Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la semaine internationale

L'équipe type de la trêve internationale

Des doubles buteurs, des maires, des misogynes, des pionniers, des libérés, des libérateurs, des gaffeurs, des généreux et des justiciers : voilà les profils qui ont marqué cette semaine internationale.

Modififié
Sur le banc
Ali Ahamada
Ali
Ahamada

Ali Ahamada

Parfois, il vaut mieux perdre sur un penalty injuste à la 97e que concéder un nul à cause de la bourde de son gardien. C'est ce qu'ont dû penser les Comoriens à la suite de la passe décisive du portier de Kayserispor pour le Marocain Nordin Amrabat, compromettant la participation de sa sélection à la CAN 2019.

Alain Goma
Alain
Goma

Alain Goma

Le communiqué de l'Élysée est tombé ce mardi en tout début d'après-midi : Alain Goma a été libéré après quatre mois de détention au Yémen. Mais cela n'explique pas ce que foutait l'ancien joueur d'Auxerre et de Fulham dans ce pays...

Eric Dier
Eric
Dier

Eric Dier

Le milieu des Three Lions peut briguer un poste de président de l'Association des victimes de Sergio Ramos (AVSR), tant son tacle aussi incisif que légal a retourné le capitaine espagnol. Mo Salah aime ça.

Arda Turan
Arda
Turan

Arda Turan

Le Turc n'était pas en Russie (défaite 0-2 à Sotchi), car il avait d'autres chats à fouetter. Accusé d'avoir agressé le chanteur Berkay Şahin et sa femme, le joueur de Başakşehir a été inculpé pour harcèlement sexuel, détention illégale d'arme et blessures volontaires. Un coup de chapeau qui pourrait lui coûter douze ans et demi de prison.

Bonaventure Kalou
Bonaventure
Kalou

Bonaventure Kalou

Après Weah, c'est un autre ancien attaquant du PSG qui sort vainqueur des urnes. L'Ivoirien a été élu maire de la ville de Vavoua, après une campagne marquée par les menaces dont il a fait l'objet. Yes, We Kalou.

Luis Enrique
Luis
Enrique

Luis Enrique

Pas besoin de dresser les louanges du sélectionneur de la Roja, il le fait très bien tout seul : « Cela peut faire bizarre que je dise cela, mais j'ai été génial à la pause. Beaucoup auraient tué les joueurs, c'est normal. Mais je leur ai donné confiance. » Si génial que le match s'est soldé par une défaite, la première à domicile en match officiel depuis 15 ...

Kyle Goldwin
Kyle
Goldwin

Kyle Goldwin

Dix arrêts pour laisser le champ libre à ses coéquipiers de l'autre Rocher pour aller décrocher en Arménie la première victoire en compétition de leur histoire (0-1). Le « Chino » posant une célébration à chacune de ses parades, autant dire qu'il était impossible de rater le portier du Gibraltar United.

Denis Balbir
Denis
Balbir

Denis Balbir

Il fallait bien un défenseur du vieux monde dans cette équipe portée par le vent nouveau de la Ligue des nations et des premières historiques. « Une femme qui commente le foot masculin, je suis contre, a théorisé le commentateur dans une interview au Figaro. Dans une action de folie, elle va monter dans les aigus. » OK...

Virgil van Dijk
Virgil van
Dijk

Virgil van Dijk

Deux côtes cassées n'empêchent pas de rouler sur l'Allemagne (3-0). Le défenseur néerlandais traîne une blessure depuis un mois, mais joue depuis sous injections. Comme samedi soir, où le capitaine des Oranje a disputé une rencontre lors de laquelle il a ouvert le score. Colosse.

Laurent Koscielny
Laurent
Koscielny

Laurent Koscielny

Les larmes aux yeux et le cœur ouvert, le désormais ex-international français a confié son amertume d'avoir vu les Bleus soulever la Coupe du monde depuis un centre de rééducation, où il pansait sa blessure. Et visiblement, le défenseur d'Arsenal n'avait pas peur de tacler malgré la cicatrice encore douloureuse.

Cristiano Biraghi
Cristiano
Biraghi

Cristiano Biraghi

Au terme d'un match à couteaux tirés entre la Squadra Azzurra et la Pologne, l'arrière de la Fiorentina est venu mettre le coup de grâce et offrir à l'Italie sa première victoire en match officiel depuis plus d'un an (0-1). Un but dédié à Davide Astori, son coéquipier disparu : « Si je suis avec la sélection, c'est aussi grâce à lui. J'ai grandi avec lui et j'ai pu arriver jusqu'ici. Je le garde toujours à ...

Tanguy Ndombele
Tanguy
Ndombele

Tanguy Ndombele

Si tout le monde a souligné l'entrée salvatrice de Kylian Mbappé pour sauver le nul face à l'Islande, il serait juste de rendre aussi hommage à Tanguy Ndombele. Pour sa première sélection (entré à la 66e minute), le Lyonnais est impliqué dans les deux buts des Bleus. Et hop, un garçon de plus qui posera des problèmes à Deschamps au moment de faire sa prochaine ...

Ruben Neves
Ruben
Neves

Ruben Neves

On connaissait les passes « laser » , les passes « de quaterback  » , les passes « qui cassent les lignes  » , les passes « Ligue des champions » , les passes « Xabi Alonso » . On peut désormais parler de passes «  Ruben Neves » ...

James Rodríguez
James
Rodríguez

James Rodríguez

Alors que beaucoup de ses coéquipiers du Bayern trimbalaient leur spleen en équipe nationale, le Colombien a distribué des friandises contre les États-Unis en amical. En témoigne ce magnifique enchaînement venant se loger en lucarne. Miam.

Antoine Griezmann
Antoine
Griezmann

Antoine Griezmann

La course au Ballon d'or fait rage. Alors, si Mbappé a illuminé le match amical face à l'Islande, Grizou a répondu en patron contre l'Allemagne. Un doublé, comme lors de la demi-finale de l'Euro 2016 face à ces mêmes Allemands (coucou Neuer), pour réaffirmer à la terre entière que oui, il le mérite, ce caillou doré.

Romelu Lukaku
Romelu
Lukaku

Romelu Lukaku

Thierry Henry ne s'attendait pas à un aussi joli cadeau de départ. Alors que son entraîneur met les voiles vers Monaco, l'attaquant belge s'est distingué en inscrivant un doublé face à la Suisse (2-1).

Paco Alcácer
Paco
Alcácer

Paco Alcácer

Même en sélection, l'attaquant conserve le rythme qui est le sien à Dortmund. Avec un doublé contre le pays de Galles et un but dans la défaite de la Roja face à l'Angleterre, le Valencien a signé trois buts en 97 minutes de jeu. Ce qui donne tout simplement un ratio d'un but toutes les 26 minutes depuis le début de la saison.

Gardien

Kyle Goldwin (Gibraltar) : Dix arrêts pour laisser le champ libre à ses coéquipiers de l'autre Rocher pour aller décrocher en Arménie la première victoire en compétition de leur histoire (0-1). Le « Chino » posant une célébration à chacune de ses parades, autant dire qu'il était impossible de rater le portier du Gibraltar United.


Défenseurs

Denis Balbir (M6) : Il fallait bien un défenseur du vieux monde dans cette équipe portée par le vent nouveau de la Ligue des nations et des premières historiques. « Une femme qui commente le foot masculin, je suis contre, a théorisé le commentateur dans une interview au Figaro. Dans une action de folie, elle va monter dans les aigus. » OK...

Virgil van Dijk (Sélection) : Deux côtes cassées n'empêchent pas de rouler sur l'Allemagne (3-0). Le défenseur néerlandais traîne une blessure depuis un mois, mais joue depuis sous injections. Comme samedi soir, où le capitaine des Oranje a disputé une rencontre lors de laquelle il a ouvert le score. Colosse.

Laurent Koscielny (France) : Les larmes aux yeux et le cœur ouvert, le désormais ex-international français a confié son amertume d'avoir vu les Bleus soulever la Coupe du monde depuis un centre de rééducation, où il pansait sa blessure. Et visiblement, le défenseur d'Arsenal n'avait pas peur de tacler malgré la cicatrice encore douloureuse.

Cristiano Biraghi (Italie) : Au terme d'un match à couteaux tirés entre la Squadra Azzurra et la Pologne, l'arrière de la Fiorentina est venu mettre le coup de grâce et offrir à l'Italie sa première victoire en match officiel depuis plus d'un an (0-1). Un but dédié à Davide Astori, son coéquipier disparu : « Si je suis avec la sélection, c'est aussi grâce à lui. J'ai grandi avec lui et j'ai pu arriver jusqu'ici. Je le garde toujours à l'esprit. »


Milieux

Tanguy Ndombele (France) : Si tout le monde a souligné l'entrée salvatrice de Kylian Mbappé pour sauver le nul face à l'Islande, il serait juste de rendre aussi hommage à Tanguy Ndombele. Pour sa première sélection (entré à la 66e minute), le Lyonnais est impliqué dans les deux buts des Bleus. Et hop, un garçon de plus qui posera des problèmes à Deschamps au moment de faire sa prochaine liste.

Ruben Neves (Portugal) : On connaissait les passes « laser » , les passes « de quaterback  » , les passes « qui cassent les lignes  » , les passes « Ligue des champions » , les passes « Xabi Alonso » . On peut désormais parler de passes «  Ruben Neves » .

James Rodríguez (Colombie) : Alors que beaucoup de ses coéquipiers du Bayern trimbalaient leur spleen en équipe nationale, le Colombien a distribué des friandises contre les États-Unis en amical. En témoigne ce magnifique enchaînement venant se loger en lucarne. Miam.


Attaquants

Antoine Griezmann (France)La course au Ballon d'or fait rage. Alors, si Mbappé a illuminé le match amical face à l'Islande, Grizou a répondu en patron contre l'Allemagne. Un doublé, comme lors de la demi-finale de l'Euro 2016 face à ces mêmes Allemands (coucou Neuer), pour réaffirmer à la terre entière que oui, il le mérite, ce caillou doré.

Romelu Lukaku (Sélection) : Thierry Henry ne s'attendait pas à un aussi joli cadeau de départ. Alors que son entraîneur met les voiles vers Monaco, l'attaquant belge s'est distingué en inscrivant un doublé face à la Suisse (2-1).

Paco Alcácer (Espagne) : Même en sélection, l'attaquant conserve le rythme qui est le sien à Dortmund. Avec un doublé contre le pays de Galles et un but dans la défaite de la Roja face à l'Angleterre, le Valencien a signé trois buts en 97 minutes de jeu. Ce qui donne tout simplement un ratio d'un but toutes les 26 minutes depuis le début de la saison.


Remplaçants

Ali Ahamada (Comores) : Parfois, il vaut mieux perdre sur un penalty injuste à la 97e que concéder un nul à cause de la bourde de son gardien. C'est ce qu'ont dû penser les Comoriens à la suite de la passe décisive du portier de Kayserispor pour le Marocain Nordin Amrabat, compromettant la participation de sa sélection à la CAN 2019.

Alain Goma (France) : Le communiqué de l'Élysée est tombé ce mardi en tout début d'après-midi : Alain Goma a été libéré après quatre mois de détention au Yémen. Mais cela n'explique pas ce que foutait l'ancien joueur d'Auxerre et de Fulham dans ce pays...

Eric Dier (Angleterre) : Le milieu des Three Lions peut briguer un poste de président de l'Association des victimes de Sergio Ramos (AVSR), tant son tacle aussi incisif que légal a retourné le capitaine espagnol. Mo Salah aime ça.

Arda Turan (Turquie) : Le Turc n'était pas en Russie (défaite 0-2 à Sotchi), car il avait d'autres chats à fouetter. Accusé d'avoir agressé le chanteur Berkay Şahin et sa femme, le joueur de Başakşehir a été inculpé pour harcèlement sexuel, détention illégale d'arme et blessures volontaires. Un coup de chapeau qui pourrait lui coûter douze ans et demi de prison.

Bonaventure Kalou (Côte d'Ivoire) : Après Weah, c'est un autre ancien attaquant du PSG qui sort vainqueur des urnes. L'Ivoirien a été élu maire de la ville de Vavoua, après une campagne marquée par les menaces dont il a fait l'objet. Yes, We Kalou.

Luis Enrique (Espagne) : Pas besoin de dresser les louanges du sélectionneur de la Roja, il le fait très bien tout seul : « Cela peut faire bizarre que je dise cela, mais j'ai été génial à la pause. Beaucoup auraient tué les joueurs, c'est normal. Mais je leur ai donné confiance. » Si génial que le match s'est soldé par une défaite, la première à domicile en match officiel depuis 15 ans.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Alors, on en retient quoi, de cette semaine internationale ?




Dans cet article


il y a 3 heures Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 11

Le Kiosque SO PRESS

il y a 6 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 29 il y a 6 heures Christian Vieri derrière les platines 22
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur