Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Journée mondiale de l'asthme

L'équipe type des asthmatiques

Le 7 mai marque la journée mondiale de l'asthme. Une maladie respiratoire qui a brisé beaucoup de carrières de footeux, mais n'a pas empêché certaines d'exister.

Modififié
Sur le banc
Franklin April
Franklin
April

Franklin April

Le destin tragique de cette sélection. International namibien (il faisait partie de l'équipe des Brave Warriors lors de la CAN 2008), ce défenseur central s'est éteint le 18 octobre 2015 à Windhoek à l'âge de 31 ans, à la suite d'une crise d'asthme à la fin d'un match avec son équipe de toujours, le Civics FC (D1 namibienne). En France, l'asthme fait encore 900 morts par ...

David Toledo
David
Toledo

David Toledo

« David Toledo, un crack con asma » , titrait le média MedioTiempo en 2004 alors que le milieu mexicain commençait à se faire un nom et avait publiquement révélé son problème physique, lequel ne l'a pas empêché de s'éclater par la suite. L'été dernier, Toledo a mis fin à une belle et longue carrière passée sur les pelouses mexicaines, notamment chez les Tigres, les Chivas de Guadalajara ou encore les Pumas ...

Steven Defour
Steven
Defour

Steven Defour

Ce n'est que vers 23-24 ans, après sa signature à Porto en 2011, que le Belge a appris sa légère anomalie respiratoire. Désormais retraité sur la scène internationale (52 apparitions avec les Diables rouges), l'ennemi public numéro 1 à Liège évolue depuis trois saisons à Burnley.

Grégoire Defrel
Grégoire
Defrel

Grégoire Defrel

Passé de la 10e division à l'élite italienne en atterrissant à Parme en 2009, le natif de Meudon qui « rechignait un peu face aux efforts physiques » et « avait toujours sa petite Ventoline avec lui » selon son coach à Châtillon n'était aucunement programmé pour le haut niveau, comme son asthme le laissait supposer. Et pourtant, dix ans après, l'avant-centre (auteur d'un passage non concluant à la Roma l'an passé) squatte ...

Filip Šebo
Filip
Šebo

Filip Šebo

Ancien de Cologne, de l'Austria Vienne, de Valenciennes, des Rangers ou encore du Slovan Bratislava, l'international slovaque a passé toute sa carrière avec un « asthme léger » . « J'ai dû apprendre à jouer au football avec » , déclarait-il en 2012. Après avoir raccroché les crampons, il s'est mis à courir des marathons et a même bouclé un Iron Man 70.3 (triathlon de 113,1 kilomètres) en 2016. Pas mal pour un malade encore moqué ...

Soufiane Koné
Soufiane
Koné

Soufiane Koné

Malgré une gêne dans les inspirations/expirations, Soufiane Koné suscitait beaucoup d'espoirs lors de ses débuts à l'AS Nancy. Mais après un seul exercice en Ligue 1, il y a ensuite eu la dégringolade. Son corps craque en août 1999 et est déclaré inapte à la pratique au haut niveau en 2002, il tente en vain de revenir au premier plan, puis change radicalement de cap et va s'attirer des emmerdes d'un tout autre type. Soupçonné d'être la pierre angulaire d'un large réseau de ...

Salvatore Sirigu
Salvatore
Sirigu

Salvatore Sirigu

La légende raconte que le Sarde s'est planté dans les cages pour la vie parce que durant son enfance, les plus grands gaillards avec qui il tapait des parties ne lui laissaient pas le choix. En lui offrant l'essoufflement facile de naissance, son corps non plus ne lui avait pas laissé beaucoup de possibilités, de toute façon.

Joel Fernández
Joel
Fernández

Joel Fernández

L'histoire de l'Argentin Joel Fernández a récemment fait le tour de la presse en Amérique latine. Fils d'un taulard dont il ignore tout, ce garçon né en 1999 a vécu dans la misère, mais s'en est sorti grâce au football, en faisant toutes ses classes du côté de Boca Juniors, pour arriver jusqu'à l'équipe réserve. Autant dire qu'il a bien fait de commencer à taper le cuir lorsqu'il était enfant, alors que l'asthme dont il souffrait faisait flipper sa mère. Aujourd'hui âgé de ...

Philippe Mexès
Philippe
Mexès

Philippe Mexès

Le défenseur central italien d'adoption avait le sang chaud, mais le souffle léger.

Elías Figueroa
Elías
Figueroa

Elías Figueroa

Le plus grand joueur de l'histoire du Chili était pourtant parti avec du retard, faisant des crises d'asthme récurrentes étant gamin. Ça aurait été trop facile, sinon.

Hiraç Yagan
Hiraç
Yagan

Hiraç Yagan

Gravement atteint durant son enfance avec plusieurs passages à l'hôpital, le Belgo-Arménien a démarré le foot contre l'avis médical, pour finalement signer une carrière relativement anonyme entre le Standard de Liège, la D1 arménienne et les divisions inférieures suisses. Mais il est sur tous les fronts, car il est à l'origine de la création de l'équipe d'Arménie occidentale, non reconnue par la FIFA mais par la Conifa, et préside le club ...

David Beckham
David
Beckham

David Beckham

Alors que le gros de sa carrière était déjà derrière lui, le Spice Boy l'avait révélé en 2009 après avoir été vu utilisant un inhalateur en finale de MLS avec le Galaxy. « Cela n'a évidemment eu aucun effet sur ses performances, avait désamorcé son agent Simon Oliveira. Il n'a jamais cherché à le rendre public, mais si cela convainc n'importe quelle personne qui en souffre qu'elle peut réussir de grandes choses, comme beaucoup d'autres sportifs par le passé, ...

Paul Scholes
Paul
Scholes

Paul Scholes

Entres autres pépins, le rouquin des Red Devils fait lui aussi partie de la grande fratrie des asthmatiques, l'une des raisons pour lesquelles Gary Neville, comme beaucoup de gens, ne croyait pas en lui : « Si vous m'aviez dit à 12-13 ans que Scholes deviendrait un des meilleurs joueurs... Comment vous dire ? Il était si petit, si léger. Il n'avait pas beaucoup d'énergie, pas de force. Il avait de l'asthme, il ne pouvait pas courir très loin et il n'était pas très ...

Frank Lampard
Frank
Lampard

Frank Lampard

Même le bon Frankie était de ceux-là, ce qui nous offre un sacré trio briton dans l'entrejeu. Visiblement, ça ne gênait pas l'ancien Blue pour faire la navette d'une surface à l'autre et balancer de grandes pralines de loin.

Anthony Modeste
Anthony
Modeste

Anthony Modeste

« À Bordeaux, on a découvert à la fin de la saison en 2011 qu'il souffrait d'asthme, ce qui l'empêchait de répéter les efforts, a expliqué Jean Tigana à son sujet. Si on avait découvert cela avant, il aurait progressé plus vite. » Aujourd'hui, on prend soin de l'attaquant et ce dernier fait son petit bonhomme de chemin en s'éclatant.

Louis Saha
Louis
Saha

Louis Saha

Quatre ans au sein du grand Manchester United, une belle carrière en Premier League et une vingtaine de capes en équipe de France (dont un Euro et une Coupe du monde) : Louis le Grand a inscrit tout ça sur son CV, alors qu'il avait commencé à faire des crises dès le début de l'adolescence. Jamais loin de sa Ventoline, l'attaquant a surmonté les galères, même si tout n'a pas été ...

Santiago Muñez
Santiago
Muñez

Santiago Muñez

Les malheurs des asthmatiques, c'est aussi sur grand écran. Protagoniste principal de l'iconique Goal !, le Mexicain (interprété par Kuno Becker) est obligé de cacher sa maladie pour avoir sa chance à Newcastle, et manque d'être renvoyé chez lui lorsque son club l'apprend. Heureusement, l'attaquant a droit à une deuxième chance et c'est le début de la gloire.

