Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'album photo du week-end

Clic-clac, c'est dans la boîte.

Modififié

#1:

Même la mascotte ne s'y trompe pas : l'heure est à la joie à Schalke. Enfin. Avec zéro point au compteur jusque-là et une place de lanterne rouge en Bundesliga, 04 commençait à flipper. Heureusement, Alessandro Schopf a donné l'avantage à son équipe dès la onzième minute contre Mayence. Une réalisation synonyme de première victoire, et de trois points qui font du bien. Place à la suite.

#2:

Et paf, un ballon plein visage. Et pan, un nouvelle défaite dans la tronche. Monaco, barragiste de Ligue 1, ne va pas bien : la Principauté, qui n'a plus connu le succès depuis la première journée, a encore perdu face à Saint-Étienne. Le pire dans tout ça, c'est que Leonardo Jardim semble à court d'idées...

#3:

Elle a de la gueule, cette bande turinoise guidée par Cristiano Ronaldo. Titularisée aux côtés de Paulo Dybala et Mario Mandžukić, le Portugais s'est aidé de ses talentueux potes pour exploser Naples (3-1), alors que la Juve était menée. Derrière ce trio sexy, Sami Khedira se régale. Et pense déjà au titre de champion.

#4:

Cet homme-là se nomme Krzysztof Piątek, a 23 ans, est attaquant, vient d'arriver en Italie en provenance de Pologne, évolue au Genoa, a inscrit un doublé ce week-end... et pointe largement en tête du classement des buteurs de Serie A, avec huit pions en six parties. Soit un ratio de 1,33. Pourvu que ça dure.

#5:

Antoine Kombouaré peut serrer les poings. Après une entame d'exercice catastrophique (six revers d'affilée), son Guingamp vient de récolter quatre points en deux rencontres. Dont trois face à Angers samedi. De quoi lancer enfin la saison et éviter le cauchemar de la relégation.

#6:

Antoine Griezmann serait-il en train de débloquer le derby madrilène devant un Raphaël Varane visiblement aux abois ? Pas du tout. Car bien qu'en partie caché, Thibaut Courtois se dresse devant le Français. Ancien de l'Atlético et recrue du Real, le portier a fait le taf lors du choc espagnol. Résultat : 0-0.

#7:

Que les joueurs du Hertha Berlin en profitent, ils ne s'imposeront pas tous les jours devant l'ogre du Bayern Munich. Le champion en titre est tombé dans le piège et laisse donc sa place de leader au Borussia Dortmund. Son adversaire, lui, a fait la fête.

#8:

La Mou plus que la Mour', qui ne dure définitivement jamais plus de trois ans avec ses clubs. Empêtré dans des embrouilles d’ego avec ses joueurs (Paul Pogba, pour ne citer que l'exemple le plus médiatisé), José Mourinho n'a pas arrangé son cas en s'inclinant à West Ham et en optant pour des choix étranges. Alexis Sánchez en tribunes, Scott McTominay en défense centrale... Le plan n'a pas fonctionné. Mais alors pas du tout.

#9:

Antonio Rüdiger et Chelsea étaient proches. Très proches. À quelques minutes près, les Londoniens s'offraient Liverpool, invaincu en Premier League. Mais Daniel Sturridge en a décidé autrement, sa superbe frappe en toute fin de match trompant Kepa Arrizabalaga. Dommage.

#10:

Ça, c'est le banc de luxe du Paris Saint-Germain observé à Nice. Ce qui n'a pas empêché le club de la capitale de poursuivre son sans-faute, dominant les Aiglons sans vraiment forcer (0-3). Avec Neymar et Kylian Mbappé titulaires, eux.
Par Florian Cadu

Dans cet article