Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

L'Atlético ne tremble pas, les cadors terminent en beauté

Pas de mauvaise surprise pour l'Atlético de Madrid, facile vainqueur du Lokomotiv Moscou (2-0) pendant que la Juventus s'est imposée sur la pelouse du Bayer Leverkusen (2-0) avec des buts de Cristiano Ronaldo et Gonzalo Higuaín. Dans l'autre rencontre intéressante de la soirée, l'Olympiakos a validé son ticket pour la C3 en battant l'Étoile rouge de Belgrade en toute fin de partie (1-0). Enfin, le Bayern Munich a réalisé une phase de poules parfaite contre Tottenham (3-1), pendant que le Real Madrid jouait le jeu contre Bruges (3-1).

Modififié

Atlético de Madrid 2-0 Lokomotiv Moscou

Buts : João Félix (17e, sp) et Felipe (54e) pour les Colchoneros

La mission était simple pour l’Atlético : s’imposer contre une équipe déjà éliminée de toutes compétitions européennes pour ne pas avoir à scruter le résultat du Bayer contre la Juve. Sauf que pour gagner, il faut marquer, et les Colchoneros ne connaissent plus cette sensation depuis plus de 300 minutes. Dès les premières secondes de la partie, Trippier chope une occasion en or pour briser la série, mais Kochenkov repousse son penalty sur le poteau (2e). Le début d’une mauvaise soirée pour l’Atlético ? Pas vraiment, la bande à Simeone étouffe littéralement son adversaire, au point de se voir accorder un nouveau penalty à la suite d'une main stupide de Zhemaletdinov. Cette fois, João Félix se charge de transformer le cadeau (1-0, 17e), avant que Morata ne se voit refuser logiquement un but en raison d’un hors-jeu. Le Lokomotiv peine à sortir de sa léthargie et se noie face aux vagues rouge et blanc, puis craque une deuxième fois sur une reprise instinctive de Felipe, bien servi par Koke après un corner joué à deux (2-0, 54e). Suffisant pour se contenter de gérer cet avantage confortable jusqu'à la fin de la rencontre face à un Lokomotiv à la rue, et surtout pour conserver la deuxième place de la poule, ce qui permet à l'Atlético de poinçonner son ticket pour les huitièmes de finale. Sans trembler.


Bayer Leverkusen 0-2 Juventus

Buts : Ronaldo (75e) et Higuaín (90e+2) pour la Juve

Au moment de faire les comptes, le Bayer Leverkusen ne pourra pas trop avoir de regrets après cette défaite à la maison contre la Juventus (0-1). Le club allemand n'a pas réussi à s'imposer pour espérer un faux pas de l'Atlético dans l'autre match, bien que les locaux aient mis beaucoup d'intensité, notamment en première période, pour coucher la Vieille Dame. Sauf que Diaby préfère fracasser le poteau (12e), alors que Buffon se montre à la hauteur au moment de devenir le deuxième joueur le plus âgé (41 ans et 317 jours) à disputer un match de Ligue des champions. Au retour des vestiaires, la Juve prend le dessus sur le Bayer : Ronaldo marque un but refusé, Sinkgraven empêche Bernardeschi d'ouvrir le score, et CR7 fait finalement craquer Hrádecký après une offrande de Dybala (1-0, 75e). Le moment choisi par Sarri pour remplacer Rabiot, pas trop en vue, par son compatriote Matuidi. Si le Bayer manque l'égalisation par Aránguiz, Higuaín ne se pose pas de questions au moment de conclure après une combinaison avec Dybala (2-0, 90e+2), comme pour rappeler que la Juventus est la patronne de ce groupe D. Et maintenant pour Leverkusen, place à la C3.



Classement du groupe D :
1. Juventus 16 pts (+8)
2. Atlético de Madrid 10 pts (+3)
3. Bayer Leverkusen 6 pts (-4)
4. Lokomotiv Moscou 3 pts (-7)



Bayern Munich 3-1 Tottenham

Buts : Coman (14e), Müller (45e) et Coutinho (64e) pour les Bavarois // Sessegnon (20e) pour les Spurs

Dans un match sans enjeu, Tottenham avait l’occasion de laver l’affront de la déculottée subie à l’aller (2-7), pendant que le Bayern pouvait se rassurer après deux revers en championnat. Et les Bavarois sont les premiers à frapper, Coman enroulant parfaitement sa frappe pour tromper Gazzaniga (1-0, 14e). Problème, l’international français passe du rire aux larmes : sur une course anodine, il se blesse (gravement ?) au genou à cause d’un mauvais appui et doit laisser sa place à Müller (25e). Entre-temps, les Spurs reviennent dans la partie grâce à un tir puissant de Sessegnon (1-1, 20e), avant de laisser le Bayern reprendre sa domination. Après un poteau de Gnabry et un énorme raté de Thiago, l’éternel Müller se charge de remettre le Rekordmeister devant en profitant d’un coup de billard pour marquer de près (2-1, 45e). Avant un déplacement délicat à Wolverhampton en championnat, les hommes de Mourinho - qui avait choisi de faire débuter Son sur le banc - ne forcent pas et finissent par craquer une troisième fois sur un coup de canon de Coutinho (3-1, 64e). Pour finir la rencontre, Neuer et Gazzaniga se répondent à coups de parades, mais rien ne bouge : le Bayern réalise un carton plein historique (six victoires en six matchs) et Tottenham accepte son statut de deuxième. Rien d'anormal.


Olympiakos 1-0 Étoile rouge de Belgrade

But : El Arabi (87e, sp) pour l'Olympiakos

Et soudain, la délivrance. 87e minute : l'ancien Caennais Youssef El-Arabi fait exploser le stade Karaïskakis en transformant un penalty concédé par l'Étoile rouge après une faute de main de Jander (1-0). Le vacarme est assourdissant, mais il faut dire que les Grecs sont passés par tous les états dans une rencontre rythmée, durant laquelle les Serbes auraient pu s'en tirer avec un hold-up, si Tomané n'avait pas envoyé un penalty sur la barre avant la pause (45e). Souvent dominateurs, les bonhommes du Pirée ont longtemps été frustrés par un Borjan impérial dans les bois. Au bout du suspense, les locaux ont su arracher un premier succès en Ligue des champions après une disette de treize matchs. Une victoire précieuse puisque les copains de Valbuena (forfait ce soir) doublent l'Étoile rouge au classement et sont reversés en Ligue Europa.



Classement du groupe B :
1. Bayern Munich 18 pts (+19)
2. Tottenham 10 pts (+4)
3. Olympiakos 4 pts (-6)
4. Étoile rouge de Belgrade 3 pts (-17)



Bruges 1-3 Real Madrid

Buts : Vanaken (55e) pour Bruges // Rodrygo (53e), Vinícius Júnior (64e) et Modrić (90e+1) pour le Real

Il ne fallait pas être pressé pour voir des buts entre Bruges et le Real Madrid. Tout s'est joué en deuxième période, le premier acte étant assez tranquille, malgré une parade décisive d'Areola face à Tau et une mignardise de Jović pour sa première titularisation de la saison. À la pause, les Belges découvrent sûrement que Galatasaray se fait balader par le PSG et se frottent les mains en comprenant que la troisième place est assurée. Ainsi, la partie se débride en une dizaine de minutes : quelques secondes après l'ouverture du score de Rodrygo, auteur d'une belle reprise sur un service d'Odriozola (53e), Bruges répond d'une frappe enroulée signée Vanaken (55e). Mais les compteurs ne sont pas remis à zéro très longtemps, puisque Vinícius Júnior profite d'un cafouillage dans la surface pour redonner l'avantage aux ouailles de Zidane (2-1, 64e). Dans les derniers instants de la partie, Dennis est tout proche d'égaliser, puis assiste de loin au troisième pion madrilène inscrit par Modrić (3-1, 90e+1). Sans trop forcer, le Real Madrid enchaîne un onzième match consécutif sans perdre toutes compétitions confondues, pendant que Bruges se contente d'être reversé en Ligue Europa. Tout le monde est content.



Classement du groupe A :
1. PSG 16 pts (+15)
2. Real Madrid 11 pts (+6)
3. Bruges 3 pts (-8)
4. Galatasaray 2 pts (-13)


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom

    il y a 25 minutes Aucun cas positif lors de la quatrième vague de tests en Premier League
    Hier à 16:49 Patrick Kanner : « On aurait peut-être pu reprendre les compétitions » 18