Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'équipe-type du dimanche

Messi et Ronaldo ont marqué, mais sur pénalty. Van Persie et Kuyt ont marqué, mais sur pénalty. Les grands chocs, c'est bien. Mais ce week-end, le spectacle était ailleurs.

Modififié

TitulairesHandanovic (Udinese). Devinette : où jouera Samir Handanovic l'an prochain ? Indice numéro 1 : hier soir, il a arrêté un pénalty à Cavani, sanctifiant la défaite du Napoli et le probable Scudetto du Milan AC. Indice numéro 2 : samedi soir, Abbiati, le gardien du Milan AC, s'est blessé. Sakho (PSG). Si Mamade avait inscrit le but vainqueur des Parisiens à la place de Papus, il devenait le héros de la lumière. Là, il demeure le héros de l'ombre, celui qui, à 21 ans, tient la baraque comme presqu'aucun vétéran de Ligue 1. On aimerait, pour le bien du PSG, qu'il fasse une carrière à la Jean-Marc Pilorget. Malheureusement, Nesta va bientôt raccrocher les crampons.
Eboué (Arsenal). Marquer un but décisif sur pénalty à la 97ème minute, c'est déjà quelque chose d'exceptionnel. Mais pas assez pour le Gunner, qui s'est dit qu'en provoquant un autre pénalty à la 100ème minute, il rentrerait dans l'histoire. Bingo.
Kah (Roda JC). La preuve par trois que Rooney n'a rien d'exceptionnel. 1) Kah a inscrit face au VVV Venlo (5-2) la même bicyclette que l'attaquant des Red Devils face à City. Sauf que lui joue à Roda JC et donc tout le monde s'en fout. 2) Il est défenseur, ce qui rend sa prouesse d'autant plus admirable. 3) Son nom complet est Pa Modou Kah et il est norvégien, ce qui est quand même vachement plus rigolo que Wayne l'Anglais.
Pepe (Real Madrid). Lorsque le Barça ouvre la marque, Santiago Bernabeu se résigne. « Allez, encore une défaite » . Mais pas Pepe. Le défenseur se met à courir comme un déjanté après le ballon, met des taquets et veut montrer qu'on ne se fout pas de sa gueule aussi facilement. Il est le premier à venir chauffer Messi quand celui-ci envoie le ballon dans les tribunes. Et le Real égalise. Un fou. Götze (Borussia Dortmund). Il aura 19 ans en juin. Pourtant, il est déjà le tôlier du Borussia. C'est lui qui ouvre la marque face à Fribourg. C'est lui qui déclenche l'action qui clôt le match. C'est lui qui va être champion d'Allemagne. C'est lui qui va recevoir une petite visite du Real Madrid et de Chelsea cet été.
Amalfitano (Lorient). Contre Rennes, il n'a pas marqué mais a été monstrueux. A l'origine des deux buts lorientais, il aurait même pu faire sérieusement gonfler son total de passes décisives si Gameiro n'avait pas croqué la feuille. 26 ans pour l'équipe de France, c'est trop vieux ?

Vidal (Bayer Leverkusen). Arturo Vidal aimerait bien jouer au Bayern Munich l'an prochain. Alors, pour montrer à quel point il est prêt à tout pour être embauché, il a montré le meilleur de son répertoire : une talonnade folle dans sa propre surface qui se transforme en passe décisive pour son adversaire. C'est bon les gars, je suis pris ?
Zarate (Lazio Rome). Samedi, Zarate est arrivé à l'entraînement en retard. Punition : sur le banc. Mais au bout d'un quart d'heure, Sculli se blesse et Zarate le remplace. Revanchard, l'Argentin se déchaîne : un elastico, deux passes décisives et un sublime coup-franc pour une victoire 4-1 des siens. Catane aurait certainement préféré que son entraîneur le punisse plus sévèrement. Insolent. Soldado (FC Valence). Parce que le plus beau match du week-end espagnol ne s'est pas disputé à Santiago Bernabeu. Parce que la seule équipe à avoir enchaîné trois victoires sur ses trois derniers matches, c'est Valence. Parce que marquer 7 buts en 3 matches, c'est plutôt pas mal. David Villa qui ?
Djibril Cissé (Panathinaikos) : A la 66ème minute du match entre l'Olympiakos Volos et le Panathinaikos, la Djib inscrit son 20ème et dernier but de la saison. Il termine meilleur buteur du championnat grec, avant peut-être de faire ses valises. « J'appelle ça me faire enculer » . Grand. Remplaçants Cassano (ex-Sampdoria). Au début de la saison, Cassano aurait donné sa mère et ses pompes griffées pour le bien de sa Sampdoria. Six mois plus tard, il l'envoie dans la zone de relégation avec un but et une passe décisive. Tout ça en fêtant la naissance de son fiston. Ingrat.Lloris (Lyon). Lyon est devenu trop petit pour lui. A force d'être le sauveur, il finit par commettre des erreurs, comme sur sa sortie foirée qui amène le but de Camara. Van der Sar prend sa retraite dans un mois...Mario Gomez (Bayern Munich). Trois buts pour dire que le Bayern Munich est en vie. Toutes compétitions confondues, c'est tout de même le cinquième triplé de la saison. Mario Gomez est donc plus fort que Messi et CR7. Mathématique.Marcolini (Chievo). Le Chievo est certainement l'équipe la plus emmerdante de Serie A cette année. Mais Marcolini vient peut-être de marquer le plus beau but de l'année avec une frappe de 40 mètres. Alors ça va.Fernando Torres (Chelsea). Juste remplaçant.Vucinic-Berbatov (Frères Derrick). Les jumeaux Derrick montaient sur les poteaux pour mettre le cuir au fond des filets. Les jumeaux de l'Est en sont redescendus pour le foutre au-dessus. A deux mètres du but. Sans gardien. Entraîneur Arsène Wenger (Arsenal). A fait une "Raymond" avec Kenny Dalglish. Propre. Eric Maggiori Achetez vos billets pour l'Inter de Milan maintenant !

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 36 Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 57

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 15
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40
À lire ensuite
Lil Wayne