Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 30e journée

L’effet Dupraz booste Toulouse, Sainté et Caen déchantent

Si vous souhaitiez animer votre samedi soir, la 30e journée de Ligue 1 avait un joli programme à vous offrir avec aucun match nul. Toulouse qui relève la tête avec brio pour la première de Dupraz, les arabesques de Boufal qui guident Lille, les Verts qui n’avancent plus ou encore la joie niçoise. Récapitulatif.

Modififié

Bastia 1-2 Lille

Buts : Boufal (37e) et Amadou (59e) pour Lille // Danic (90e+2) pour Bastia

Frédéric Antonetti parle de lui comme d'un « joueur rare  » , mais qui a encore tendance à tomber dans la facilité. Une semaine après avoir démarré sur le banc et laissé éclater sa frustration sur Reims (2-0, avec un but et deux passes décisives), Sofiane Boufal a de nouveau fait parler tout son talent en terre corse. Dans une enceinte de Furiani presque imprenable cette saison (troisième meilleure équipe à domicile derrière Paris et l’OL) et face à des Bastiais invaincus depuis cinq rencontres, les Dogues commencent plus que timidement. Sans inspiration, ils s’en remettent à un éclair de Boufal avant la mi-temps qui nettoie la lucarne gauche de Leca. L’artiste lillois, très en verve ce samedi soir, participe ensuite au second but en bottant le coup de pied arrêté qui profite à Amadou à l’heure de jeu. Trop attentistes et toujours en manque d’efficacité comme lors de leurs dernières sorties, les Bastiais réagissent trop tardivement par Danic dans le temps additionnel après une mésentente entre Basa et Enyeama. Grâce à cette victoire obtenue, le LOSC porte sa série d’invincibilité à six matchs. Merci Boufal et son pied gauche.

Toulouse 4-0 Bordeaux

Buts : Ben Yedder (5e, 50e), Braithwaite (86e) et Trejo (90e) pour Toulouse

Peut-être que la mission a tout d’une gageure. Peut-être que le défi semble insurmontable. Mais Toulouse, engagé dans une lutte désespérée pour sa survie dans l’élite, s’est donné le droit d’y croire encore. Pour la première de Pascal Dupraz sur le banc toulousain, une semaine après son malaise, ses hommes ont affiché un visage méconnaissable par rapport aux semaines précédentes. Un premier succès depuis onze matchs en championnat qui doit presque exclusivement à la magie de Ben Yedder, auteur de 9 des 12 derniers pions du TFC. D’entrée, le virevoltant attaquant surprend les Girondins dès la 5e minutes après un joli numéro personnel. Solides à défaut d’être pleinement rassurants dans un nouveau système en 4-3-3, les Toulousains sont peu inquiétés par de fébriles Bordelais.


Et le derby de la Garonne tourne définitivement en faveur des pensionnaires du Stadium Municipal quand Ben Yedder obtient un penalty après une faute synonyme d’expulsion pour Sané. Le Français ne tremble pas et transforme la sentence. Dépassé, Bordeaux boit le calice jusqu’à la lie. Après un nouveau penalty concédé en fin de match et transformé par Braithwaite, puis une dernière réalisation de Trejo. À sept points du premier relégable désormais, le TFC ne fait que débuter son parcours du combattant. Pour le club au scapulaire en revanche, comme l’avait assuré péremptoirement Willy Sagnol le week-end dernier, « l’Europe est inaccessible » . Définitivement.

Guingamp 2-0 Saint-Étienne

Buts : Briand (7e) et Privat (24e) pour Guingamp

Avec quinze buts encaissés lors des quatre derniers matchs (soit près de quatre par rencontre), l’inquiétude régnait dans les rangs de Guingamp avant la réception de Saint-Étienne. Mais l’En Avant, après une série de cinq matchs sans succès, a enfin relevé la tête. Et éteint rapidement tout suspense. Dès l’entame, c’est Briand qui ouvre la marque de la tête sur un caviar de Jacobsen. Profitant des largesses défensives des Verts, qui enregistraient le retour de leur capitaine Loïc Perrin, le meilleur buteur guingampais de la saison Privat trompe Ruffier et double la mise. Jamais dans le match, les Foréziens, apathiques et sans idées, ne parviennent pas à se créer une seule occasion franche. Et les entrées en jeu de Monnet-Paquet et Søderlund ne changent rien. Guingamp s’impose, retrouve de la quiétude et surtout de la confiance dans la lutte acharnée pour le maintien. Pour Sainté, la mauvaise série continue et les espoirs européens n’en finissent plus de s’éloigner semaine après semaine.

Gazélec Ajaccio 1-0 Caen

But : Boutaïb (70e) pour le Gazélec

Même si Thierry Laurey refusait de l’avouer publiquement, la tourmente guettait le Gazélec. Avec une série morne de dix matchs sans succès et une infirmerie pleine avant la réception caennaise (Youga, Pujol, Bréchet, Coeff), les Corses ne respiraient pas franchement la sérénité. Dans une partie où ils ont eu la plupart du temps la maîtrise du ballon – les Normands préférant comme d’habitude opérer en contres – la décision s’est faite lors de la seconde période. Alerté tout à tour par Djoković puis Larbi, Vercoutre ne peut rien sur une tête lobée de Boutaïb. Le coup de poignard définitif pour l’équipe de Patrice Garande, qui n’a pas su profiter du retour de suspension d’Andy Delort et qui restait sur trois rencontres sans défaite en championnat. Les Gaziers demeurent toujours relégables, mais viennent ce samedi soir de raviver la flamme de l’espérance.

Montpellier 0-2 Nice

But : Germain (63e) et Plea (76e) pour Nice

Dans une prise de parole à l’accent hyperbolique, Claude Puel avait surpris son monde en conférence de presse d’avant-match à travers cette formule : « Il faudra faire un exploit. » C’était sans doute exagéré, mais les Aiglons, qui n’avaient plus gagné à la Mosson depuis août 1995, ont relevé le défi avec brio. Sauf que rien n’a ressemblé à une sinécure avant d’aligner une seconde victoire consécutive en L1. Dominé, bousculé par une formation héraultaise en pleine bourre ces dernières semaines (5 matchs sans revers), le Gym, privé de Bodmer, peine à poser son jeu. Son gardien Cardinale effectue même un premier acte de haute volée en s’interposant à plusieurs reprises devant Camara, Yatabaré et Bérigaud.


Remobilisé au retour des vestiaires, les hommes de Puel finissent par faire céder le verrou montpelliérain grâce à Germain, buteur sur un service parfait de Seri et décisif lors de 14 matchs de championnat cette saison (total le plus élevé pour un joueur français). Mis sur de bons rails par son attaquant, Nice entérine un succès pas si évident que cela par l’intermédiaire de Plea à un quart d’heure de la fin. Claude Puel peut se réjouir. L’exploit est acquis, et son escouade repasse provisoirement devant l’OL.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Romain Duchâteau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 154 il y a 9 heures Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall