Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2020
  2. // J7
  3. // résumé

L'Allemagne s'en sort, la Pologne qualifiée, la Croatie attendra

Forcée de l'emporter en Estonie pour rattraper les Pays-Bas en tête de son groupe, l'Allemagne a fait le boulot (0-3). Et ce, malgré un début de match catastrophique avec l'expulsion d'Emre Can. Résultat tout aussi heureux pour la Pologne, qui s'est qualifiée pour l'Euro après son succès contre la Macédoine du Nord (2-0). La Croatie, elle, devra encore patienter après s'être fait rattraper par le pays de Galles de Gareth Bale (1-1). Enfin, l'Autriche a glané une victoire primordiale contre la Slovénie (1-0).

Modififié

Estonie 0-3 Allemagne

Buts : Gündoğan (52e, 57e), Werner (71e) pour l'Allemagne

Titulariser en défense centrale un Emre Can qui n'évolue même pas à son poste de milieu avec la Juve ? C'est la merveilleuse idée qu'a eue Joachim Löw pour affronter l'Estonie. Résultat : l'ancien de Liverpool s'est fait expulser dès la 14e minute pour un tacle indigne en position de dernier défenseur, après avoir bêtement laissé filer une passe de Niklas Süle. Ou l'art de transformer en coupe-gorge un match qui devait se résumer à une simple promenade de santé après la déculottée de l'aller (8-0). Mais même en infériorité numérique, la Nationalmannschaft reste largement au-dessus de la nation balte. Après cinq minutes post-expulsion à souffrir sous les assauts des locaux, les partenaires de Kai Havertz remettent la main sur le match, sans toutefois inquiéter Sergei Lepmets. Heureusement pour eux, la chance est dans le camp des Allemands, et les deux frappes contrées d'İlkay Gündoğan trouvent leur chemin vers les filets. Pour la forme, Timo Werner en ajoute un troisième à la suite d'un bel appel. Et à onze contre onze, ça aurait donné quoi ?


Estonie (4-1-4-1) : Lepmets - Brañaov, Tamm, Mets, Pikk - Antonov - Kams, Ainsalu, Vassiljev, Liivak - Sappinen. Sélectionneur : Karel Voolaid.

Allemagne (4-3-3) : Neuer - Klostermann, Can, Süle, Halstenberg - Gündoğan, Kimmich, Havertz - Brandt, Reus, Waldschmidt. Sélectionneur : Joachim Löw.



Pays de Galles 1-1 Croatie

Buts : Bale (45e+3) pour les Gallois // Vlašić (9e) pour les Vatreni

Un taulier au nom ronflant (Gareth Bale), des vieilles têtes connues de Premier League (Wayne Hennessey, Joe Allen, Ben Davies) et des futurs cracks (Daniel James, Harry Wilson, Ethan Ampadu) : le pays de Galles a tout ce qu'il faut pour essayer de faire aussi bien que son parcours héroïque de l'Euro 2016. Sauf qu'à l'heure actuelle, les demi-finalistes en titre se traînent en... avant-dernière position de leur groupe de qualification, et ce n'est pas le match nul à domicile contre la Croatie qui va arranger les choses. Pas vraiment inspirés, les boys de Ryan Giggs s'en sont remis à Gareth Bale après avoir concédé l'ouverture du score de Nikola Vlašić. Un résultat qui n'arrange pas tellement non plus la Croatie, qui aurait pu valider son ticket pour l'Euro en cas de succès, mais les Vatreni prendront bien leur mal en patience, non ?

Pays de Galles (4-2-3-1) : Hennessey - Roberts, Rodon, Lockyer, Davies - Allen, Ampadu - Bale, Williams, James - Moore. Sélectionneur : Ryan Giggs.

Croatie (4-2-3-1) : Livaković - Jedvaj, Lovren, Vida, Barisić - Modrić, Kovačić - Perišić, Vlašić, Brekalo - Petković. Sélectionneur : Zlatko Dalić.



Slovénie 0-1 Autriche

But : Posch (21e) pour l'Autriche

Sans David Alaba, blessé, et avec Arnautović sur le banc, l'Autriche avait un peu de souci à se faire contre la Slovénie, qui ne la précédait que de deux points au coup d'envoi. Surtout quand c'est un certain Jan Oblak qui garde les cages adverses. De quoi faire ciller la plupart des attaquants, mais pas Stefan Posch, latéral droit buteur et homme providentiel du soir pour les coéquipiers de Marcel Sabitzer. Le seul pion de la soirée, dans un match assez ouvert et conclu par l'expulsion de Denis Popović pour les locaux. Grâce à ce succès capital, les Rot-Weiss-Roten (Rouge-Blanc-Rouge) se hissent à la deuxième place du groupe derrière la Pologne et entrevoient la qualification. Visiblement, Jan Oblak réserve ses clean-sheets pour l'Atlético.

Slovénie (4-1-4-1) : Oblak - Stojanović, Struna, Mevlja, Balkovec - Krhin - Bezjak, Iličić, Kurtić, Verbić - Šporar. Sélectionneur : Matjaž Kek.

Autriche ( 4-2-3-1) : Stanković - Posch, Dragović, Hinteregger, Ulmer - Baumgartlinger, Ilsanker - Lazaro, Sabitzer, Laimer - Gregoritsch. Sélectionneur : Franco Foda.



Pologne 2-0 Macédoine du Nord

Buts : Frankowski (74e), Milik (80e) pour la Pologne

La Pologne qui marque : il y a forcément du Robert Lewandowski là-dedans. Perdu : le chasseur de buts s'est fait voler la vedette dans son costume de héros national, et par un quasi-inconnu par-dessus le marché : Przemysław Frankowski, remplaçant au coup d'envoi et milieu des Chicago Fire de son état. Bon, « Lewi » est quand même pour beaucoup dans l'ouverture du score avec un délicieux contrôle sur une longue ouverture, puis un dribble subtil pour mettre son partenaire en orbite devant le but. Et il était dit que ce serait le soir des remplaçants polonais puisque Arkadiusz Milik, sorti du banc, y est aussi allé de son pion : une sublime frappe enroulée en lucarne à la suite d'une remise de Lewandowski (tiens donc). 2-0, le compte est bon : voilà les Biało-czerwoni (les Blanc et Rouge) qualifiés pour l'Euro. Où l'attaquant du Bayern devrait à nouveau redevenir transparent.


Pologne (4-2-3-1) : Szczęsny - Bereszyński, Glik, Bednarek, Reca - Góralski, Krychowiak - Szymański, Zieliński, Grosicki - Lewandowski. Sélectionneur : Jerzy Brzęczek.

Macédoine du Nord (3-4-3) : Dimitrievski - Ristovski, Musliu, Ristevski - Bejtulai, Nikolov, Spirovski, Alioski - Pandev, Elmas, Nestorovski. Sélectionneur : Igor Angelovski.




  • Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi

    Hier à 14:01 EuroMillions : 114 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
    Hier à 16:30 Un millionaire rachète un club de D8 anglaise et recrute 15 nouveaux joueurs en un jour 22 Hier à 14:50 Thierry Henry nouvel entraîneur de l'Impact Montréal 97 Hier à 14:30 L'Inter Miami annonce la date d'inauguration de son stade 39 Hier à 13:00 Bianchi et sa femme annoncent leur fête d'anniversaire en chanson 8
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
    Hier à 09:02 Zlatan dit « bye bye » à Los Angeles 87