Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir de la 5e journée de la zone Amsud

L’Argentine se replace, l’Équateur garde la tête

Après la cinquième journée, l’Équateur est toujours premier de la zone, derrière l’Uruguay. Malmenés au Chili, l’Argentine repart avec trois points. Les Brésiliens ont, eux, subi le retour de Luis Suárez.

Modififié

L’équipe du week-end : Uruguay


La fameuse garra uruguayenne. Malmenés par le Brésil et un Neymar étincelant (2-0 au bout de 28 minutes), les hommes d’Óscar Tabárez repartent de Recife avec un point. Et ce, grâce à la faible défense du Brésil, mais surtout à une excellente performance du duo qui se retrouvait. Edinson Cavani et Luis Suárez ont tout les deux marqué, offrant un point capital à la Celeste (2-2). L’attaquant du PSG a réduit le score à la demi-heure de jeu, sur une frappe du gauche. Et celui du Barça, qui a passé l’avant-match a échangé des câlins avec Neymar a profité de la passivité de David Luiz pour planter le second. Privés de la défense Godín-Giménez, l’Uruguay a montré d’énormes signes de fébrilité avant de se rattraper. Avec ce résultat nul, l’Uruguay est seconde derrière les surprenants Équatoriens.

Le joueur du week-end : Dario Lezcano


C’est un novice en sélection, mais il est en train tout doucement de gagner sa place. Depuis le début de ces éliminatoires pour le Mondial russe, Dario Lezcano, attaquant paraguayen qui évolue à Ingolstadt, a déjà marqué trois buts pour les Guaranis. Grâce à son doublé, la sélection de Ramón Diaz repart d’Équateur avec un point (2-2). Et reste à la quatrième place, devant l’Argentine.


Le but du 1-1 de Lezcano :


Le but du 2-1 face à l’Équateur :

Vous avez raté Bolivie - Colombie et vous n’auriez presque pas dû


Un match à La Paz dans les conditions de l’altitude est toujours intéressant. Face à la Bolivie, avant-dernière de la zone, les hommes de José Pékerman ont remporté trois points essentiels. Les Colombiens, qui menaient 2-0, ont failli laisser filer le match. Revenus à 2-2, les Boliviens ont craqué en fin de rencontre. C’est Edwin Cardona qui marque le but de la victoire dans le temps additionnel. Après un très mauvais début de campagne, la Colombie remonte à la septième place.

Le but de James :


La belle frappe de Chumacero :

La polémique : la Bolivie va encore couler


La stabilité n’est pas chose connue en Bolivie. Après la défaite contre la Colombie, Rolando Lopez, président de la Fédération, a encore exprimé ses doutes à propos de Júlio César Baldivieso, le sélectionneur : « On va le soutenir le temps qu’il faut. Chacun perçoit les choses différemment. On va voir ce qu’on fera après le match contre l’Argentine. On prendra des décisions en gardant la tête froide. » Un match contre l’Albiceleste sans cinq de ses titulaires, dont 3 écartés du groupe pour « décisions de l’entraîneur » . Ça sent la branlée…

Les golazos du week-end :


Di María, du droit :


Ou Renato Augusto, qui a enrhumé Muslera :

L’analyse définitive : l’Argentine se réveille, l’Équateur continue en tête, et le Brésil a trouvé son onze type


Ce n’était pas une vengeance selon les termes de Martino, mais cette rencontre représentait énormément pour les Argentins. Face au Chili, l’Albiceleste n’a pas brillé, n’a rien montré collectivement, mais est reparti de Santiago avec trois points. Emmenés par un Messi brillant et un Di María buteur, les vice-champions du monde ont profité des blessures de deux joueurs majeurs chiliens dès les vingt premières minutes (Matías Fernández et Díaz).


C’est Gabriel Mercado, latéral droit de River Plate qui a offert la victoire d’un superbe ciseau à bout portant. Son premier but en selection.


De son coté, l’Équateur reste toujours invaincu. L’équipe surprise de Gustavo Quinteros a égalisé dans le temps additionel contre le Paraguay et garde la première place du classement.


Dans la nuit de vendredi à samedi, le Brésil a perdu deux points face à l’Uruguay, alors que les hommes de Dunga menaient 2 à 0. Seule satisfaction coté brésilien, l’attaque. Alors qu’il tentait de jouer avec un réel avant-centre (Tardelli, Ricardo Oliveira et d’autres y sont passés), le sélectionneur a décidé d’aligner Neymar en pointe, entouré de Willian et Douglas Costa. Un trio impossible à contenir pour une défense et une entente déjà intéressante. Allez Dunga, rappelle Thiago Silva et t’auras enfin tout compris.

Les déclas du week-end :


« Maintenant, on regarde ces éliminatoires différemment. Si on prend six points sur ces deux journées, on pourra aller à la Copa América tranquillement. » Tata Martino, rassuré en conférence de presse.

« C’est le retour rêvé. Je voulais donner le meilleur pour mon équipe et j’ai réussi à égaliser. C’était très émouvant, nous avons souffert avec ma famille. » Luis Suárez is back. Et ça vaut bien une vidéo de Desailly.

« C’est une énorme fierté. On repart avec trois points extrêmement importants. Et on a réussi à renverser le match. » Gonzalo Higuaín, probable titulaire contre la Bolivie.

« Ça fait mal qu’avec si peu, l’Argentine nous batte. » Gonzalo Jara, après la défaite contre l’Albiceleste. À une olive près.

Et sinon, que pasa ?


Le Pérou et le Venezuela ont fait match nul 2-2.

Lavezzi, grand reporter :

Tomando unos mates con los chicos y dándole la bienvenida a @facuroncaglia10 a instagram

Une vidéo publiée par Ezequiel Lavezzi (@pocho22lavezzi) le


Un tweet de la fille de Martino (rapidement supprimé) a enflammé l’Argentine. Un jeu de mot facile entre Chile et « silencio » , silence en VF.


À River comme en sélection, Mercado et Funes Mori s’imposent.


Arévalo Ríos a forcé sur l’asado.


On ignorait la love story entre Chevantón et Dani Alves.


Avec son but face au Brésil, Luis Suárez a marqué contre toutes les équipes de la CONMEBOL.

Fernando Muslera entre dans l’histoire du football uruguayen en devenant le gardien avec le plus de sélections (78 à 29 ans).

L’Argentine a battu le Chili avec seulement deux tirs cadrés. Précis.

Avant la rencontre, l’Argentine a demandé à jouer avec un brassard noir pour les victimes de la dictature. Une requête refusée par l’institution du football sud-américain.


La sélection de Tata Martino sera privé de Funes Mori et Otamendi en défense contre la Bolivie. Musacchio et Demichelis devraient les remplacer.

Avec son carton jaune contre l'Uruguay, Neymar va rater le match contre le Paraguay. À la fin de la rencontre, le capitaine brésilien a été calmé par Suárez, alors qu'il s'embrouillait avec Fucile.

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 20 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 08:00 Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14