Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Tottenham-Ajax (0-1)

L'Ajax répond à l'appel de Londres

Mis sur orbite grâce à une inspiration de Ziyech transformée par Van de Beek, l'Ajax rentre de Londres avec un avantage précieux (0-1) et recevra Tottenham avec les cartes en main dans une semaine.

Modififié

Tottenham 0-1 Ajax

But : Van de Beek (15e) pour l'Ajax

Au départ, il y avait ce doute : et si cette équipe géniale, joueuse, brillante, se mettait soudainement à trébucher sous la pression au moment de s'avancer pour l'occasion d'une vie ? Au bout, voilà une première réponse : l'Ajax n'a peur de rien, de rien du tout, et l'a prouvé mardi soir, à Londres, en allant chercher une première manche précieuse (0-1) grâce à un but inscrit sur sa première occasion franche grâce – encore – à Donny van de Beek. Une surprise ? Non, la confirmation que cette équipe est assez folle pour aller au bout dans les semaines à venir. Il restera une première marche à grimper avant de voir Madrid.

Donny Bravo


Il était 21h15, là-bas, sur le sol de la soucoupe qu'est le Tottenham Hotspur Stadium, noyée sous une épaisse couche d'incertitudes et de fraîcheur. Cette demi-finale aller se fondait dans une obscurité printanière quand tout à coup, un flash. L'Ajax avait alors pris le rythme de la rencontre entre les doigts, s'amusait à tenir et faire tourner le ballon avec patience, laissait Frenkie de Jong passer ses premiers beats de la soirée et surtout Hakim Ziyech se balader entre les lignes. Puis, le Marocain a pris un pinceau, trouvé Neres, a été retrouvé à la frontière de la surface d'un Tottenham secoué de tous les côtés et a trouvé Van de Beek. Cette demi-finale de C1 était un rendez-vous de mouvement et celui-ci aura été génial, suffisamment brillant pour faire sauter le premier verrou du soir et placer l'Ajax sur un tremplin. En face, où était le Tottenham de Pochettino, ces Spurs dont on ne savait quoi penser et arrivés sur scène dans un 3-4-3 prouvant une bonne fois pour toutes qu'en 2019, on s'adapte au club amstellodamois et non l'inverse ?


Sans surprise, les hommes du technicien argentin sortaient d'un premier quart d'heure compliqué, où ils auront été étouffés par le pressing d'un Ajax intrépide et venu à Londres pour croquer sans sourciller sur la chance d'une vie. Résultat, Tottenham a d'abord forcé sa nature, a cherché à allonger le jeu coûte que coûte vers un bon Llorente, mais s'est aussi exposé aux coups, Lloris venant d'ailleurs sortir une balle de 0-2 envoyée par Van de Beek moins de dix minutes après l'ouverture du score du cyborg de Ten Hag. Étouffés, les Spurs ont finalement sorti la tête de l'eau après la demi-heure de jeu, aidés par un changement tactique forcé – un passage à un 4-4-2 losange – par la sortie de Vertonghen, remplacé par un Moussa Sissoko qui aura apporté de l'impact physique et sera passé tout proche de l'égalisation avant la pause. Juste avant le milieu français, Llorente et Alderweireld avaient fait passer quelques frissons sur le but d'Onana. En vain.

L'Ajax griffé, et alors ?


On se doutait que ce combat n'avait pas livré toutes ses vérités et qu'on allait en prendre encore plein les mirettes. Alors, cette affaire s'est débridée, Tottenham a commencé à cadrer ses manchettes et la folie s'est invitée, enfin, l'Ajax étant soudainement interrompu dans son monologue technique, laissant Llorente placer une nouvelle tête au-dessus. Le plus étrange, ce fut de voir la bande de Ten Hag gênée à ce point, notamment par l'activité de Lucas et l'intelligence de jeu Sissoko. Dans les cordes, le technicien néerlandais a alors joué des cartes et fait sortir un Schöne bousculé. Pourquoi ? Pour Mazraoui, pour redonner des jambes à un milieu de terrain harcelé et permettre à l'ensemble batave de respirer, ce qui a amené Neres à toucher le poteau gauche de Lloris dans le dernier quart d'heure, mais ce qui a surtout permis à l'Ajax de s'offrir un second souffle. Voilà la troupe avec un avantage précieux dans les mains et une confirmation : elle ne ressent pas la peur de glisser. Alors, elle vit.


Tottenham (3-1-4-2) : Lloris - Sánchez, Alderweireld, Vertonghen (Sissoko, 39e) - Wanyama - Trippier (Foyth, 80e), Eriksen, Alli, Rose (Davies, 79e) - Lucas, Llorente. Entraîneur : Mauricio Pochettino.

Ajax (4-2-3-1) : Onana - Veltman, De Ligt, Blind, Tagliafico - Schöne (Mazraoui, 65e), De Jong - Ziyech (Huntelaar, 87e), Van de Beek, Neres - Tadić. Entraîneur : Erik ten Hag.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

    il y a 25 minutes Nike, Adidas et Puma se partagent 99% des crampons portés en Ligue 1 10
    il y a 2 heures La Premier League illégalement streamée par 5 millions de personnes chaque année 51
    il y a 4 heures C'est quoi, TIME TO SO FOOT ? 2 il y a 5 heures Les U18 d'Ingré tabassés après un match de Coupe Gambardella 41
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi