Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'album photo du week-end

Clic-clac, c'est dans la boîte.

Modififié

#1:

L'heure est toujours à la bonne humeur du côté de Liverpool. Après avoir tapé le Paris Saint-Germain en Ligue des champions, les Reds ont conclu leur semaine par une raclée administrée à Southampton (3-0), poursuivant leur sans-faute en championnat. Et en plus, Mohamed Salah a marqué... Wow, c'est la fin de la crise !


#2:

Hip hip hip, hourra ! Avec un Gaëtan Laborde enfin buteur, Montpellier a réalisé l'une des belles affaires de la triste soirée Ligue 1 de samedi en gagnant contre Nice sur le plus petit des scores. En haut du classement, la bande de Michel Der Zakarian ne se prend pas pour une autre et continue de miser sur sa solidité et son jeu collectif cohérent. Les Aiglons ne peuvent pas en dire autant.


#3:

Fringuant, aimant, souriant. En forme, quoi. Alex Ferguson a mis au placard ses soucis de santé, et Old Trafford l'a enfin retrouvé. L'ancien coach des Red Devils n'a pas contemplé un très beau spectacle (1-1 entre MU et Wolverhampton), mais qu'importe : se retrouver dans ces tribunes, c'est déjà une victoire.


#4:

Eux, ce sont les belles surprises de la Serie A. Les types en blanc ? Leurs dernières victimes. Et celui qui porte son pouce à sa bouche, c'est Federico Di Francesco. Un type capable de planter un doublé de passes dé et de catapulter lui-même le ballon dans les filets pour faire exploser Empoli, tout ça dans le plus grand des calmes. Bref, tout roule pour Sassuolo.


#5:

Le LOSC vous présente le patron de sa défense. Et de son équipe toute entière, même. Au four et au moulin, José Fonte a permis à Lille d'ouvrir le score, de le doubler (passe décisive) et de lancer les siens vers un nouveau succès contre Nantes (2-1). Voici les Nordistes dauphins du Paris Saint-Germain. Personne ne l'avait vu venir, celle-là.


#6:

Et boom, la praline en force ! Entré en fin de rencontre sur le terrain du Stade rennais (1-3), Eric Maxim Choupo-Moting a prouvé qu'il pouvait être utile à un Paris Saint-Germain continuant son parcours parfait en championnat (six victoires en autant de journées). Le premier caramel du Camerounais sous ses nouvelles couleurs. Qui devrait lui faire du bien : l'attaquant n'avait plus marqué depuis six mois.


#7:

Un peu forcés, ces applaudissements. Et pour cause : Schalke 04 vit actuellement un enfer. Avec zéro point obtenu depuis la reprise, le club allemand pointe au rang de lanterne rouge indiscutable. En même temps, il était difficile d'entrevoir l'embellie ce week-end, puisque les potes d'Amine Harit rencontraient le Bayern Munich (qui n'a fait que gagner jusque-là). La défaite était donc attendue. Et c'est peut-être ça le plus grave.


#8:

Voilà le genre de scènes peu sexy observées lors de la soirée Ligue 1 de samedi. Plus que le nombre de cartons dégainés par les arbitres, c'est le manque de buts et de spectacle qui a fait tiquer. À la pause, seulement trois gardiens avaient été trompés, et à une seule reprise chacun, alors que le ballon roulait sur... cinq terrains différents. Il y a des soirs, comme ça...


#9:

Thomas Lemar n'avait pas encore marqué avec l'Atlético de Madrid. Et il a longtemps cru être maudit, vu que sa sublime frappe qui a permis l'ouverture du score contre Getafe a touché la barre transversale avant de passer la ligne grâce au dos du portier (qui a donc été l'auteur d'un c.s.c.). Et puis finalement, l'ex-Monégasque a trouvé la faille. Cette victoire, elle est pour lui.


#10:

Ca-tas-tro-phique. La défense marseillaise s'est fait désosser en terres lyonnaises (4-2), et elle doit avant tout s'en prendre à elle-même. Le symbole de cette déconvenue s'appelle Duje Ćaleta-Car, malmené par Nabil Fekir et expulsé en fin de partie. Adil, reviens vite !

Par Florian Cadu

Dans cet article