Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Espanyol-Atlético (1-1)

L'Atlético retombe dans ses travers

Modififié

Espanyol Barcelone 1-1 Atlético de Madrid

Buts : Savić (CSC, 24e) pour l'Espanyol // Saúl (47e) pour l'Atlético

L'Atlético voyage toujours aussi mal.

En quête de leur première victoire à l'extérieur en 2020 en Liga, les Colchoneros n'ont pu faire mieux qu'un match nul à l'Espanyol Barcelone et confirment leurs difficultés à enchaîner cette saison. À l'heure où les regards espagnols sont déjà braqués sur Santiago-Bernabéu pour un sommet incandescent, Diego Simeone n'en a cure : « Je ne regarde pas le Clásico. » Reste que le hasard du calendrier a fait que sa formation madrilène se retrouve à croiser le fer, elle aussi, avec une équipe catalane la même journée. Un avant-goût qui s'ouvre timidement, les Pericos laissant délibérément le cuir à des visiteurs dont la domination territoriale s'avère stérile. Tout le contraire des pensionnaires du RCDE Stadium, qui se montrent incisifs à chaque incursion dans le camp adverse. De retour comme titulaire, Raúl de Tomás profite d'un débordement de Wu Lei pour pousser à la faute Savić qui marque contre son camp. À l'image de ses dernières sorties encourageantes face au Barça, Villarreal ou encore Wolverhampton ce jeudi en Ligue Europa, l'Espanyol séduit depuis l'intronisation d'Abelardo. Et rate même la balle du break, lorsque Víctor Sánchez fracasse la barre d'Oblak (34e).


Malchanceux, puis estourbi dès l'entame du second acte. Saúl Ñíguez réveille les siens avec la manière en décrochant une sublime reprise de volée, qui ne laisse aucune chance à Diego López. Un sursaut d'orgueil que les Colchoneros ne parviennent pas à étirer, malgré les entrées successives de João Félix et Diego Costa. Sans inspiration, l'Atlético se heurte au bloc bas des partenaires de Sergi Darder qui s'évertuent à préserver le score jusqu'au coup de sifflet final. Un résultat nul qui ne fait clairement les affaires de personne.


La troupe de Simeone compte provisoirement neuf longueurs de retard sur le Real, tandis que l'Espanyol reste encalminé à sa place de lanterne rouge, à cinq points du premier non-relégable.




Espanyol (4-4-2) : Diego López - Javi López, Bernardo, Cabrera, Dídac - Embarba (Pedrosa, 81e), Víctor Sánchez, Iturraspe (Melendo 72e), Darder - Wu Lei (Calleri, 71e), Raúl de Tomás. Entraîneur : Abelardo.

Atlético (4-4-2) : Oblak - Trippier, Savić, Felipe, Lodi - Koke, Thomas, Saúl, Carrasco (João Félix, 56e) - Correa (Vitolo, 70e), Morata (Diego Costa, 63e). Entraîneur : Diego Simeone.
RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

mardi 31 mars Noël Le Graët : « Pape était un homme important de notre football » 1
mardi 31 mars La FIFA prête à payer pour un plan de sauvetage du football 12 mardi 31 mars La reprise de la Bundesliga bel et bien repoussée à début mai 2
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi