Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Matchs amicaux

L'Angleterre tape le Brésil, l'Italie accrochée

Nouvelle victoire de la Roja face à l'Uruguay, nul entre les Pays-Bas et l'Italie sur une égalisation signée Verratti, défaite du Brésil à Wembley et plein d'autres choses encore… Le résumé de la soirée foot.

Modififié
L'Espagne tranquille…

La Roja a assuré ce soir à Doha – ouais, à Doha – en dominant l'Uruguay 3-1. C'est Fàbregas, bien aidé par les mains beurrées du gardien uruguayen Muslera, qui a ouvert le score au quart d'heure de jeu. Mais la Celeste parvenait à égaliser peu de temps après par l'ancien Parisien Cristian Rodríguez, bien trouvé dans le dos de Puyol, monsieur 100 capes. Les Espagnols reprenaient l'avantage au retour des vestiaires par Pedro, qui profitait d'une mauvaise relance adverse pour marquer d'une frappe croisée. Ce même Pedro s'offrait le doublé à un quart d'heure de la fin en se trouvant à la conclusion d'un joli mouvement collectif. Le champion du monde et d'Europe en titre paraît plutôt prêt pour aller défier la France en mars.


L'Angleterre s'offre le Brésil

C'était le match de gala de la soirée et il a tourné à l'avantage des locaux, dans leur antre de Wembley. Pour la 100e d'Ashley Cole, l'Angleterre a dominé le Brésil 2-1 grâce à des réalisations de Rooney, opportuniste, et de Lampard, d'une subtile frappe instantanée qui termine en poteau rentrant. Entre les deux, c'est l'ancien Lyonnais Fred, tout juste entré en jeu à la pause, qui était parvenu à égaliser pour la Seleção. De retour en sélection, Ronaldinho a eu l'occasion d'ouvrir la marque sur pénalty en début de rencontre, suite à une main dans la surface de Wilshere, mais il s'est heurté à un double sauvetage de Joe Hart. Le nouveau sélectionneur Luiz Felipe Scolari a pas mal de travail à fournir pour rendre cette sélection présentable avant d'accueillir sa Coupe du monde…

Vidéo

Verratti arrache l'égalisation pour l'Italie

À Amsterdam, les Pays-Bas ont été contraints au résultat nul 1-1 face à l'Italie. Ils auraient mérité mieux, mais se sont heurtés notamment à une belle performance de l'éternel Gianluigi Buffon dans les cages transalpines. L'ouverture du score est intervenue à la demi-heure de jeu : l'attaquant du PSV Jeremain Lens faisait preuve de sang-froid dans la surface adverse pour éliminer son défenseur d'un coup du sombrero, avant de balancer une torpille dans les filets de Buffon. Puis finalement, dans le temps additionnel, Marco Verratti faisait preuve du même sang-froid et profitait du relais de Gilardino pour tromper Tim Krul. À signaler la piètre prestation de Balotelli, titularisé au coup d'envoi et qui n'a jamais vraiment pu se mettre en évidence.

Vidéo

Mais aussi…

- La Turquie a confirmé qu'elle était en galère ces derniers temps en se faisant taper à domicile par la République tchèque sur des buts marqués en 1re période par Krejčí et Lafata.

- À Séville, l'Ukraine a dominé la Norvège 2-0. Faut reconnaître que les Scandinaves l'ont bien cherché, en titularisant le Toulousain Braaten seul en pointe. Elle paraît déjà loin, l'époque de John Carew et Tore André Flo… À noter que le néo-Rennais Konradsen est entré en cours de jeu, que l'Ukraine a terminé la rencontre à 10 et que la Norvège a loupé un péno.

- L'ancien Brestois et nouvel attaquant toulousain Eden Ben Basat s'est distingué avec la sélection israélienne, en ouvrant la marque face à la Finlande. Puis c'est finalement le joueur de Bruges Lior Refaelov qui scelle la victoire en toute fin de match, alors que la Finlande était parvenue à revenir au score.

- Belles performances de la Croatie, qui cogne la Corée du Sud 4-0, et de la Bosnie, qui est allé humilier son voisin slovène 3-0.

- Surprise à Skopje, où la Macédoine a largement dominé le Danemark 3-0. Mieux, ce lourd avantage au score a été acquis après même pas une demi-heure de jeu !

- Victoire à l'arrache de la Belgique face à la Slovaquie : ouverture du score d'Eden Hazard sur pénalty en début de rencontre, égalisation à la 88e signée Richard Lasik, avant que Dries Mertens n'offre la victoire aux Diables rouges dans les derniers instants, sur une passe décisive de Moussa Dembélé. Benteke avait été préféré à la pointe de l'attaque belge au coup d'envoi, avant son remplacement par Lukaku au retour des vestiaires.

- Chez les voisins d'outre-Manche, c'est une bonne soirée, avec les victoires de l'Irlande, du Pays de Galles et de l'Écosse, sans oublier celle de l'Angleterre. Seule l'Irlande du Nord fait de la peine avec un triste 0-0 obtenu face à Malte.

- Enfin, contre-performance pour le Portugal, battu à domicile par l'Équateur. Cristiano Ronaldo a pourtant marqué, de même qu'Hélder Postiga – oui, Hélder Postiga. Mais défensivement, ça a été très laborieux, avec d'abord une ouverture du score de Valencia, sur un loupé du gardien Eduardo, puis une énorme mésentente entre le défenseur João Pereira et ce même Eduardo. Enfin, c'est Caicedo qui offre une victoire de prestige à l'Équateur, deuxième du groupe de qualification pour le Mondial dans la zone Amsud.

Les principaux résultats : NorvègeUkraine 0-2 ; EspagneUruguay 3-1 ; TurquieRépublique tchèque 0-2 ; AngleterreBrésil 2-1 ; Pays-BasItalie 1-1 ; GrèceSuisse 0-0 ; IslandeRussie 0-2 ; BelgiqueSlovaquie 2-1 ; IrlandePologne 2-0 ; RoumanieAustralie 3-2 ; Portugal – Équateur 2-3

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 76