Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

L’équipe type de la semaine

Ce n'est pas le week-end ? Pas grave, les artistes ont quand même répondu présent en cette semaine de football. Pas toujours avec une franche réussite.

Modififié
Sur le banc
Pascal
Dupraz

Pascal Dupraz

«  C'était vraiment la commedia dell'arte ce soir. Les Nantais, qui sont pourtant extrêmement solides défensivement, très difficiles à bouger, semblent fragiles. Mais la fragilité dure 2-3 minutes. » Pas content, le Dupraz.

Michel
Preud'homme

Michel Preud'homme

Il y a quelques heures, nombreux étaient ceux qui ne le connaissaient pas en France. C’est désormais réparé. Sans rien faire.

Alexandre
Oukidja

Alexandre Oukidja

Comment le gardien alsacien s’est-il broyé le genou ? En mordant dans une humiliante feinte de frappe de Payet. Un mouchoir, vite.

L’attaque parisienne
L’attaque
parisienne

L’attaque parisienne

Soyons concis. Deux passes décisives et un quadruplé pour Neymar, un doublé et une assist pour Ángel Di María, un pion et un péno provoqué pour Edinson Cavani, un pion pour le remplaçant Kylian Mbappé. Le compte est bon.

Mario Balotelli
Mario
Balotelli

Mario Balotelli

27. C’est le nombre de réalisations inscrites par l’Italien avec les Aiglons en 38 rencontres. Soit le même chiffre que son record atteint avec Milan... en 63 parties. La maturité du buteur.

Mike Maignan
Mike
Maignan

Mike Maignan

Réussir un super match pendant 85 minutes, puis faire perdre son équipe sur deux boulettes. Check. Le portier de 22 ans n’a plus qu'à rayer ça de la liste.

Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried
Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga

Certes, sa présence en seizièmes de finale de l’Open d’Australie n’est pas un exploit. Mais le bonhomme de 32 ans s’est arraché pour calmer les ardeurs du jeune Denis Shapalov et s’imposer dans la douleur alors qu’il était mené 5-2 dans le dernier set (3-6, 6-3, 1-6, 7-6, 7-5). Sa défense tient le coup.

Paul Baysse
Paul
Baysse

Paul Baysse

Il devait devenir le nouveau patron de l’arrière-garde girondine. Las, la recrue bordelaise a détruit sa nouvelle team en répondant à la gifle d’Ivan Santini. Carton rouge, penalty et zéro point. Allo, Jérémy ?

Romain Thomas
Romain
Thomas

Romain Thomas

Deux coups de pied arrêtés, deux offrandes de Thomas Mangani, deux coups de casque, un succès et une zone rouge envolée. Il est là, le SCO qu’on aime.

Édouard Philippe
Édouard
Philippe

Édouard Philippe

Soutien de la Zone À Défendre. Côté gauche, donc. Pour combien de temps ?

Marcos Motta
Marcos
Motta

Marcos Motta

220 millions d’euros sur son meuble. L’avocat du joueur le plus cher de la planète a encadré le chèque correspondant à la plus forte transaction footballistique du monde. Et il en est visiblement très fier.

Ronaldinho
Ronaldinho

Ronaldinho

Pincement au cœur. Larmes. Souvenirs. « Il arrête. C'est fini » , a déclaré son frangin. Ronnie court toujours dans les esprits.

Nabil Fekir
Nabil
Fekir

Nabil Fekir

En balance avec Ferland Mendy dans le onze, le Rhodanien, qui doit sa présence à une composition en 4-3-3 plutôt qu’en 3-4-3, a encore accompli une performance. Avec un but à la clé. C’est la quatrième fois d’affilée qu’il marque dans une rencontre de championnat. Ce qui ne lui était jamais encore arrivé.

Walter Musona
Walter
Musona

Walter Musona

Le coup franc de la semaine nous vient tout droit d’Afrique du Sud. Pas besoin de réfléchir. À noter que dans un autre style, Jordan Ayew s’est également fait plaisir.

Kelechi
Iheanacho

Kelechi Iheanacho

Le Nigérian n’avait pas donné de nouvelles depuis un petit moment. Titulaire en FA Cup, l’ex de Manchester City a qualifié les Foxes d’un doublé qui pourrait lui faire du bien. On s’y remet vraiment, Kelechi ?

