Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019

L'équipe type de la CAN

Une majorité d'Algériens et de Sénégalais dans ce onze ? Que nenni ! Partage des honneurs oblige, il y en a pour tous les goûts... et presque tous les pays. Dont certains n'ont d'ailleurs plus d'entraîneur sur leur banc.

Modififié
Sur le banc
Hervé Renard
Hervé
Renard

Hervé Renard

Non, le sélectionneur n'est pas un sorcier spécialiste de la CAN. En témoigne son licenciement, et l'élimination des Lions de l'Atlas dès les huitièmes de finale.

Clarence Seedorf
Clarence
Seedorf

Clarence Seedorf

Non, le sélectionneur n'est pas un sauveur spécialiste du foot africain. En témoigne son licenciement, et l'élimination des Lions indomptables dès les huitièmes de finale.

Paul Put
Paul
Put

Paul Put

Pour lui, c'est autre chose. L'entraîneur est carrément accusé de racket...

Moez Ben Cherifia
Moez Ben
Cherifia

Moez Ben Cherifia

Comme ses collègues, le troisième gardien des Aigles de Carthage s'est signalé par une boulette. Joue-la comme l'Angleterre.

Moctar Sidi El Hacen
Moctar Sidi
El Hacen

Moctar Sidi El Hacen

Il est là, l'auteur du premier but des Mourabitounes dans une CAN. Sur penalty, oui. Mais ça compte quand même.

Saturnin Allagbé
Saturnin
Allagbé

Saturnin Allagbé

Il a commencé le tournoi numéro deux, derrière Fabien Farnolle. Il l'a terminé avec le statut de titulaire indiscutable, se montrant notamment héroïque en huitièmes de finale. Un roc contre le Maroc.

Tri Bune
Tri
Bune

Tri Bune

Qui n'a fait malheureusement que très peu de bruit, et qui n'a donc pas permis une ambiance de folie. Fixer des places à haut prix, quelle mauvaise idée...

Poz Frécheur
Poz
Frécheur

Poz Frécheur

A plutôt bien tenu son rang... Sauf pendant Maroc-Namibie, durant lequel l'arbitre n'a pas autorisé son apparition sur le terrain, alors qu'elle en avait le droit. De quoi se laisser aller à un coup de chaud.

Kalidou Koulibaly
Kalidou
Koulibaly

Kalidou Koulibaly

Monstrueux, comme d'habitude. Mais absent lors de la finale, hélas. Et ça, tout ses partenaires l'ont regretté.

Spé Ctacle
Spé
Ctacle

Spé Ctacle

La splendide talonnade d'Olaoluwa Aina en guise de passe décisive ne peut pas tout masquer, le record battu de buts inscrits dans une seule Coupe d'Afrique des nations (102) non plus. Car des gestes aussi sublimes, il n'y en a finalement eu que très peu. Et ce record n'en a que le nom, puisque c'est la première édition où 52 matchs ont été disputés. À titre de comparaison, mieux vaut prendre le nombre de réalisations par rencontre : 1,96. Contre 3,09 en 2008, par ...

Ibrahim Amada
Ibrahim
Amada

Ibrahim Amada

Un magnifique pion poteau rentrant en huitièmes de finale, qui symbolise l'épopée des Malgaches dans la première CAN de leur histoire. C'est un beau roman, c'était une belle histoire...

Ismaël Bennacer
Ismaël
Bennacer

Ismaël Bennacer

Meilleur joueur de la compétition, meilleur joueur du premier tour, meilleur passeur ex-aequo... C'est Milan qui doit être content.

Franck Kessié
Franck
Kessié

Franck Kessié

Pas fou, mais aura au moins eu le mérite de terminer l'épreuve dans la peau du meilleur passeur décisif. Ce qui mérite d'être noté.

Mahmoud Hassan
Mahmoud
Hassan

Mahmoud Hassan

Il est le tout premier buteur de cette CAN 2019, et le meilleur dribbleur de la phase de groupes. La suite ? Mieux vaut ne pas en parler...

Odion Ighalo
Odion
Ighalo

Odion Ighalo

Meilleur buteur des éliminatoires de la CAN, meilleur buteur de la CAN. Logique, et normal qu'il ait refusé Barcelone. Neuf ans qu'on n'avait plus vu cinq buts de la part du même homme dans l'épreuve !

Adama Niane
Adama
Niane

Adama Niane

Viré de la liste des 23 pour avoir voulu se faire couper les cheveux avant son capitaine... Pas de débat, ça vaut une place dans le onze.

Gardien

Saturnin Allagbé (Bénin) : Il a commencé le tournoi numéro deux, derrière Fabien Farnolle. Il l'a terminé avec le statut de titulaire indiscutable, se montrant notamment héroïque en huitièmes de finale. Un roc contre le Maroc.


Défenseurs

Tri Bune (Vide) : Qui n'a fait malheureusement que très peu de bruit, et qui n'a donc pas permis une ambiance de folie. Fixer des places à haut prix, quelle mauvaise idée...

Poz Frécheur (Hydra Tation) : A plutôt bien tenu son rang... Sauf pendant Maroc-Namibie, durant lequel l'arbitre n'a pas autorisé son apparition sur le terrain, alors qu'elle en avait le droit. De quoi se laisser aller à un coup de chaud.

Kalidou Koulibaly (Sénégal) : Monstrueux, comme d'habitude. Mais absent lors de la finale, hélas. Et ça, tout ses partenaires l'ont regretté.

Spé Ctacle (FC ennui) : La splendide talonnade d'Olaoluwa Aina en guise de passe décisive ne peut pas tout masquer, le record battu de buts inscrits dans une seule Coupe d'Afrique des nations (102) non plus. Car des gestes aussi sublimes, il n'y en a finalement eu que très peu. Et ce record n'en a que le nom, puisque c'est la première édition où 52 matchs ont été disputés. À titre de comparaison, mieux vaut prendre le nombre de réalisations par rencontre : 1,96. Contre 3,09 en 2008, par exemple...

Vidéo

Milieux de terrain

Ibrahim Amada (Madagascar) : Un magnifique pion poteau rentrant en huitièmes de finale, qui symbolise l'épopée des Malgaches dans la première CAN de leur histoire. C'est un beau roman, c'était une belle histoire...

Vidéo

Ismaël Bennacer (Algérie) : Meilleur joueur de la compétition, meilleur joueur du premier tour, meilleur passeur ex-aequo... C'est Milan qui doit être content.

Franck Kessié (Côte d'Ivoire) : Pas fou, mais aura au moins eu le mérite de terminer l'épreuve dans la peau du meilleur passeur décisif. Ce qui mérite d'être noté.

Mahmoud Hassan (Égypte) : Il est le tout premier buteur de cette CAN 2019, et le meilleur dribbleur de la phase de groupes. La suite ? Mieux vaut ne pas en parler...


Attaquants

Odion Ighalo (Nigeria) : Meilleur buteur des éliminatoires de la CAN, meilleur buteur de la CAN. Logique, et normal qu'il ait refusé Barcelone. Neuf ans qu'on n'avait plus vu cinq buts de la part du même homme dans l'épreuve !

Adama Niane (Mali) : Viré de la liste des 23 pour avoir voulu se faire couper les cheveux avant son capitaine... Pas de débat, ça vaut une place dans le onze.


Sur le banc

Hervé Renard (Maroc) : Non, le sélectionneur n'est pas un sorcier spécialiste de la CAN. En témoigne son licenciement, et l'élimination des Lions de l'Atlas dès les huitièmes de finale.

Clarence Seedorf (Cameroun) : Non, le sélectionneur n'est pas un sauveur spécialiste du foot africain. En témoigne son licenciement, et l'élimination des Lions indomptables dès les huitièmes de finale.

Paul Put (Guinée) : Pour lui, c'est autre chose. L'entraîneur est carrément accusé de racket...

Moez Ben Cherifia (Tunisie) : Comme ses collègues, le troisième gardien des Aigles de Carthage s'est signalé par une boulette. Joue-la comme l'Angleterre.

Vidéo

Moctar Sidi El Hacen (Mauritanie) : Il est là, l'auteur du premier but des Mourabitounes dans une CAN. Sur penalty, oui. Mais ça compte quand même.

Vidéo


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom

il y a 4 heures Viens mater OL - Leipzig lors d'une projo So Foot de la dernière chance
il y a 5 heures La double boulette mémorable d’un gardien macédonien 4
il y a 9 heures Idées cadeaux : découvrez nos plus beaux maillots rétro à partir de 59€ !
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur