Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'album photo du week-end

Clic-clac, c'est dans la boîte.

Modififié

#1:

Voilà ce que l'on appelle un homme du match. Mené au score à l'Emirates Stadium après l'ouverture du score de West Ham, Arsenal se dirigeait vers une troisième contre-performance en trois journées de championnat. Et puis ? Et puis Alexandre Lacazette est sorti du banc de touche. Aidé par le malheureux Issa Diop, l'international français fait passer les Gunners devant au tableau d'affichage. Ouf !


#2:

La tête dans le brouillard, Yoan Cardinale n'en croit pas ses yeux. Par trois fois, Nice avait eu l'opportunité d'ouvrir le score contre Dijon. Trois tentatives non cadrées. En fin de match, la mayonnaise prend pour les Bourguignons, qui plantent quatre buts par Aguerd (67e), Haddadi (83e), puis le jeune Baldé (86e, 93e). Oui, Dijon est co-leader de Ligue 1 avec le PSG.


#3:

Qu'ils sont beaux, nos champions du monde ! Avant d'affronter le Rayo Vallecano au Wanda Metropolitano, les trois Colchoneros Thomas Lemar, Lucas Hernández et Antoine Griezmann embrassent et présentent le Graal aux socios de l'Atlético de Madrid. Sur le terrain, les Matelassiers font le boulot grâce à... Griezmann, unique buteur du match (1-0).


#4:

Voilà qui résume parfaitement ce derby de Lisbonne : une grosse bataille. Dans les faits, les Benfiquistas se sont fait très peur devant le show grandiose du portier tricolore Romain Salin. Devant au score après l'heure de jeu grâce à Nani, les Leões craquent en fin de match sur un but de Félix (1-1, 86e). Un partout, balle dans le tas.

#5:

Triste, comme la première apparition sur la pelouse du Parc des Princes de Thilo Kehrer, promesse allemande recrutée pour la modique somme de 37 millions d'euros. Un premier opus très vite mis en difficulté, car contre le SCO Angers, Kehrer accroche Tait dans la surface, concède un penalty et récolte un carton jaune. Résultat : une sortie prématurée dès la mi-temps pour le banc, où la recrue assistera à la victoire de ses coéquipiers (3-1). C'est donc ça, apprendre.


#6:

Non, les injustices ne sont pas encore mortes. La VAR pas encore installée pour cette saison 2018-2019 en Premier League, Willy Boly en profite pour ouvrir le score de la main pour Wolverhampton. Sa chute est parfaite : pas vu, pas pris. Treize minutes plus tard, Aymeric Laporte remet les pendules à l'heure et égalise. Manchester City perd ses premiers points de la saison en championnat, et c'est à cause des Loups.


#7:

Quatre minutes. Voilà le temps nécessaire à Jean-Michaël Seri pour trouver le chemin des filets de Joe Hart, le gardien de Burnley. Et de quelle manière ! À l'entrée de la surface, l'ancien du Gym envoie un missile dans la lucarne de l'international anglais. Un match qui se termine ensuite sur le score de 4-2 en faveur de Fulham. Seri court beaucoup, mais il sait aussi régaler les esthètes.

#8:

Un coup à droite, un coup à gauche. En deux dribbles, Bertrand Traoré a rappelé à tout le monde qu'il méritait sa place de titulaire au sein de l'Olympique lyonnais. Malgré un match assez terne, l'OL s'impose contre Strasbourg et termine la rencontre sereinement grâce au bijou de son Burkinabé, qui élimine le gardien Matz Sels puis Kévin Lala avant de conclure dans le but vide. Dynamique Bertrand.


#9:

Gennaro Gattuso peut s'énerver autant qu'il veut, son équipe est en train de prendre l'eau au San Paolo. Devant au score grâce aux buts de Bonaventura et Calabria, l'AC Milan se fait manger tout cru en fin de rencontre, submergé par les offensives du Napoli. Le match se renverse, et les Partenopei croquent l'escalope milanaise grâce à un doublé de Zieliński et un but de Mertens. L'effet Ancelotti, déjà.


#10:

Tout était si bien parti pour Jean-Kévin Augustin face au Borussia Dortmund. Buteur dès la première minute de la rencontre, le Français va pourtant voir une tornade jaune passer sur le corps du RB Leipzig. Titulaire, Axel Witsel aura même marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs. 4-1, et le BvB s'affirme comme le candidat le plus sérieux pour jouer le titre face au Bayern Munich.


Par Antoine Donnarieix

Dans cet article