Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

L'équipe type du dimanche

Ce week-end, on a vu Bale et Tottenham offrir le titre à Manchester United, Arsenal remonter à la troisième place, Brandão gagner encore la Coupe de la Ligue, Luis Suárez mordre Ivanović et la Juve mettre un terme à la série d'invincibilité du Milan. Et maintenant, place à la C1...

Modififié
Sur le banc
Nano

Nano

La Real Sociedad avait inscrit 12 buts lors de ces 4 derniers matchs de Liga et, stat impressionnante, avait toujours marqué au moins un but lors des 15 dernières journées. Il a fallu une défense solidaire d'Osasuna pour stopper cette série. Avec, sur le flan droit, un iPod Nano chaud bouillant. Un mec qui, rappelons-le, a été formé à la Masia.

Moukandjo

Moukandjo

« Les mecs, j'ai une idée. On joue tous les corners au second poteau, et moi je marque. » / « Mais non, t'es con, on va le faire une fois, mais après, les défenseurs vont comprendre. » / « Non non, je vous promets, ça va marcher à tous les coups. » Bah... ouais.

Cleiton
Xavier

Cleiton Xavier

Si la hype brésilienne est au top au Shakhtar, elle s'étend jusqu'à Kharkov. Un doublé pour l'ancien de Palmeiras, et un Metalist qui conserve sa deuxième place, à 15 points du Shakhtar. Euh, à cinq journées de la fin, on peut dire que c'est plié, quand même ?

Ménez

Ménez

Hier soir, M. Nef Naf a joué deux matchs à la fois. Un contre Nice, l'autre contre M. Chapron. Le premier a été gagné (merci Pastore, au fait), le second, bah, match nul. À moins que « la putain de ta grand-mère la pute » ne permette de gagner ce match particulier sur tapis vert.

Insigne

Insigne

Le petit Insigne a bien appris le concept du Mazzarri time : marquer dans le temps additionnel. À la 93e, c'est encore plus beau, et quand c'est le but de la victoire, à domicile, alors là, c'est le « Paradiso » .

Brandão

Brandão

Les dirigeants des clubs français sont prévenus : s'ils veulent remporter la Coupe de la Ligue la saison prochaine, ils savent qui il faut recruter cet été.

Ospina

Ospina

Alors, on parle de quoi, d'abord ? De sa sortie « chasse au pigeon » sur le premier but ? De son crochet sur la passe en retrait ? Ou du tacle qui suit ce crochet lamentable ? Oui, c'est vrai : « La double peine pénalty-rouge, c'est dur, bla bla bla. » Mais là, on a presque envie de dire qu'il l'a bien cherché, hein ?

Danilo

Danilo

Le latéral droit brésilien, encore une fois excellent lors de la victoire 3-0 sur la pelouse de Moreirense, va peut-être pouvoir se targuer, avec tout le reste de son arrière-garde, d'un drôle de record : être meilleure défense d'Europe, être invaincu en championnat et ne pas être champion. Summum de la lose ?

Mertesacker

Mertesacker

Passe décisive de la tête de Koscielny. But de la tête de Mertesacker. Ces deux phrases sont au moins aussi insensées que la troisième place d'Arsenal.

Russ

Russ

En Allemagne, on aime bien faire les choses en double. À Dortmund, il y a Marco Reus, et à Francfort, il y a donc Marco Russ. Le défenseur central, qui évolue parfois au milieu, a inscrit ce week-end un but capital : le pion décisif lors du choc face à Schalke, qui permet à Francfort de revenir à un point de la quatrième place, occupée par... Schalke. Joli.

Digne

Digne

Il va commencer à y prendre goût, aux buts en Ligue 1. En voilà deux lors de ses deux dernières apparitions. Même si celui-là est d'une importance capitale. Il a dit quoi, Leonardo, déjà ? Ah, oui, qu'il aimerait bien « acheter français » ...