Gardien

Salvatore Sirigu (Torino) : La légende raconte que le Sarde s'est planté dans les cages pour la vie parce que durant son enfance, les plus grands gaillards avec qui il tapait des parties ne lui laissaient pas le choix. En lui offrant l'essoufflement facile de naissance, son corps non plus ne lui avait pas laissé beaucoup de possibilités, de toute façon.


Défenseurs

Joel Fernández
L'histoire de l'Argentin Joel Fernández a récemment fait le tour de la presse en Amérique latine. Fils d'un taulard dont il ignore tout, ce garçon né en 1999 a vécu dans la misère, mais s'en est sorti grâce au football, en faisant toutes ses classes du côté de Boca Juniors, pour arriver jusqu'à l'équipe réserve. Autant dire qu'il a bien fait de commencer à taper le cuir lorsqu'il était enfant, alors que l'asthme dont il souffrait faisait flipper sa mère. Aujourd'hui âgé de 20 piges, le latéral surnommé « Pitbull » a goûté à la sélection U20 bolivienne (nation de sa maman) lors du championnat sud-américain de la catégorie et vient de signer à Bolívar La Paz.

Philippe Mexès
Le défenseur central italien d'adoption avait le sang chaud, mais le souffle léger.

Elías Figueroa
Le plus grand joueur de l'histoire du Chili était pourtant parti avec du retard, faisant des crises d'asthme récurrentes étant gamin. Ça aurait été trop facile, sinon.

Hiraç Yagan
Gravement atteint durant son enfance avec plusieurs passages à l'hôpital, le Belgo-Arménien a démarré le foot contre l'avis médical, pour finalement signer une carrière relativement anonyme entre le Standard de Liège, la D1 arménienne et les divisions inférieures suisses. Mais il est sur tous les fronts, car il est à l'origine de la création de l'équipe d'Arménie occidentale, non reconnue par la FIFA mais par la Conifa, et préside le club d'Ararat.


Milieux de terrain

David Beckham
Alors que le gros de sa carrière était déjà derrière lui, le Spice Boy l'avait révélé en 2009 après avoir été vu utilisant un inhalateur en finale de MLS avec le Galaxy. « Cela n'a évidemment eu aucun effet sur ses performances, avait désamorcé son agent Simon Oliveira. Il n'a jamais cherché à le rendre public, mais si cela convainc n'importe quelle personne qui en souffre qu'elle peut réussir de grandes choses, comme beaucoup d'autres sportifs par le passé, alors tant mieux. »

Paul Scholes
Entres autres pépins, le rouquin des Red Devils fait lui aussi partie de la grande fratrie des asthmatiques, l'une des raisons pour lesquelles Gary Neville, comme beaucoup de gens, ne croyait pas en lui : « Si vous m'aviez dit à 12-13 ans que Scholes deviendrait un des meilleurs joueurs... Comment vous dire ? Il était si petit, si léger. Il n'avait pas beaucoup d'énergie, pas de force. Il avait de l'asthme, il ne pouvait pas courir très loin et il n'était pas très rapide. » Ça aurait donné quoi avec des bronches parfaites, du coup ?

Frank Lampard
Même le bon Frankie était de ceux-là, ce qui nous offre un sacré trio briton dans l'entrejeu. Visiblement, ça ne gênait pas l'ancien Blue pour faire la navette d'une surface à l'autre et balancer de grandes pralines de loin.


Attaquants

Anthony Modeste (Cologne)
« À Bordeaux, on a découvert à la fin de la saison en 2011 qu'il souffrait d'asthme, ce qui l'empêchait de répéter les efforts, a expliqué Jean Tigana à son sujet. Si on avait découvert cela avant, il aurait progressé plus vite. » Aujourd'hui, on prend soin de l'attaquant et ce dernier fait son petit bonhomme de chemin en s'éclatant.

Louis Saha
Quatre ans au sein du grand Manchester United, une belle carrière en Premier League et une vingtaine de capes en équipe de France (dont un Euro et une Coupe du monde) : Louis le Grand a inscrit tout ça sur son CV, alors qu'il avait commencé à faire des crises dès le début de l'adolescence. Jamais loin de sa Ventoline, l'attaquant a surmonté les galères, même si tout n'a pas été simple.