Clinton Njie
Clinton
Njie

Clinton Njie

0-0 à son entrée. 2-0 à la fin du match. Et ce n’est pas une coïncidence. La volée du Camerounais a d’abord ouvert un score très longtemps bloqué, et son service pour Dimitri Payet a ensuite achevé Strasbourg. Du bon boulot.

Gardien

Mike Maignan (Lille) : Réussir un super match pendant 85 minutes, puis faire perdre son équipe sur deux boulettes. Check. Le portier de 22 ans n’a plus qu'à rayer ça de la liste.


Défenseurs

Jo-Wilfried Tsonga (France) : Certes, sa présence en seizièmes de finale de l’Open d’Australie n’est pas un exploit. Mais le bonhomme de 32 ans s’est arraché pour calmer les ardeurs du jeune Denis Shapalov et s’imposer dans la douleur alors qu’il était mené 5-2 dans le dernier set (3-6, 6-3, 1-6, 7-6, 7-5). Sa défense tient le coup.

Paul Baysse (Bordeaux) : Il devait devenir le nouveau patron de l’arrière-garde girondine. Las, la recrue bordelaise a détruit sa nouvelle team en répondant à la gifle d’Ivan Santini. Carton rouge, penalty et zéro point. Allo, Jérémy ?

Romain Thomas (Angers) : Deux coups de pied arrêtés, deux offrandes de Thomas Mangani, deux coups de casque, un succès et une zone rouge envolée. Il est là, le SCO qu’on aime.

Édouard Philippe (LREM) : Soutien de la Zone À Défendre. Côté gauche, donc. Pour combien de temps ?


Milieux de terrain

Marcos Motta (Neymar) : 220 millions d’euros sur son meuble. L’avocat du joueur le plus cher de la planète a encadré le chèque correspondant à la plus forte transaction footballistique du monde. Et il en est visiblement très fier.

Ronaldinho (Brésil) : Pincement au cœur. Larmes. Souvenirs. « Il arrête. C'est fini » , a déclaré son frangin. Ronnie court toujours dans les esprits.

Nabil Fekir (Lyon) : En balance avec Ferland Mendy dans le onze, le Rhodanien, qui doit sa présence à une composition en 4-3-3 plutôt qu’en 3-4-3, a encore accompli une performance. Avec un but à la clé. C’est la quatrième fois d’affilée qu’il marque dans une rencontre de championnat. Ce qui ne lui était jamais encore arrivé.


Attaquants

Walter Musona (Polokwane City) : Le coup franc de la semaine nous vient tout droit d’Afrique du Sud. Pas besoin de réfléchir. À noter que dans un autre style, Jordan Ayew s’est également fait plaisir.

Vidéo

Kelechi Iheanacho (Leicester) : Le Nigérian n’avait pas donné de nouvelles depuis un petit moment. Titulaire en FA Cup, l’ex de Manchester City a qualifié les Foxes d’un doublé qui pourrait lui faire du bien. On s’y remet vraiment, Kelechi ?

Clinton Njie (Olympique de Marseille) : 0-0 à son entrée. 2-0 à la fin du match. Et ce n’est pas une coïncidence. La volée du Camerounais a d’abord ouvert un score très longtemps bloqué, et son service pour Dimitri Payet a ensuite achevé Strasbourg. Du bon boulot.


Remplaçants

Pascal Dupraz (Toulouse) : «  C'était vraiment la commedia dell'arte ce soir. Les Nantais, qui sont pourtant extrêmement solides défensivement, très difficiles à bouger, semblent fragiles. Mais la fragilité dure 2-3 minutes. » Pas content, le Dupraz.

Michel Preud'homme (Bordeaux ?) : Il y a quelques heures, nombreux étaient ceux qui ne le connaissaient pas en France. C’est désormais réparé. Sans rien faire.

Alexandre Oukidja (Strasbourg) : Comment le gardien alsacien s’est-il broyé le genou ? En mordant dans une humiliante feinte de frappe de Payet. Un mouchoir, vite.

L’attaque parisienne (PSG) : Soyons concis. Deux passes décisives et un quadruplé pour Neymar, un doublé et une assist pour Ángel Di María, un pion et un péno provoqué pour Edinson Cavani, un pion pour le remplaçant Kylian Mbappé. Le compte est bon.

Mario Balotelli (Nice) : 27. C’est le nombre de réalisations inscrites par l’Italien avec les Aiglons en 38 rencontres. Soit le même chiffre que son record atteint avec Milan... en 63 parties. La maturité du buteur.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23

Le Kiosque SO PRESS