Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coupes d'Europe
  2. // Quarts

L'Angleterre au carré

Avec les qualifications de Chelsea et d'Arsenal en demi-finales de Ligue Europa ce jeudi soir, l'Angleterre affiche quatre clubs dans les derniers carrés des deux Coupes d'Europe. Un bien joli bilan pour les membres de la Premier League.

Modififié
Il n'y a pas si longtemps, quelques semaines à peine, l'Arsenal d'Unai Emery était moqué. C'était la période durant laquelle les Gunners parvenaient à perdre 3-1 sur la pelouse du Stade rennais. Hier encore, ces mêmes Londoniens étaient promis à un enfer certain au San Paolo. Réputé bouillant comme un volcan, le stade allait pousser son Napoli jusqu'à faire tomber les Anglais. Résultat ? Les visiteurs, qui s'étaient déjà tranquillement imposés 2-0 à l'aller, n'ont jamais tremblé au retour. Absolument jamais. En Italie, ils ont même gagné grâce à un coup franc précoce d'Alexandre Lacazette qui leur a permis de composter sereinement leur billet pour la demi-finale de Ligue Europa.


Dans le même temps, les voisins de Chelsea validaient eux aussi leur présence dans ce dernier carré. Quatre buts en vingt minutes (dont un doublé de Pedro et un goal d'Olivier Giroud, meilleur buteur de la compétition) ont suffi à éteindre tout suspense après la première manche déjà avalée sur le plus petit des scores, même si le Slavia Prague a pu donner l'impression qu'une improbable remontada était possible en marquant à trois reprises. Mais non, les Blues seront bien au rendez-vous où on les attendait.

Arsenal fait honneur aux Beatles


Deux clubs anglais en demies de la C3, donc. Pas mal comme bilan, quand on sait qu'ils n'étaient pas davantage en phase de poules. Surtout, si la qualification de Chelsea répond à une certaine logique, celle d'Arsenal représente une jolie surprise pour les fans des Gunners, puisque Naples était considéré comme le favori de la bataille. Une bataille qui n'a d'ailleurs pas eu lieu, les Londoniens étant infiniment supérieurs sur les deux duels.


Cette réussite des membres de la Premier League en Ligue Europa est renforcée par celle observée en Ligue des champions. Car il n'y a pas que la Ligue Europa qui fait la part belle aux Britanniques : en C1, la moitié du dernier carré partagera également la même nationalité que celle des Beatles. Ainsi en ont décidé les résultats de la semaine.

Ouf, pas de Manchester United...


Liverpool a tapé assez largement Porto (2-0 à l'aller, 4-1 au retour), sans trop de difficulté malgré la bonne performance des Portugais. Au contraire de Tottenham, qui a sans surprise eu toutes les peines du monde à sortir Manchester City dans un combat 100% anglais. Dans ce contexte, il est finalement rassurant d'avoir contemplé le Barcelone de Lionel Messi dégager sans ménagement Manchester United (1-0, 3-0). Dans le cas contraire, le pays aurait envoyé cinq candidats sur huit au front. Ce qui aurait été synonyme d'hégémonie, même temporaire.


Mais avec quatre prétendants dans deux tableaux finalement assez bien organisés pour elle, l'Angleterre peut envisager deux finales mettant aux prises ses propres membres (Liverpool-Tottenham et Arsenal-Chelsea) dans la même année. Un exploit inédit dans l'histoire du football, puisque aucun État ne l'a encore réalisé. C'est dire le chemin qu'il reste à effectuer pour imposer sa domination.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom

il y a 3 heures Viens mater Real Madrid-PSG lors d'une projection So Foot retentissante 1
il y a 5 heures Une circulaire du ministère de l'Intérieur veut limiter les interdictions de déplacement 14
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:52 À 44 ans, Marcelinho ne raccroche toujours pas les crampons 20
À lire ensuite
Arsenal éteint le Napoli