Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019
  2. // 8es
  3. // Algérie-Guinée (3-0)

L'Algérie déroule contre la Guinée

Modififié

Algérie 3-0 Guinée

Buts : Belaïli (24e), Mahrez (57e) et Ounas (82e) pour les Fennecs.

Cette fois-ci, pas de surprise.

Depuis le début de la phase finale étonnante de cette CAN, plus personne n’ose miser une piécette sur le favori d’une rencontre. Après les échecs du Maroc, du Cameroun, de l’Égypte, voire même de la RD Congo, qui pouvait être considérée comme favorite contre Madagascar, en huitièmes de finale, l’Algérie ne devait pas tomber dans le piège face à la Guinée. Résultat ? Une large victoire des Fennecs (3-0), qui poursuivent leur sans-faute.


Pourtant, la partie démarre avec une petite frayeur pour M'Bolhi, manquant son crochet dans la surface, sans que les Guinéens ne puissent en profiter (4e). Puis l'Algérie, forte d'un onze sans surprise, prend rapidement les choses en main contre un adversaire privé de son meilleur joueur, Naby Keita. La stratégie des Fennecs est simple, il faut s’appuyer sur Bounedjah, toujours excellent dans son rôle de pivot, pour déstabiliser une défense fragile. Et l’attaquant de 27 ans est le premier à se montrer dangereux : un tir au-dessus (10e), un but refusé pour un hors-jeu limite (13e) et une nouvelle occasion gâchée après une ouverture superbe de Guedioura (20e).


Trop difficile d’être buteur ? Pas un souci, Bounedjah se transforme en passeur en se retrouvant dans une position d’appui dans la surface, encore une fois, avant de lâcher une talonnade délicieuse pour Belaïli, dont la frappe enroulée nettoie le petit filet de Koné (1-0, 24e). La suite de la première période ressemble à une gestion parfois maladroite de l’Algérie, pas vraiment embêtée par les timides attaques guinéennes, à l’image de cette frappe lointaine de Traoré à côté (44e). Le deuxième acte ne ressemble pas vraiment à une révolte de la Guinée, trop limitée pour inquiéter une défense algérienne intraitable depuis le début de la compétition (0 but encaissé). Surtout que Mahrez s’occupe de plier l’affaire en doublant la mise d’un superbe enchaînement contrôle orienté-frappe (2-0, 57e), avant d’échouer face à Koné pour le doublé (66e). Sous la chaleur cairote, l'Algérie n'a plus besoin de se fatiguer et peut tranquillement gérer son avantage, pendant que la Guinée demeure inoffensive, et concède même un troisième but signé Ounas, à la réception d'un bon centre d'Atal (3-0, 82e). Comme en 2015, les Verts pourraient retrouver la Côte d'Ivoire en quarts, à condition que les Éléphants disposent du Mali, lundi.

One, two, three, voilà le nouveau grand favori.



Algérie (4-3-3) : M'Bolhi - Atal, Mandi, Benlamri, Bensebaini - Guedioura (Boudaoui, 82e), Feghouli, Bennacer - Mahrez, Bounedjah (Delort, 84e), Belaïli (Ounas, 77e). Sélectionneur : Djamel Belmadi.

Guinée (4-2-3-1) : I. Koné - Dyrestam, Seka, Falette, I. Sylla - Cissé (A. Bangoura, 68e), Diawara - Yattara (Kamano, 79e), Camara, I. Traoré - J. Kanté (Koïta, 56e). Sélectionneur : Paul Put.


  • Résultats et classements de la CAN CG
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 21:10 Un Italien inscrit un but fabuleux en championnat de beach soccer 2 Hier à 19:33 INFO DERNIÈRE MINUTE MERCATO : Paris tient enfin son numéro 6 ! 57 Hier à 18:19 Une recrue du Raja, Béni Mellal, se présente avec le maillot du PSG 15 Hier à 18:11 Lyon pense à Valentin Rongier 35
    Hier à 16:22 Quand Carlos Valderrama lisse ses cheveux 35 Hier à 15:54 À Rouen, un enseignant meurt à la suite d'une agression en marge de Sénégal-Algérie 86 Hier à 15:32 John O’Shea débarque sur le banc de Reading 2 Hier à 14:20 Un CSC de quarante mètres entre l'Atlético Mineiro et Fortaleza 3
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom