Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'album photo du week-end

Quelques mines déconfites, mais cela n'a pas empêché les autres de tartiner leur joie. Clic-clac, c'est dans la boîte.

Modififié

#1:

La mine de Sergey Chernik est révélatrice du début de saison de l'AS Nancy Lorraine : catastrophique. Défaits pour la sixième fois en six journées de Ligue 2, cette fois contre Châteauroux à Gaston-Petit (1-0), les Nancéiens confirment leur statut de lanterne rouge du championnat. Le tout avec des chiffres alarmants : zéro point, dix buts encaissés, zéro marqué. Mine de rien, il faisait du bien à l'attaque de l'ASNL, ce bon vieux Youssouf Hadji.


#2:

Jean-Michel Aulas est un homme prévoyant. Histoire de mieux faire passer la pilule à ses supporters à la suite de la défaite contre l'OGC Nice au Parc OL (0-1), le président rhodanien boucle son marché des transferts de fort belle manière. Deux recrues débarquent sur le gong, et pas des moindres. À gauche Moussa Dembélé, arrivé en provenance du Celtic pour 22 millions d'euros ajoutés à sa jolie chemise. À droite Lenny Pintor, international U19 français vendu par le Stade brestois pour 5 millions d'euros, ajoutés à sa jolie moustache. Coup double.


#3:

Ibrahima Niane est solide dans sa tête. Avec son compère d'attaque Habib Diallo, les deux hommes sont les buteurs du FC Metz dans le choc face à Lens (2-0). Quatorze buts pour le tandem depuis le début de saison, et des Grenats qui enchaînent une sixième victoire consécutive en Ligue 2 pour scruter leurs concurrents depuis leur trône et apparaître comme grands favoris à la remontée directe en Ligue 1. Nancy et Metz, destins croisés.


#4:

Voilà sans aucun doute le grand héros du week-end. Confrontée au Japon en finale du tournoi masculin des Jeux d'Asie, la Corée du Sud s'en est remise à son capitaine Heung-min Son pour être sacrée championne. Deux passes décisives du joueur de Tottenham pour ses coéquipiers Lee et Hwang durant la prolongation offrent le titre à sa nation (2-1). Conséquence : Sonny sera, comme toute l'équipe U23, dispensé d'un service militaire obligatoire pouvant mettre en péril sa carrière sportive. Sa vie, Son œuvre.


#5:

Incroyable. Exceptionnel. Démentiel. Monstrueux. Les qualificatifs sont toujours aussi dithyrambiques envers Kylian Mbappé, et ce n'est pas son but contre le Nîmes Olympique qui va calmer les éloges. Un appel, un contrôle dans la course, une mine sous la barre et hop, Paris se dégage du piège des Crocodiles. Vainqueur aux Costières (2-4), le PSG fait forte impression, mais perd... Kylian Mbappé, exclu pour un geste d'énervement en fin de match. La copie était jusque-là parfaite.


#6:

Alisson Becker lève le bras pour s'excuser, même si le mal est déjà fait. Auteur d'une bourde similaire à celle de Lloris lors de la finale de la dernière Coupe du monde, le deuxième gardien le plus cher du monde permet à Rachid Ghezzal de réduire l'écart entre Leicester City et Liverpool. Ce premier but encaissé par les Reds en Premier League n'empêchera pas un précieux succès à l'extérieur au coup de sifflet final (1-2). Après tout, Loris Karius n'était peut-être pas si nul.


#7:

Pied au plancher avec la Benz. Contre Leganés au Santiago Bernabéu samedi soir, Karim Benzema s'est offert un nouveau doublé après celui inscrit il y a une semaine à Gérone. Le score final est à chaque fois le même (4-1) et le Français prend seul la tête du classement des buteurs de Liga avec quatre cartouches au fond des filets. La bave aux lèvres, ce Rim-K.


#8:

Heureux vainqueurs de leur troisième rencontre de Serie A en autant de journées, les Juventini Mario Mandžukić, Cristiano Ronaldo et Douglas Costa communient avec leurs tifosi à la suite de leur succès à Parme, grâce à des buts de Super Mario et Blaise Matuidi (1-2). Si le compteur but de CR7 est toujours bloqué avec la Juve, l'essentiel est ailleurs : la Vecchia Signora est leader du Calcio. Alors ils dansent.


#9:

André-Pierre Gignac va bien, merci pour lui. Lors de la rencontre entre les Tigres de Monterrey et l'Atlas de Guadalajara en Liga MX, l'international tricolore s'est encore distingué grâce à un but déterminant dans la partie. Pas de frappe de mule cette fois-ci, mais un vrai pion de renard des surfaces sur corner au second poteau. Victoire finale pour Tigres (3-1), et APG inscrit son sixième but en championnat avec la spécificité d'avoir tout planté à domicile. Quel ambianceur !

#10:

« Si les forces vous manquent, regardez autour de vous ! » En VF, voici le message que le tifo géant du Benito-Villamarín réservait aux joueurs du Betis pour ce derby de Séville. Contre l'ennemi historique, les Verdiblancos n'ont pas déçu leur public grâce à un succès 1-0 et le but de... Joaquín, socio des Béticos depuis sa tendre enfance. Parfois, l'histoire est d'humeur taquine.

Par Antoine Donnarieix

Dans cet article