Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. B
  3. // Porto-Atlético de Madrid

L'Atlético de Madrid et le choix de l'embarras

Champion d’Espagne en titre, l’Atlético de Madrid va jouer sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions sur la pelouse du FC Porto tout en gardant un œil du côté de Milan. Une situation complexe dans laquelle les Madrilènes se sont mis à cause d’un trop-plein de recrues à l’intersaison et d’une osmose collective difficile à trouver.

Diego Simeone ne s’y attendait probablement pas, mais l’Atlético de Madrid 2021-2022 bégaie son football. Ce week-end, les Matelassiers ont chuté à domicile contre le promu majorquin dans les toutes dernières minutes après avoir pourtant ouvert le score (1-2). Ce n’est pas la première alerte de ce type, puisque les Madrilènes se sont également inclinés au Wanda Metropolitano contre l’AC Milan lors de la cinquième et avant-dernière journée de ce groupe B de Ligue des champions palpitant à souhait (0-1), sans oublier l’improbable match nul concédé à Mestalla face au FC Valence (3-3). Le vent semble ainsi avoir tourné, puisque les Rojiblancos, lancés dans la dynamique de leur titre national, parvenaient régulièrement à faire la différence dans le temps additionnel en septembre dernier contre l’Espanyol (2-1) ou Getafe (2-1). Dès lors, les deux derniers revers dressent un constat : en Liga comme en C1, l’Atlético voit son destin lui glisser des mains.

Trop de choix tue le choix


Que s’est-il passé pour que l’équipe du Cholo rencontre une baisse de régime en cette fin d’année civile ? Un premier élément de réponse se trouve dans l’embarras du choix au moment de placer les onze titulaires sur la feuille de match. Mis à part l’indétrônable Jan Oblak et sa doublure Benjamin Lecomte, le reste de l’effectif semble soumis à une concurrence permanente. Les trois centraux tournent à quatre (Hermoso, Savić, Giménez, Felipe), les latéraux Trippier, Lodi, Vrsaljko, Lemar, Llorente et Ferreira Carrasco se partagent la part du gâteau, tandis que le cœur du milieu de terrain semble être un peu moins dense avec Koke, De Paul, Kondogbia et Herrera. Concernant l’attaque, elle s’est indéniablement renforcée, mais crée un véritable casse-tête pour Simeone entre Suárez, Cunha, Griezmann, Correa et Félix. Ce dernier, acheté 125 millions d’euros au Benfica il y a un peu plus de deux ans, affiche un maigre ratio d’un but et une passe décisive en douze apparitions.



Sans doute perturbé dans sa gestion d’effectif par l’arrivée d’Antoine Griezmann sur le gong du mercato, Simeone ne parvient pas encore à bien faire cohabiter tous ses jouets. Pire encore : des anciens tauliers lors du début de saison doivent se contenter d’un temps de jeu amoindri pour performer, à l’image d’Ángel Correa. Le numéro 10 des Colchoneros n’a pas directement influé sur les buts de son équipe en Ligue des champions (seulement deux titularisations), mais l’Argentin cumule tout de même quatre buts et quatre passes décisives en quinze matchs de Liga. Enfin, Luis Suárez reste l’arme absolue pour Simeone. La meilleure preuve ? Un statut de remplaçant pour El Pistolero contre Majorque afin de faire souffler le buteur maison avant le match décisif contre Porto, et pourtant... L’Uruguayen a été incapable d’empêcher la défaite des siens dès son entrée en jeu alors que son équipe menait 1-0 grâce au but de... Matheus Cunha, son concurrent direct au poste.

Simeone : « Soit nous déprimons, soit nous nous rebellons »


Voilà le dilemme de Simeone, habitué à compter sur un effectif réduit par le passé et désormais au centre d'une armada complète dans laquelle choisir, c'est renoncer. « Il y a deux scénarios possibles après cette défaite : soit nous déprimons, soit nous nous rebellons, expliquait le technicien argentin en conférence d’après-match ce week-end. J’imagine que nous allons nous rebeller. Ce résultat nous blesse, c’est une réalité. Nous allons devoir mener à bien notre prochain match, il sera fondamental pour rester en vie dans cette Ligue des champions. » Avant de débarquer au Portugal, le calcul est simple pour l’Atlético : gagner à Porto et marquer un but de plus que l’AC Milan si les Rossoneri battent Liverpool à San Siro dans le même temps. Si l'attaque de l'Atlético pose problème, il est maintenant l'heure de trouver la bonne solution. En voiture, Simeone !

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 12:27 Bonus Betclic : 100€ remboursés dès la fin du match ! 3
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE