Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lille-Ajax (0-2)

L'Ajax promène les Dogues

Séché d'entrée par une ouverture du score précoce de Ziyech, le LOSC s'est logiquement incliné mercredi soir à domicile face à un Ajax gestionnaire et clinique (0-2). Implacable.

Modififié

Lille 0-2 Ajax Amsterdam

Buts : Ziyech (2e) pour l'Ajax et Promes (59e)

Lille n'avait pas été ridicule à Amsterdam. Lille n'avait pas démérité face à Chelsea. Lille devait s'imposer contre Valence. Lille avait existé au moins une mi-temps, au retour, en Espagne et ne méritait pas de prendre une telle baffe. Et cette fois ? Lille aurait pu au moins marquer un but. Et c'est tout. Car pour le reste, l'Ajax est passé mercredi soir dans le Nord pour étaler sa maîtrise des événements, sans totalement briller, mais en gérant tranquillement un avantage précoce et en piquant une seconde fois pile au moment où il le fallait. Suffisant pour repartir à Amsterdam avec un cure-dents dans le bec et voir Hakim Ziyech recevoir une standing ovation de la part de Pierre-Mauroy. Implacable.

Loopings et honneur


« Bienvenue sur Air Ajax, attachez vos ceintures, nous allons vous faire danser. Le vol durera environ 90 minutes. » Et c’est parti pour le voyage : dès les premières secondes, mercredi soir, alors que Christophe Galtier s’était félicité de débarquer à cette soirée « sans la pression du résultat » , les Lillois s’accrochent à leur siège et voient leur boss se figer, cloué dans sa doudoune. Résultat, ça fait mal, très mal, et l’Ajax se balade sans trop de souci entre les lignes nordistes avant de débloquer en un mouvement la nuit : sur une relance à la main foireuse de Mike Maignan, la bande de Ten Hag pique le LOSC et Hakim Ziyech crochète le scénario (0-1, 2e). Derrière, que faire ? Se libérer, enfin ? Oui, c'est l'idée, mais l'Ajax attend un peu avant de desserrer les cous lillois, et Tadić n'est pas loin de doubler la mise après une perte de balle suicidaire de Bamba. Là, un éclair : l'avion amstellodamois se stabilise, les loopings se calment, et le LOSC peut enfin exister un peu. Benjamin André commence à flairer les bons ballons au milieu, Galtier voit son équipe réussir quelques transitions offensives alors que l'Ajax laisse traîner quelques déchets sur le gazon, et Jonathan Bamba se retrouve même avec une occasion en or d'égaliser. Une séquence qu'il termine avec la tronche dans les filets après avoir envoyé le centre de Soumaré sur un capo. Osimhen vient alors le relever et lui remet la tête dans le bon sens, histoire d'appuyer le message livré à l'apéro : ce Lille-Ajax n’est pas une question de points, mais une question d’honneur.

Ziyech fait lever Pierre-Mauroy


Cette image est imprimée dans les têtes jusqu’à la pause, mais marque aussi un micro-tournant, le LOSC revenant après l’entracte toutes voiles dehors et avec une réelle volonté de tirer sa révérence en C1 à domicile cette saison avec un truc en bouche. Ce truc, Ikoné l’a entre les pattes, mais l'international français le balance à son tour loin du cadre. Touché sans trop trembler, l'Ajax remet alors rapidement les pinces sur le ballon, ressort en vitesse son contre-pressing et prépare son coup de grâce. Ziyech lâche une première alerte juste au-dessus de la lucarne de Maignan, puis se charge finalement d'envoyer le deuxième but du soir dans le gosier d'un Promes qui n'en demandait pas tant (0-2, 59e). Au sol, le LOSC se débat comme il peut : Yazici croise d'abord trop une tentative lointaine et à vingt minutes de la fin, c'est au tour d'Onana de dégoûter son monde en sortant une énorme double parade devant Bamba et Yazici. Excité par la chose, un marmot dévale sur le pré et file embrasser Hakim Ziyech. Réaction : le Marocain s'en va planter un troisième but, finalement refusé logiquement pour une main. Peu importe, Pierre-Mauroy a déjà baissé la tête et siffle même les premiers sortants alors que Van de Beek touche le poteau de Maignan. Ainsi se termine la dernière sortie européenne du LOSC à domicile cette saison. Les Lillois peuvent détacher leur ceinture : le voyage est presque terminé.


LOSC (4-2-3-1) : Maignan - Çelik, Djaló, Gabriel, Reinildo - André, Soumaré - Ikoné, Yazici (Rémy, 82e), Bamba (Araujo, 72e) - Osimhen. Entraîneur : Christophe Galtier.
Ajax (4-2-3-1) : Onana - Dest, Schuurs, Martínez, Tagliafico - Mazraoui (Álvarez, 46e), Van de Beek - Labyad (Lang, 45e+2), Ziyech (De Jong, 85e), Promes - Tadić. Entraîneur : Erik ten Hag.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Maxime Brigand, à Pierre-Mauroy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    Hier à 16:24 Viens mater OL - Leipzig lors d'une projo So Foot de la dernière chance
    Hier à 12:10 Kyle Walker pousse à bout ses voisins 14
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    À lire ensuite
    Lyon s'écrase au Zénith