Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Everton (2-0)

L’Álvaro tout beau

Plutôt discret dans les médias depuis son arrivée à Chelsea, Álvaro Morata fait parfaitement le boulot en ce début de championnat. Ce qui incite à l’optimisme pour la suite.

Modififié
Diego Costa se serait fait dégager par texto. Diego Costa fait le con sur les réseaux sociaux. L’avocat de Diego Costa aurait encore menacé Chelsea. Antonio Conte a répondu à l’avocat de Diego Costa. Diego Costa a chambré Antonio Conte. Mais où va aller Diego Costa ? Diego Costa veut jouer à l’Atlético de Madrid. Everton serait chaud à l’idée de recruter Diego Costa. Diego Costa peut-il passer six mois au placard ? Diego Costa peut-il partir libre ? L’affaire Diego Costa aurait provoqué des tensions en interne. Diego Costa, Diego Costa, Diego Costa... À force de parler de Diego Costa, certains en auraient presque zappé son remplaçant. À 80 millions d’euros la recrue, cela fait cher l’oubli. Pourtant, le nouvel avant-centre de Chelsea fait tout pour que le feuilleton Costa ne fasse pas trop de mal à son club. Et pour qu’on discute davantage du terrain que de l’extérieur.

Déjà dans l'histoire


Car c’est un fait incontestable : après trois journées, Álvaro Morata fait tranquillement le taf. Sans montrer de pression inutile, et sans se mettre non plus trop en avant. Sur ses 110 premières minutes de Premier League (deux titularisations et une entrée en jeu), l’attaquant s’est montré décisif quatre fois, alors même que son équipe a trouvé les filets à six reprises. 4/6 : la note s’avère pour le moment plus que correcte. Tout a commencé quand il a remplacé Michy Batshuayi à l’heure de jeu contre Burnley il y a deux semaines. À la ramasse totale, les Blues sont menés 3-0. Dix minutes à peine après le changement, l’Espagnol plonge pour reprendre un superbe centre de Willian. 3-1. En fin de partie, c’est encore lui qui offre une balle de but à David Luiz. 3-2, fin de l’histoire.


Hier dimanche, l’ancien du Real Madrid a encore fait mieux, puisque ses coups de casque ont permis de ramener des points : une passe décisive pour son compatriote Cesc Fàbregas, un tremblement de filet sur un service de son partenaire de sélection César Azpilicueta, et voilà qui fait 2-0 pour les Londoniens contre Everton à Stamford Bridge. Par ricochet, l’ex-Turinois est devenu le premier joueur de l’histoire du championnat anglais à être passeur et buteur lors de ses deux premières rencontres disputées à domicile.

Une tête bien faite


Outre le fait que tous ses gestes décisifs soient venus de sa tête, la performance est d’autant plus remarquable que Morata semble s’être déjà adapté au football anglais. Qu’il ne connaissait absolument pas avant sa venue. Droit dans ses bottes, rarement par terre, jamais en train de se plaindre, toujours prêt au combat, le garçon impressionne. Non pas par son apport au jeu – il a touché seulement 33 ballons contre Burnley et Tottenham, le plus faible total de Chelsea à chaque fois –, mais par sa faculté d’intégration et sa capacité à endosser le costume de l’homme décisif. Un peu comme au Real Madrid finalement, où il brillait par la régularité de ses pions et ses jolies statistiques. Et si Antonio Conte ne cache pas qu’il cherche un autre attaquant pour le concurrencer, si ses potes bleus parfois habitués à balancer de longs ballons devant ont encore du mal à le trouver dans les intervalles, le bonhomme semble particulièrement investi afin de s’améliorer et faire des cages anglaises sa cible préférée. Pour, enfin, effacer Diego Costa.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 9 il y a 4 heures Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 13

    Le Kiosque SO PRESS

    À lire ensuite
    Les notes de Monaco