Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'album photo du week-end

Clic-clac, c'est dans la boîte.

Modififié

#1:

Le public de Nancy a de quoi déprimer : en sept journées de Ligue 2, son équipe n'a pas glané le moindre point. Et n'a pas fait trembler le moindre filet, si ce n'est le sien. Deux records de médiocrité qui désenchantent les habitués du stade Marcel-Picot, lesquels ont cette fois vu Le Havre récupérer la victoire sur le plus petit des scores. Si encore il y avait des motifs d'espoir...


#2:

Ce garçon, certainement l'un des cinq meilleurs joueurs du monde actuellement, vient de marquer le premier de ses trois buts du week-end. Derrière, son pote souriant vient de le servir et lui offrira un nouveau caviar quelques instants plus tard. Eden Hazard-Olivier Giroud, un duel observé en demi-finales de Coupe du monde ? Plutôt un duo squattant la première place de la Premier League.


#3:

C'est l'histoire d'un bonhomme que tout le monde a cru voir partir lors des derniers jours du mercato estival, et qui est aujourd'hui le meilleur buteur et le meilleur passeur de Ligue 1. Avec son triplé, Nicolas Pépé peut se la péter.


#4:

Thomas Tuchel a le droit de sourire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'avec le succès du Paris Saint-Germain devant Saint-Étienne, l'Allemand est devenu le tout premier entraîneur parisien à enchaîner cinq victoires lors des cinq premières journées de Ligue 1. Alors oui, le smile est de rigueur.


#5:

Halte, un homme à terre ! Si le ballon ne va pas s'arrêter de tourner en l'absence de Corentin Tolisso, l'image mérite qu'on s'y attarde un instant tant elle est moche à comprendre. Auteur d'un but, le milieu international vient de se rompre les ligaments croisés du genou droit, ce qui va lui faire manquer plusieurs mois de compétition. Et dire qu'il s'agissait de sa première titularisation de la saison en Bundesliga...


#6:

Les scènes de joie, il faut pouvoir les créer. Celle-ci a été fabriquée de toute pièce par Giannelli Imbula, qui a brillé pour ses débuts sous les couleurs du Rayo Vallecano en envoyant une sublime frappe au fond des filets. 1-0, spectacle terminé.


#7:

À l'heure de croiser les Reds en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain est prévenu : cette saison, Liverpool n'a peur de rien ni personne. Et surtout pas de Tottenham, qu'il a maîtrisé de manière impressionnante à Wembley. Qu'on se le dise, la bande de Jürgen Klopp est chaude comme la braise.


#8:

Il exulte, le CR7. Normal : le Portugais a enfin inscrit sa première réalisation avec le maillot de la Juve sur le dos. Il a même fait plus que ça, puisqu'il a fait vibrer les filets à deux reprises contre Sassuolo. La machine semble donc lancée. Et ce n'est pas une bonne nouvelle pour Valence, prochain adversaire des Turinois pour la reprise de la Ligue des champions.


#9:

La revanche de l'ancien Lyonnais. Face à son ex, Claudio Beauvue a fait mal, très mal. Plus que son but sur penalty (qu'il a lui-même provoqué), l'attaquant a symbolisé la détermination et l'enthousiasme caennais, tranchant avec le ronronnement des Gones. Lesquels s'en sortent très bien avec un nul flatteur (2-2).


#10:

En ouvrant le score au Stade Vélodrome, Florian Thauvin fait pleurer Guingamp. Avec zéro point au compteur, les Bretons ont sué, lutté, résisté pour conserver le nul en première mi-temps. Malheureusement pour eux, un match dure 90 minutes, et l'Olympique de Marseille a déroulé en même temps que son champion du monde en seconde période, frappant à quatre reprises. Dur.

Par Florian Cadu

Dans cet article