Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Atalanta-Inter (1-1)

L'Atalanta coince l'Inter

Globalement trop attentiste et pas assez rigoureuse derrière en fin de match, l'Inter a concédé le nul à Bergame, face à une Atalanta sur courant alternatif ce dimanche. Un résultat qui doit légitimement inquiéter Antonio Conte, dont les hommes n'ont remporté qu'une seule de leurs sept dernières rencontres, toutes compétitions confondues.

Modififié

Atalanta 1-1 Inter

Buts : Mirantchouk (79e) pour l'Atalanta // Martinez (58e) pour l'Inter

Arturo Vidal va sûrement ruminer l'action toute la soirée. À l'heure de jeu, alors que l'Inter mène encore d'un but, le Chilien a la balle du KO au bout du pied. Un face-à-face remporté avec Sportiello, et l'affaire est pliée. Sauf que l'ancien Blaugrana s'est royalement manqué et que la Dea, boostée par ses changements, avait suffisamment de niaque pour arracher l'égalisation en fin de match. En somme, une sale après-midi pour Antonio Conte, dont le club reste enlisé à un bien décevant 6e rang, en Serie A.

Choc en toc


Mal partie en Ligue des champions, défaite lors du derby lombard, l'Inter bafouille encore son football, et Antonio Conte sait que cette rencontre face à l'Atalanta est d'ores et déjà un tournant de la saison des siens. Pour éviter de finir dans le fossé, les Nerazzurri commencent le match bloc bas, en tentant d'aspirer une Atalanta qui assume plutôt la possession. Gómez et Malinovskyi tentent alors de prendre le jeu à leur compte, mais les couloirs de la Dea sont bien verrouillés par les Milanais, et l'Atalanta ne fait que brasser du vide balle au pied. Seul Zapata, toujours juste dos au but, parvient à perturber un tant soit peu l'arrière-garde interista. Tout cela reste cependant beaucoup trop timide pour rythmer une rencontre qui tombe dans un train-train léthargique et franchement décevant.

Mirantchouk, premier frisson


Planquée sous sa couette avant la pause, l'Inter décide enfin de partir un peu plus à l'aventure. Les Lombards évoluent un cran plus haut, avec une intention de jeu limpide : trouver de la verticalité en jouant sur Sánchez et Lautaro, dont les combinaisons et déviations doivent amorcer les attaques aux alentours de la surface adverse. Le rendu collectif lombard gagne en vitesse et en cohésion, et ce bienvenu changement de rythme va finir par payer. Ashley Young peut provoquer sur son côté gauche et balancer un centre tendu pour Martinez, qui trompe Sportiello d'une tête croisée subtilement placée. L'Atalanta, longtemps impuissante, se refait pourtant la cerise à la suite des entrées de Mirantchouk et Muriel. Le marquage des Lombards, trop leste, laisse même le Russe armer et tromper Handanović du gauche, d'une frappe rasante. Le premier pion en championnat, pour la recrue estivale de l'Atalanta. L'Inter ne s'en remettra pas et ne dégote finalement qu'un match nul peu rassurant : les Nerazzurri n'ont remporté qu'une seule de leurs sept dernières rencontres, toutes compétitions confondues.


Atalanta (3-4-1-2) : Sportiello - Toloi (Muriel, 73e), Romero, Djimsiti - Hateboer, Pašalić (Pessina, 59e), Freuler, Ruggeri (Mojica, 90e) - Malinovskyi (Mirantchouk, 59e) - Gómez, Zapata (Lammers, 73e). Entraîneur : Gian Piero Gasperini.


Inter (3-4-1-2) : Handanović - Škriniar, De Vrij, Bastoni - Darmian (Hakimi, 83e), Vidal (Gagliardini, 70e), Brozović, Young (D'Ambrosio, 83e) - Barella - Martinez (Lukaku, 74e), Sánchez (Perišić, 74e). Entraîneur : Antonio Conte.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 19:10 Wayne Rooney blesse l'un de ses joueurs à l'entraînement 49
    Hier à 12:33 Le raté incroyable de Nicolás Reniero en Argentine 21
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom