Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Atlético-Real (1-0)

L'Atlético de Madrid prend le derby contre le Real

Le 229e Derbi Madrileño de l'histoire a souri à l'Atlético de Madrid, venu à bout d'un timide Real Madrid (1-0) sur la plus courte des marges. Une victoire pour l'honneur et l'enjeu européen.

Modififié

Atlético de Madrid 1-0 Real Madrid

But : Carrasco (40e, SP) pour les Colchoneros

Au Wanda Metropolitano ce dimanche soir, l'Atlético a tenu la baraque en empêchant le champion et rival Real Madrid de fêter son titre chez lui (1-0). Une Maison-Blanche remaniée par Carlo Ancelotti (titularisations de Jesús Vallejo, Andriy Lunin et Luka Jović, entre autres) sans réelle motivation, et qui n'a existé que trop sporadiquement dans une rencontre de ce calibre.

Les Colchoneros en quête de revanche


Bien décidés à faire honneur à leurs supporters, les hommes de Diego Simeone ont entamé tambour battant une partie déjà intense. Décalé sur la droite et dans la surface par Geoffrey Kondogbia, Ángel Correa a ainsi lancé les hostilités d'une frappe croisée venue raser le poteau droit de Lunin (4e). L'Argentin ? Peu verni, au même titre que Yannick Carrasco, imprécis également malgré un joli slalom devant Éder Militão et un enchaînement trop enlevé (8e). Incapables de franchir une moitié de terrain entièrement rouge et blanc, les Merengues se sont surtout contentés de défendre et d'atténuer un déchet technique criant à la récupération du ballon. Une suffisance certaine, payée à quelques minutes de la pause : parti dans le dos de Militão et Vallejo, Matheus Cunha est en effet bousculé par le défenseur espagnol, ne maîtrisant pas son intervention, et obtient un penalty transformé à contre-pied par Yannick Carrasco (1-0, 40e). Seule éclaircie blanca, un missile du droit signé Toni Kroos, légèrement excentré (45e). Mais ces 45 premières minutes auront été à sens unique.

Des ratés, mais pas de regret


Et si l'on pensait Carlo Ancelotti désireux d'inverser la tendance, c'était une erreur. De retour sur la pelouse avec les mêmes acteurs et des intentions légèrement revues à la hausse, le contingent visiteur n'a effectivement pas cherché à mettre la pression. Le temps de voir Jović, oublié en attaque, buter sur un Stefan Savić vigilant (50e). Plus à la peine, les Rojiblancos ont cru se réveiller par l'intermédiaire de Carrasco, enroulant son ballon au-dessus (60e). Puis avec Cunha, excellement servi par Antoine Griezmann sorti du banc et manquant son face-à-face avec Lunin (63e). En jambes, le Français s'est montré maladroit au moment de placer un tir enveloppé (73e) ou de reprendre une occasion toute faite (77e). Les hôtes, de retour au affaires, auraient ainsi dû faire le break sans le poteau droit de Lunin, s'interposant aux devants de l'actif Carrasco (77e). Pas de regret, le succès est validé.

Ces trois points sont précieux pour le prestige, mais surtout dans la course à la Ligue des champions.



Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak - Reinildo (Felipe, 73e), Giménez, Savić, Vrsaljko - Carrasco (Lodi, 90e+4), Kondogbia, Koke, Llorente - Cunha (De Paul, 89e), Correa (Griezmann, 46e). Entraîneur : Diego Simeone.

Real Madrid (4-3-3) : Lunin - Vázquez, Militão (Mendy, 68e), Vallejo, Nacho - Camavinga, Casemiro (Valverde, 61e), Kroos (Modrić, 68e) - Asensio, Jović (Vinícius Júnior, 61e), Rodrygo. Entraîneur : Carlo Ancelotti.

  • Résultats et classement de la Liga

    Les notes d'Atlético-Real


    Par Adel Bentaha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Un derby madrilène avec un Real démotivé reste un derby






    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
    Hier à 11:06 Pronostic AS Roma Feyenoord : Analyse, cotes et prono de la finale de Ligue Europa Conférence 6 Hier à 09:54 Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 11:15 Live Twitch 15h-22h30 : FIFA, chants de supporters et quiz special PSG !