United. Pour le dernier match du coach écossais, Lukaku a voulu inscrire son nom à cette petite liste. Encore mieux : jamais United n'avait fait 5-5 en Premier League. Comment ça, Sir Alex s'en serait bien passé ?

Remplaçants :

Khlifa (Evian TG) : Après son lob de 60 mètres contre Nice, le Tunisien continue sa fin de saison-chef d’œuvre. Lors des 12 premières minutes du match face à Valenciennes, il marque et offre le 2-0 à Ehret. Evian TG n’est pas encore mathématiquement sauvé, mais c’est tout comme. Merci Saber.

Bale (Tottenham) : Son incroyable saison n'a finalement pas permis à Tottenham de se qualifier pour la C1, pour la deuxième année consécutive. Mais Gareth a réalisé un championnat XXL, à l'image de son dernier but, inscrit hier face à Sunderland. Quelle frappe, et quelle facilité.

Rossi (Fiorentina) 26 octobre 2011. Pepito se blesse gravement. 19 mois plus tard, l'attaquant italien a enfin refoulé une pelouse, avec le maillot de la Fiorentina. Vivement la saison prochaine !

Schuster (Fribourg) En s'imposant face à Schalke, Fribourg se serait offert une historique qualification en Ligue des Champions. A 1-1, alors que tout est possible, le capitaine fribourgeois vit ce qu'il pouvait vivre de pire : marquer un but contre son camp tout nul, et offrir la C1 à Schalke. Dur.

Grenier (Lyon) : « En une minute, le match a peut-être basculé pour l'OL, qui a raté incroyablement la balle du 1-1, et qui se retrouve désormais à dix  » . Voilà ce que l'on venait d'écrire sur le Live So Foot à la 75e minute. Soit une minute avant que Clément Grenier ne place son ballon à 30 mètres des cages d'Ospina...

Bruno Gama (Deportivo La Corogne) Oui, le Depor peut encore croire au maintien. Merci Bruno Gama, auteur d'un but capital face à l'Espanyol, qui permet au club de La Corogne de sortir de la zone de relégation. Après Vasco, Bruno. Ouais.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 135