Özil

Özil

Le Real Madrid ne sera pas certainement champion d'Espagne. Le Real Madrid gagnera peut-être la Copa del Rey. Le Real Madrid gagnera peut-être la Ligue des champions. Des suppositions, mais au moins une affirmation : l'Allemand aux yeux globuleux est vraiment très, très fort. Et Dortmund, il les connaît bien...

Grenier

Grenier

Le milieu de terrain lyonnais n'avait pas envie de se satisfaire de ce superbe caviar déposé sur la tête de Lisandro. À la dernière minute du temps additionnel, PAN, il allume un pétard supersonique qui va se loger dans la lucarne. Le genre de but dont on se souvient toute sa vie, et qui pèsera peut-être lourd dans la balance, à la fin de la saison.

Dani
Parejo

Dani Parejo

L'ancien de Getafe n'avait jamais marqué en Liga avec le maillot de Valence. Son dernier pion, inscrit avec Getafe, remontait au 3 janvier 2011. Il a choisi le bon moment : la confrontation directe face à Málaga, pour lancer la démonstration valencienne (5-1). À ce propos, on parie que l'on retrouve Valence en C1 l'an prochain ?

Bale

Bale

Manchester United aimerait bien faire venir le Gallois. Le Gallois, lui, ne s'est pas prononcé. En tout cas, ce que l'on sait, c'est que, depuis hier, Manchester United aime Bareth Bale d'amour. Cœur avec les doigts.

Luis
Suárez

Luis Suárez

Juste avant d'arriver à Liverpool, l'Uruguayen avait été suspendu 7 matchs pour avoir mordu Otman Bakkal. Cette fois-ci, au cours du même match, il a mordu, marqué, délivré une passe dé et provoqué un péno. Combien de matchs de suspension pour ça ?

Pizarro

Pizarro

Depuis quelques semaines, le Péruvien est déchaîné. Ce week-end, encore, il s'est fait remarquer avec deux caviars pour Ribéry et Gómez, avant d'y aller lui-même de son petit doublé. Le Barça est prévenu : et si c'était lui, l'homme de la fin de saison bavaroise ?

Ospina (Nice) Alors, on parle de quoi, d'abord ? De sa sortie « chasse au pigeon » sur le premier but ? De son crochet sur la passe en retrait ? Ou du tacle qui suit ce crochet lamentable ? Oui, c'est vrai : « La double peine pénalty-rouge, c'est dur, bla bla bla. » Mais là, on a presque envie de dire qu'il l'a bien cherché, hein ?

Danilo (FC Porto) Le latéral droit brésilien, encore une fois excellent lors de la victoire 3-0 sur la pelouse de Moreirense, va peut-être pouvoir se targuer, avec tout le reste de son arrière-garde, d'un drôle de record : être meilleure défense d'Europe, être invaincu en championnat et ne pas être champion. Summum de la lose ?

Mertesacker (Arsenal) Passe décisive de la tête de Koscielny. But de la tête de Mertesacker. Ces deux phrases sont au moins aussi insensées que la troisième place d'Arsenal.

Russ (Entracht Francfort) En Allemagne, on aime bien faire les choses en double. À Dortmund, il y a Marco Reus, et à Francfort, il y a donc Marco Russ. Le défenseur central, qui évolue parfois au milieu, a inscrit ce week-end un but capital : le pion décisif lors du choc face à Schalke, qui permet à Francfort de revenir à un point de la quatrième place, occupée par... Schalke. Joli.

Digne (Lille) Il va commencer à y prendre goût, aux buts en Ligue 1. En voilà deux lors de ses deux dernières apparitions. Même si celui-là est d'une importance capitale. Il a dit quoi, Leonardo, déjà ? Ah, oui, qu'il aimerait bien « acheter français » ...