Santiago Muñez
Les malheurs des asthmatiques, c'est aussi sur grand écran. Protagoniste principal de l'iconique Goal !, le Mexicain (interprété par Kuno Becker) est obligé de cacher sa maladie pour avoir sa chance à Newcastle, et manque d'être renvoyé chez lui lorsque son club l'apprend. Heureusement, l'attaquant a droit à une deuxième chance et c'est le début de la gloire.


Remplaçants

Franklin April
Le destin tragique de cette sélection. International namibien (il faisait partie de l'équipe des Brave Warriors lors de la CAN 2008), ce défenseur central s'est éteint le 18 octobre 2015 à Windhoek à l'âge de 31 ans, à la suite d'une crise d'asthme à la fin d'un match avec son équipe de toujours, le Civics FC (D1 namibienne). En France, l'asthme fait encore 900 morts par an.

David Toledo
« David Toledo, un crack con asma » , titrait le média MedioTiempo en 2004 alors que le milieu mexicain commençait à se faire un nom et avait publiquement révélé son problème physique, lequel ne l'a pas empêché de s'éclater par la suite. L'été dernier, Toledo a mis fin à une belle et longue carrière passée sur les pelouses mexicaines, notamment chez les Tigres, les Chivas de Guadalajara ou encore les Pumas UNAM.

Steven Defour (Burnley)
Ce n'est que vers 23-24 ans, après sa signature à Porto en 2011, que le Belge a appris sa légère anomalie respiratoire. Désormais retraité sur la scène internationale (52 apparitions avec les Diables rouges), l'ennemi public numéro 1 à Liège évolue depuis trois saisons à Burnley.

Grégoire Defrel (Sampdoria Gênes)
Passé de la 10e division à l'élite italienne en atterrissant à Parme en 2009, le natif de Meudon qui « rechignait un peu face aux efforts physiques » et « avait toujours sa petite Ventoline avec lui » selon son coach à Châtillon n'était aucunement programmé pour le haut niveau, comme son asthme le laissait supposer. Et pourtant, dix ans après, l'avant-centre (auteur d'un passage non concluant à la Roma l'an passé) squatte toujours les terrains de Serie A.

Filip Šebo
Ancien de Cologne, de l'Austria Vienne, de Valenciennes, des Rangers ou encore du Slovan Bratislava, l'international slovaque a passé toute sa carrière avec un « asthme léger » . « J'ai dû apprendre à jouer au football avec » , déclarait-il en 2012. Après avoir raccroché les crampons, il s'est mis à courir des marathons et a même bouclé un Iron Man 70.3 (triathlon de 113,1 kilomètres) en 2016. Pas mal pour un malade encore moqué pour sa maladresse du côté d'Ibrox.

Soufiane Koné
Malgré une gêne dans les inspirations/expirations, Soufiane Koné suscitait beaucoup d'espoirs lors de ses débuts à l'AS Nancy. Mais après un seul exercice en Ligue 1, il y a ensuite eu la dégringolade. Son corps craque en août 1999 et est déclaré inapte à la pratique au haut niveau en 2002, il tente en vain de revenir au premier plan, puis change radicalement de cap et va s'attirer des emmerdes d'un tout autre type. Soupçonné d'être la pierre angulaire d'un large réseau de trafic de drogue à Metz, il est arrêté en Allemagne et condamné à cinq ans de prison ferme en 2011. Aujourd'hui sorti, l'ex-Bleuet tente de refaire sa vie.


Mais aussi : Craig Bellamy, Peter Stöger, Jan Kirchhoff.


Par Jérémie Baron Propos de Gary Neville tirés du podcast Quickly Kevin, Will He Score? , ceux de Filip Šebo tirés de abysportnebolel.sk
Crédits : ESPN, chivasdecorazon.com.mx, IMDb, Vosges Matin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Maradona souhaite continuer à Sinaloa... mais pas à n'importe quel prix 25
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 17:45 La section foot de l'université de Cardiff se qualifie pour la C3 19