Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options

L'équipe type des mecs à suivre en Coupe de France

Les 32es de Coupe de France sont souvent le cadre propice aux exploits. Et les quinze hommes retenus ont tous leur argument à faire valoir pour propulser leur club au tour suivant, qu'ils soient des espoirs déchus, des défenseurs en quêtes de rédemption, des frères de, des goleadors des campagnes, un investisseur inspiré et même un amateur de rhum pétillant.

Modififié
Sur le banc
Benoît Cauet
Benoît
Cauet

Benoît Cauet

Des équipes de jeunes de l'Inter à la Bretagne, il n'y a qu'un pas que n'a pas hésité à franchir l'ex-milieu de l'OM et du PSG. Il remplace Nicolas Cloarec qui a dû jeter l'éponge après 10 ans de service, à cause de soucis de santé. Si Cauet est lié aux Thoniers jusqu'en 2021, il a déjà un joli challenge à relever à Bastia, un de ses anciens clubs. L'occasion de mettre en œuvre sa fameuse ...

Jérôme Carbonnier
Jérôme
Carbonnier

Jérôme Carbonnier

Si les Nordistes sont encore en course, c'est aussi grâce à son gardien remplaçant. Au 7e tour contre Hazebrouck, l'employé d'une imprimerie est autorisé par son coach Djezon Boutoille à monter sur le dernier ballon et tenter d'arracher la prolongation. Un énorme cafouillage, un pointard qui se transforme en passé décisive et voilà le travail. Dans le money time, Villefranche sait d'où le danger ...

Fabrice
Péru

Fabrice Péru

Le 9 janvier 2012, Fabrice Péru recevait le PSG avec son club de Locminé en 32e de finale de Coupe de France. Une cruelle défaite 2-1 à la clef, mais l’actuel milieu de terrain de la GSI Pontivy peut se rassurer : sa revanche va avoir lieu dimanche, avec pour objectif cette fois-ci de réussir « le casse du siècle » .

Youssef Zidane
Youssef
Zidane

Youssef Zidane

Il se décrit comme assez technique, confesse aimer les roulettes, et jure jouer derrière par obligation parce qu’on l’a toujours mis là. Cela n’a pas empêché le Zizou périgourdin de se faire rincer en boîte à Ibiza, et de régaler de deux-trois pions chaque saison. À commencer par ce week-end, face à Niort, avant d’aller fêter ça gratos au Windsor en équipe ...

Mathieu Castaing
Mathieu
Castaing

Mathieu Castaing

Monaco a beau avoir recruté Naldo, le gros coup du mercato hivernal est à mettre au crédit des Catalans, avec l'arrivée cet hiver de ce jeune ailier. Dans la phase aller, il avait claqué un triplé en 10 minutes sous le maillot de Castanet, pour retourner la situation (de 1-3 à 4-3) et infliger une des rares défaites de la saison à sa future équipe.

Nurettin Kalkan
Nurettin
Kalkan

Nurettin Kalkan

En Seine-Saint-Denis, si les frères Kalkan se partagent la direction de l'entreprise de BTP fondée par leur père, Resül a pris les rennes du club de hand féminin de Noisy-le-Grand, et Nurettin celles du foot. Et si le NLGFC lui a fait confiance, c'est aussi parce qu'il avait déjà dirigé Ofspor en Turquie. « Il y a dix ans, on a remporté le championnat de D3 professionnelle avec la montée en D 2 à la clé, racontait-il au Parisien. Le jour du titre restera unique. ...

Malo
Rolland

Malo Rolland

Le natif Pontivy, élevé chez les Rouges de Guingamp pour en devenir le portier n°3 en 2015 avant de revenir dans son Stade, retrouvera ses anciens coéquipiers Ludovic Blas et Marcus Coco au Roudourou. Originalité : le garçon est aussi l'actuel responsable des gardiens en pré-formation à l'EAG. Vous la sentez « la belle histoire » au bout d'une séance de tirs au but ...

Garry Bocaly
Garry
Bocaly

Garry Bocaly

Un trop plein d'alcool après les fêtes ? L'ancien Montpelliérain ne se privera pas de resservir un godet de rhum pétillant. Et c'est avec quelques kilos en plus qu'il accompagnera les Martiniquais du Lamentin dans leur nouveau périple à Orléans.

Lucas Camelo
Lucas
Camelo

Lucas Camelo

Après s’être imposé dans la défense du FCVB alors qu’il n’était encore que U19, le cousin germain de Maxime Gonalons a décidé de lâcher ses études à 19 ans pour tenter pleinement sa chance dans le foot. Voilà un garçon qui en veut, et qui n’a sans doute pas envie de prendre la porte dès les 32e. Et encore moins à Gravelines (R1).

Soner Ertek
Soner
Ertek

Soner Ertek

C’est l’histoire d’un type passé à la postérité pour avoir flingué, en janvier 2014 avec Chasselay, le genou de Falcao lors d’un 16e de finale perdu face à Monaco (0-3). Mais Soner Ertek, enseignant dans le civil, est surtout un honnête défenseur, qui roule sa bosse sur les terrains de N2 et N3 du Lyonnais depuis une bonne décennie déjà. Et qui vise un nouveau 16e de finale. Évitez juste de foutre vos jambes sur son ...

Hatim Sbaï
Hatim
Sbaï

Hatim Sbaï

Né à Nîmes il y a 32 ans et passé par les équipes de jeunes et la réserve du Nîmol, c’est le brassard autour du biceps que le latéral gauche lyonnais s’apprête à retrouver les Crocos. Pour leur planter le traditionnel but-face-à-son-ancien-club et les bouffer comme de vulgaires bonbons gélifiés ?

Aboubacar Ouattara
Aboubacar
Ouattara

Aboubacar Ouattara

Si les joueurs pryvatains peuvent frimer après avoir tapé Troyes, lui seul peut se targuer d’avoir affronté deux futurs champions du monde. C’était en décembre 2013 avec le SPSHFC, alors en N3, et sorti au 7e tour par le Caen de N'Golo Kanté et Thomas Lemar en prolongation. « Bouba » n’avait pas trouvé la faille. Mais depuis, l’international burkinabé (32 ans, une sélection) emmerde pas mal de défenses un cran plus haut, en ...

Eliott Sorin
Eliott
Sorin

Eliott Sorin

Après avoir été coéquipier de Raphaël Varane et Paul Pogba en sélections de jeunes, et connu le haut niveau à Rennes, Helsingborgs et Dijon, le milieu vitréen s’est dit qu’il avait fait le tour. À 22 ans, il est donc revenu au bercail en 2015 pour jouer avec son frangin Arthur (33 ans), ancien pro lui aussi, mais blessé ce week-end, et sous les ordres de son paternel, Michel. Le tout en suivant un master commerce-marketing à Rennes. Pour bosser chez William Saurin ...

Ryad Habbas
Ryad
Habbas

Ryad Habbas

L'Iris Club de Croix a beau compter sur d'anciens pros du LOSC dans son effectif (dont les jumeaux Robail), c'est surtout du jeune attaquant passé par la réserve des Dogues que le Paris FC devra surveiller. Ryad, c'est une anomalie, avertit Mathieu Robail pour Goal.com. Il n'a que 21 ans. S'il n'a pas trouvé une Ligue 2 ou un club de National, c'est qu'il y a un problème. » Un problème qui pourrait rapidement être résorbé ce ...

Terence Makengo
Terence
Makengo

Terence Makengo

Finaliste de la dernière édition, le club vendéen fera forcément l’objet de pas mal d’attentions ce week-end. Et s’il en est qui s’en frotte les mains, c’est l’homme qui a privé Kylian Mbappé d’au moins un record de précocité : celui du plus jeune contrat pro de l’histoire de l’AS Monaco (signé à 16 ans, 4 mois et 12 jours). Bon, depuis, l’ancien international U17 et U20 tricolore (26 ans) a galéré en L2 avec Auxerre et Châteauroux, avant de s’égarer en ...

Mathias Pogba
Mathias
Pogba

Mathias Pogba

En août, il était jugé trop gros par le KFC Uerdingen 05 (ça ne s'invente pas), club de D3 allemande. Quelques jours après les fêtes, sa ligne sera forcément à surveiller de près. Lui aussi : deux semaines après avoir foiré un péno lors de la défaite face à Lyon-Duchère (0-1) en championnat, le frère aîné de La Pioche a des choses à se faire pardonner.

Habib Ibrahim Sidow
Habib Ibrahim
Sidow

Habib Ibrahim Sidow

L'attaquant de l'Olympique Strasbourg a trouvé le chemin le plus court pour rallier la Meinau, où il affrontera Saint-Étienne, depuis le Kenya, son pays d'origine. Et pour cause c'est lui qui a qualifié l'actuel petit poucet grâce à son but face au SAS Épinal au tour précédent.

Gardien

Malo Rolland (Stade Pontivyen) : Le natif Pontivy, élevé chez les Rouges de Guingamp pour en devenir le portier n°3 en 2015 avant de revenir dans son Stade, retrouvera ses anciens coéquipiers Ludovic Blas et Marcus Coco au Roudourou. Originalité : le garçon est aussi l'actuel responsable des gardiens en pré-formation à l'EAG. Vous la sentez « la belle histoire » au bout d'une séance de tirs au but ?


Défenseurs

Garry Bocaly (Aiglon du Lamentin, R1 Martinique) : Un trop plein d'alcool après les fêtes ? L'ancien Montpelliérain ne se privera pas de resservir un godet de rhum pétillant. Et c'est avec quelques kilos en plus qu'il accompagnera les Martiniquais du Lamentin dans leur nouveau périple à Orléans.

Lucas Camelo (Villefranche-Beaujolais, N1) : Après s’être imposé dans la défense du FCVB alors qu’il n’était encore que U19, le cousin germain de Maxime Gonalons a décidé de lâcher ses études à 19 ans pour tenter pleinement sa chance dans le foot. Voilà un garçon qui en veut, et qui n’a sans doute pas envie de prendre la porte dès les 32e. Et encore moins à Gravelines (R1).

Soner Ertek (Limonest-Saint-Didier, N3) : C’est l’histoire d’un type passé à la postérité pour avoir flingué, en janvier 2014 avec Chasselay, le genou de Falcao lors d’un 16e de finale perdu face à Monaco (0-3). Mais Soner Ertek, enseignant dans le civil, est surtout un honnête défenseur, qui roule sa bosse sur les terrains de N2 et N3 du Lyonnais depuis une bonne décennie déjà. Et qui vise un nouveau 16e de finale. Évitez juste de foutre vos jambes sur son chemin.

Hatim Sbaï (Lyon-Duchère, N1) : Né à Nîmes il y a 32 ans et passé par les équipes de jeunes et la réserve du Nîmol, c’est le brassard autour du biceps que le latéral gauche lyonnais s’apprête à retrouver les Crocos. Pour leur planter le traditionnel but-face-à-son-ancien-club et les bouffer comme de vulgaires bonbons gélifiés ?


Milieux de terrain

Aboubacar Ouattara (Saint-Pryvé Saint-Hilaire, N2) : Si les joueurs pryvatains peuvent frimer après avoir tapé Troyes, lui seul peut se targuer d’avoir affronté deux futurs champions du monde. C’était en décembre 2013 avec le SPSHFC, alors en N3, et sorti au 7e tour par le Caen de N'Golo Kanté et Thomas Lemar en prolongation. « Bouba » n’avait pas trouvé la faille. Mais depuis, l’international burkinabé (32 ans, une sélection) emmerde pas mal de défenses un cran plus haut, en N2.

Eliott Sorin (Vitré, N2) : Après avoir été coéquipier de Raphaël Varane et Paul Pogba en sélections de jeunes, et connu le haut niveau à Rennes, Helsingborgs et Dijon, le milieu vitréen s’est dit qu’il avait fait le tour. À 22 ans, il est donc revenu au bercail en 2015 pour jouer avec son frangin Arthur (33 ans), ancien pro lui aussi, mais blessé ce week-end, et sous les ordres de son paternel, Michel. Le tout en suivant un master commerce-marketing à Rennes. Pour bosser chez William Saurin ?

Ryad Habbas (Croix, N2) : L'Iris Club de Croix a beau compter sur d'anciens pros du LOSC dans son effectif (dont les jumeaux Robail), c'est surtout du jeune attaquant passé par la réserve des Dogues que le Paris FC devra surveiller. Ryad, c'est une anomalie, avertit Mathieu Robail pour Goal.com. Il n'a que 21 ans. S'il n'a pas trouvé une Ligue 2 ou un club de National, c'est qu'il y a un problème. » Un problème qui pourrait rapidement être résorbé ce week-end.


Attaquants

Terence Makengo (Les Herbiers, N2) :Finaliste de la dernière édition, le club vendéen fera forcément l’objet de pas mal d’attentions ce week-end. Et s’il en est qui s’en frotte les mains, c’est l’homme qui a privé Kylian Mbappé d’au moins un record de précocité : celui du plus jeune contrat pro de l’histoire de l’AS Monaco (signé à 16 ans, 4 mois et 12 jours). Bon, depuis, l’ancien international U17 et U20 tricolore (26 ans) a galéré en L2 avec Auxerre et Châteauroux, avant de s’égarer en D2 polonaise. Mais son quart d’heure de gloire a fini par arriver. On fête ça avec un but et un exploit contre Tours, Terence ?

Mathias Pogba (Tours, N1) : En août, il était jugé trop gros par le KFC Uerdingen 05 (ça ne s'invente pas), club de D3 allemande. Quelques jours après les fêtes, sa ligne sera forcément à surveiller de près. Lui aussi : deux semaines après avoir foiré un péno lors de la défaite face à Lyon-Duchère (0-1) en championnat, le frère aîné de La Pioche a des choses à se faire pardonner.

Habib Ibrahim Sidow (Olympique Strasbourg, R2) : L'attaquant de l'Olympique Strasbourg a trouvé le chemin le plus court pour rallier la Meinau, où il affrontera Saint-Étienne, depuis le Kenya, son pays d'origine. Et pour cause c'est lui qui a qualifié l'actuel petit poucet grâce à son but face au SAS Épinal au tour précédent.


Banc de touche

Benoît Cauet (Concarneau, N1) :Des équipes de jeunes de l'Inter à la Bretagne, il n'y a qu'un pas que n'a pas hésité à franchir l'ex-milieu de l'OM et du PSG. Il remplace Nicolas Cloarec qui a dû jeter l'éponge après 10 ans de service, à cause de soucis de santé. Si Cauet est lié aux Thoniers jusqu'en 2021, il a déjà un joli challenge à relever à Bastia, un de ses anciens clubs. L'occasion de mettre en œuvre sa fameuse méthode.

Jérôme Carbonnier (Gravelines, R1) : Si les Nordistes sont encore en course, c'est aussi grâce à son gardien remplaçant. Au 7e tour contre Hazebrouck, l'employé d'une imprimerie est autorisé par son coach Djezon Boutoille à monter sur le dernier ballon et tenter d'arracher la prolongation. Un énorme cafouillage, un pointard qui se transforme en passé décisive et voilà le travail. Dans le money time, Villefranche sait d'où le danger viendra.

Fabrice Péru (GSI Pontivy, N3) : Le 9 janvier 2012, Fabrice Péru recevait le PSG avec son club de Locminé en 32e de finale de Coupe de France. Une cruelle défaite 2-1 à la clef, mais l’actuel milieu de terrain de la GSI Pontivy peut se rassurer : sa revanche va avoir lieu dimanche, avec pour objectif cette fois-ci de réussir « le casse du siècle » .

Youssef Zidane (Bergerac, N2) : Il se décrit comme assez technique, confesse aimer les roulettes, et jure jouer derrière par obligation parce qu’on l’a toujours mis là. Cela n’a pas empêché le Zizou périgourdin de se faire rincer en boîte à Ibiza, et de régaler de deux-trois pions chaque saison. À commencer par ce week-end, face à Niort, avant d’aller fêter ça gratos au Windsor en équipe ?

Mathieu Castaing (Canet-Roussillon, N2) : Monaco a beau avoir recruté Naldo, le gros coup du mercato hivernal est à mettre au crédit des Catalans, avec l'arrivée cet hiver de ce jeune ailier. Dans la phase aller, il avait claqué un triplé en 10 minutes sous le maillot de Castanet, pour retourner la situation (de 1-3 à 4-3) et infliger une des rares défaites de la saison à sa future équipe.


Tribune présidentielle

Nurettin Kalkan (Noisy-le-Grand, R1) : En Seine-Saint-Denis, si les frères Kalkan se partagent la direction de l'entreprise de BTP fondée par leur père, Resül a pris les rennes du club de hand féminin de Noisy-le-Grand, et Nurettin celles du foot. Et si le NLGFC lui a fait confiance, c'est aussi parce qu'il avait déjà dirigé Ofspor en Turquie. « Il y a dix ans, on a remporté le championnat de D3 professionnelle avec la montée en D 2 à la clé, racontait-il au Parisien. Le jour du titre restera unique. Dans les rues de la ville, les drapeaux flottaient partout, les gens criaient, chantaient, c’était carnaval (sic). » Un avant-goût de la fête dans le 93 ?



Par Simon Butel et Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:46 La subtile repartie d'un entraîneur à une question aberrante 37
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:24 Ibrahimović et les défis de Cristiano Ronaldo 158