Özil (Real Madrid) Le Real Madrid ne sera pas certainement champion d'Espagne. Le Real Madrid gagnera peut-être la Copa del Rey. Le Real Madrid gagnera peut-être la Ligue des champions. Des suppositions, mais au moins une affirmation : l'Allemand aux yeux globuleux est vraiment très, très fort. Et Dortmund, il les connaît bien...

Grenier (Lyon) Le milieu de terrain lyonnais n'avait pas envie de se satisfaire de ce superbe caviar déposé sur la tête de Lisandro. À la dernière minute du temps additionnel, PAN, il allume un pétard supersonique qui va se loger dans la lucarne. Le genre de but dont on se souvient toute sa vie, et qui pèsera peut-être lourd dans la balance, à la fin de la saison.

Dani Parejo (Valence) L'ancien de Getafe n'avait jamais marqué en Liga avec le maillot de Valence. Son dernier pion, inscrit avec Getafe, remontait au 3 janvier 2011. Il a choisi le bon moment : la confrontation directe face à Málaga, pour lancer la démonstration valencienne (5-1). À ce propos, on parie que l'on retrouve Valence en C1 l'an prochain ?

Bale (Tottenham) Manchester United aimerait bien faire venir le Gallois. Le Gallois, lui, ne s'est pas prononcé. En tout cas, ce que l'on sait, c'est que, depuis hier, Manchester United aime Bareth Bale d'amour. Cœur avec les doigts.

Luis Suárez (Liverpool) Juste avant d'arriver à Liverpool, l'Uruguayen avait été suspendu 7 matchs pour avoir mordu Otman Bakkal. Cette fois-ci, au cours du même match, il a mordu, marqué, délivré une passe dé et provoqué un péno. Combien de matchs de suspension pour ça ?

Pizarro (Bayern Munich) Depuis quelques semaines, le Péruvien est déchaîné. Ce week-end, encore, il s'est fait remarquer avec deux caviars pour Ribéry et Gómez, avant d'y aller lui-même de son petit doublé. Le Barça est prévenu : et si c'était lui, l'homme de la fin de saison bavaroise ?

Remplaçants :

Nano (Osasuna) La Real Sociedad avait inscrit 12 buts lors de ces 4 derniers matchs de Liga et, stat impressionnante, avait toujours marqué au moins un but lors des 15 dernières journées. Il a fallu une défense solidaire d'Osasuna pour stopper cette série. Avec, sur le flan droit, un iPod Nano chaud bouillant. Un mec qui, rappelons-le, a été formé à la Masia.

Moukandjo (Nancy) « Les mecs, j'ai une idée. On joue tous les corners au second poteau, et moi je marque. » / « Mais non, t'es con, on va le faire une fois, mais après, les défenseurs vont comprendre. » / « Non non, je vous promets, ça va marcher à tous les coups. » Bah... ouais.

Cleiton Xavier (Metalist Kharkov) Si la hype brésilienne est au top au Shakhtar, elle s'étend jusqu'à Kharkov. Un doublé pour l'ancien de Palmeiras, et un Metalist qui conserve sa deuxième place, à 15 points du Shakhtar. Euh, à cinq journées de la fin, on peut dire que c'est plié, quand même ?

Ménez (PSG) Hier soir, M. Nef Naf a joué deux matchs à la fois. Un contre Nice, l'autre contre M. Chapron. Le premier a été gagné (merci Pastore, au fait), le second, bah, match nul. À moins que « la putain de ta grand-mère la pute » ne permette de gagner ce match particulier sur tapis vert.

Insigne (Napoli) Le petit Insigne a bien appris le concept du Mazzarri time : marquer dans le temps additionnel. À la 93e, c'est encore plus beau, et quand c'est le but de la victoire, à domicile, alors là, c'est le « Paradiso » .

Brandão (Saint-Étienne) Les dirigeants des clubs français sont prévenus : s'ils veulent remporter la Coupe de la Ligue la saison prochaine, ils savent qui il faut recruter cet été.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 135
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom