Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atalanta-Lazio (3-2)

L'Atalanta retourne la Lazio

Cueillie à froid par la Lazio et rapidement menée 2-0, l'Atalanta a soufflé les Biancocelesti en seconde mi-temps, pour finalement logiquement l'emporter en toute fin de match.

Modififié

Atalanta 3-2 SS Lazio

Buts : Gosens (38e), Malinovskyi (66e), Palomino (80e) pour l'Atalanta // De Roon(05e, CSC), Milinković-Savić (11e) pour la Lazio

Tout le monde le sait en Italie, mais personne ne peut rien y faire : aucune équipe n'est plus imprévisible que l'Atalanta. Quand les gars de Gasperini peuvent jouer leur partition collective, l'impossible devient une notion relativement vague. Édifiante de maîtrise en première période, la Lazio s'en est douloureusement rendu compte : dominés en tous points après la pause, les gars de Simone Inzaghi ont fini sur les rotules et avec une défaite 3 pions à 2 dans les gencives.

Les coups de foudre de la Lazio


Arc-en-ciel de la Serie A depuis plusieurs saisons, la Dea doit tout de suite composer ce mercredi avec un autre phénomène météorologique, beaucoup plus violent : furieusement véloce, la Lazio, tempétueuse, file comme la foudre en contre et crame tout de suite les ailes de Nerazzurri. Dès la 5e minute, Lazzari, lancé comme l'éclair sur son côté droit, centre dans la boîte et pousse De Roon à marquer contre son camp. Effrayante de verticalité, la Lazio aura l'occasion de creuser plusieurs fois l'avantage dans le premier acte, mais Immobile manque par trois fois d'un rien d'attraper le cadre. Heureusement pour les Biancocelesti, le pied droit de Milinković-Savić avait déjà convoqué le tonnerre à la 11e minute de jeu, pour planter une seconde banderille dans les filets de Gollini : aux 20 mètres, le Serbe allume un pétard monumental, qui laisse le portier italien impuissant. Menés de deux longueurs, les Bergamasques monopolisent dès lors la gonfle et jouent un maximum leurs atouts offensifs, quitte à se foutre à poil derrière. Un chouia kamikaze, mais payant : peu avant la pause, Gosens, servi par un centre travaillé de Hateboer, réduit la marque d'une tête smashée.

La merveille de Malinovskyi


Un pion qui coupe les ailes des Laziali. L'Atalanta continue de dérouler son habituel ballet technique, Gómez sort quelques merveilles de sa boîte à malices, et Djimisti et Freuler frôlent chacun leur tour l'égalisation. Ce n'est finalement que partie remise : trop calculatrice et désormais nettement dominée techniquement, la Lazio continue de reculer. Ruslan Malinovskyi s'en est bien rendu compte, a tout le temps de se préparer aux 20 mètres et cale une torpille direction la lulu de Strakosha. Cruel, mais logique, tant la Lazio semble progressivement se décomposer. De quoi permettre à Gómez de déposer un corner sur la tête de Palomino, qui met l'Atalanta devant au score. Intenable, la Dea tentera ensuite de planter un quatrième pion. Sans succès, mais sans regret : les Bergamasques viennent de magistralement taper le dauphin de la Juve au classement, et affirment encore un peu plus leur mainmise sur la 4e place de la Serie A, directement qualificative pour la Ligue des champions.



Atalanta (3-4-1-2) :.Gollini - Palomino, Toloi, Djimsiti - Gosens (Castagne, 70e), Freuler, De Roon, Hateboer - Gómez -Malinovskyi (Iličić, 77e), D. Zapata (Muriel, 70e). Entraîneur : Gian Piero Gasperini.

SS Lazio (3-5-2) : Strakosha - Patric, Acerbi, S. Radu (Bastos, 77e) - Lazzari, Milinković, Cataldi (Parolo, 60e), Luis Alberto (Anderson, 77e), Jony (Lukaku, 76e) - Correa (Caicedo, 55e), Immobile. Entraîneur : Simone Inzaghi.


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 18:08 Les finales de Coupe de France et de la Ligue se joueront devant 5000 personnes 9 Hier à 17:52 Le calendrier de la prochaine saison de Ligue 2 dévoilé 3
Hier à 17:34 Un joueur amateur italien viré pour injures racistes et misogynes 63
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:32 La Ligue des champions asiatique va reprendre 1 Hier à 11:50 Quatre nouveaux cas de Covid-19 détectés à Nashville 1