Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options

L'ancien propriétaire de l'AC Milan mis sur liste noire en Chine

Modififié
Qui paye ses dettes s'enrichit.

Un dicton particulièrement vrai pour Li Yonghong, l'ancien propriétaire chinois de l'AC Milan. Celui-ci a été placé sur la liste noire des mauvais payeurs par un tribunal de son pays, rapporte l'AFP.

Li Yonghong rachète le club italien en 2017 à Silvio Berlusconi avec à la clé des espoirs de grandeur retrouvée. Espoirs qui durent peu de temps car, très vite, le nouveau dirigeant n'arrive plus à payer ses dettes. Notamment auprès du fonds d’investissement américain Elliott Management. À l'été 2018, Li Yonghong n'a pas d'autre choix que de finalement céder le club au fonds qui en devient propriétaire.


Et ce n'est pas tout. Car en plus de ses dettes contractées envers les Américains, l'homme d'affaires doit aussi de l'argent à un autre fonds d'investissement, chinois celui-là, à hauteur de 60 millions de yuans soit 7,5 millions d'euros. Et se retrouve même à devoir régler une amende de 12 millions de yuans (1,5 million d'euros). Des sommes dont il ne peut s'acquitter.

La sanction est donc tombée. La justice chinoise n'ayant trouvé aucun actif au nom de Li Yonghong à saisir pour rembourser les créanciers, celui-ci a été placé sur liste noire. Il ne peut donc plus monter à bord de trains à grande vitesse et d'avions, n'a plus le droit de séjourner dans de grands hôtels et a interdiction de posséder une carte de crédit. Son passeport a de plus été confisqué.

Quand tu penses que ton banquier à toi te menace de te rendre interdit bancaire pour 200 euros de découvert... JP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:10 Rui Faria, adjoint historique de Mourinho, se relance au Qatar 5
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:12 Deux joueurs de Nimègue punis pour avoir insulté leur entraîneur en arabe 51