Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Saint-Étienne–Lazio (1-1)

L’ASSE et la Lazio se quittent bons amis… et qualifiés

Dans un match assez agréable à regarder malgré le manque d’enjeu, l’ASSE et la Lazio ne seront pas parvenues à se départager, se quittant sur le score de 1-1.

Modififié

AS Saint-Étienne 1-1 SS Lazio

Buts : Eysseric (76e) pour les Verts // Matri (52e) pour la Lazio

Héritant du ballon à une trentaine de mètres des cages romaines, Valentin Eysseric ne se pose de question et arme une lourde frappe qui vient tromper un Berisha totalement pris à contre-pied. Si ce but est sans importance, l’ASSE étant déjà qualifiée, il a au moins le mérite de permettre aux Verts de ne pas terminer cette phase de poules sur une défaite. Surtout, il permet aux supporters stéphanois, bouillants tout au long de la rencontre malgré un froid glacial, de pouvoir exulter. Une belle récompense pour eux, qui auront encore l’occasion de s’enflammer en seizièmes de finale.

Un match sans enjeu


Assurés de leur qualification et de leur place au classement, Stéphanois et Romains débarquent sur la pelouse de Geoffroy-Guichard juste pour le spectacle. Un spectacle qui tarde à démarrer malgré la bonne entame de match stéphanoise, car si la Lazio avait battu les Verts 3-2 au match aller, c’est bien l’ASSE qui donne cette fois le rythme de la rencontre. Après une bonne combinaison des hommes de Galtier, Corgnet est d’ailleurs tout proche de concrétiser ce bon début de match, mais Berisha dégaine une horizontale pour dévier en corner. Après une demi-heure à gérer le match et exploiter les contres qui s’offraient à eux, les Romains prennent peu à peu le contrôle du match. En l’espace de deux minutes, Felipe Anderson a même deux occasions pour ouvrir le score, mais après avoir buté sur une jambe stéphanoise, le Brésilien voit sa seconde frappe repoussée par Jessy Moulin, qui profite de cette rencontre sans enjeu pour grappiller un peu de temps de jeu. Au terme d’un premier acte globalement équilibré, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité plutôt logique.

Matri libère la Lazio


Si cette seconde période commence sur un tout petit rythme, la Lazio ne tarde pas à passer la seconde à l’image de Matri qui se jette parfaitement sur un centre d'Oikonomidis, mais manque le cadre pour quelques centimètres. Ce n’est finalement que partie remise, puisque deux minutes plus tard, l’attaquant italien hérite du ballon dans la surface après un contre favorable et parvient à devancer la sortie de Moulin avant de conclure dans le but vide malgré la tentative de sauvetage de Valentin Eysseric. Les visiteurs ont même l’occasion de faire le break dans la foulée, mais Felipe Anderson se montre encore maladroit et ne parvient pas à trouver le cadre seul face à Jessy Moulin. Côté stéphanois, Corgnet et Bahebeck tentent bien de sonner la révolte, mais Berisha intervient parfaitement sur les tentatives des deux joueurs stéphanois. Si l’enjeu est bien évidemment inexistant ce soir, les supporters stéphanois ne se privent pas pour donner de la voix et porter leur équipe. Une belle ambiance de Coupe d'Europe. Et comme pour les remercier, Valentin Eysseric vient même égaliser d’une frappe lointaine qui surprend Berisha. Les chants se font alors encore plus insistants, et ils auraient même pu l’être encore plus si Maupay avait cadré sa reprise, seul face à Berisha. Mais peu importe, Geoffroy-Guichard se contentera de ce résultat nul pour conclure cette phase de poules, avant de se préparer pour les seizièmes de finale.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! il y a 9 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
il y a 3 heures Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 3 il y a 8 heures Gignac va prolonger aux Tigres 7 il y a 9 heures Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE