Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Juventus-Ajax (1-2)

L'Ajax est (re)devenu grand

En s'imposant au Juventus Stadium (1-2), l'Ajax Amsterdam a composté son billet pour le dernier carré de la C1. Ce qui était jusque-là une surprise, voire une blague, est désormais une incroyable réalité : oui, cet Ajax-là est candidat au titre. Plus que jamais ?

Modififié
En tribunes, Andrea Agnelli, le président de la Juventus, tire la tronche. Il doit probablement regretter que son projet de Ligue des champions fermée porté à l’UEFA n’ait pas débuté cette saison. Si ça avait été le cas, l’Ajax Amsterdam n’aurait pas été invité. La seule place réservée au championnat néerlandais aurait été attribuée au PSV Eindhoven, vainqueur de l’Eredivisie la saison dernière. Et la Juventus n’aurait donc pas connu cet affront de voir une bande de gamins venir la battre à Turin en quarts de finale (1-2). Logiquement contre cette réforme, Erik ten Hag avait donné son avis quelques heures avant la manche aller : « Ce n'est pas bien que chaque année, les sept ou huit mêmes clubs arrivent en quarts de finale et gagnent la Ligue des champions. Le football doit surprendre les gens. Notre parcours est bon non seulement pour l'Ajax, mais aussi pour la Ligue des champions. C'est très agréable de pouvoir être la surprise cette année. » Une étiquette d’invité surprise que l’Ajax vient d’arracher en marchant en sandales sur la Vieille Dame.

Un parcours du combattant


Soyons honnêtes : personne n’aurait misé le moindre centime sur la présence de l’Ajax dans le dernier carré à la fin du mois de juillet, uand le parcours des Ajacides en Ligue des champions a démarré. Car pendant que la Juventus se remplissait le portefeuille et profitait du soleil américain, l’Ajax, lui, disputait un tour de qualification face au Sturm Graz (2-0, 3-1). Puis un second contre le Standard Liège (2-2, 3-0). Et enfin un play-off face au Dynamo Kiev (3-1, 0-0). Un parcours du combattant qui permet à l’Ajax de devenir ce soir la première équipe dans l’histoire de la C1 à se qualifier pour les demi-finales après avoir disputé trois tours préliminaires.


C’est à Munich finalement, lors de la phase de poules, que l’Ajax réussit son premier coup. Un match nul 1-1 dans lequel les coéquipiers d'Hakim Ziyech ont légèrement gagné aux points. Un coup d’un soir, pense-t-on. D’autant que les Bavarois n’étaient pas dans la forme de leur vie en ce début de saison. Puis les huitièmes de finale arrivent. L’Ajax bouge le Real Madrid à l’aller, mais fait face au froid réalisme madrilène (1-2). Sauf que tout va changer au retour, et les Ajacides vont bouffer les Merengues tout crus au Santiago-Bernabéu (1-4). La hype prend un peu d’ampleur, mais, là encore, tout le monde ne parle que de la fin de cycle des Espagnols pour justifier ce résultat, ou d'un « coup d'un soir » pour les Néerlandais. Trop simple. Et trop injuste pour l’Ajax.


L'effet de surprise est terminé


Finalement, ce quart de finale face à la Juventus ressemble à la double confrontation face au Real Madrid. Un Ajax séduisant qui fait mal à son adversaire dans le jeu. Mais qui ne concrétise pas et sort avec des regrets à l’aller (1-1). Avant de retourner les pronostics et d’aller s’imposer à l’extérieur (1-2). Sauf que là, ce n’est pas un Real Madrid malade, mais bien la Juventus. Celle qui écrase violemment la Serie A et qui possède dans ses rangs un triple tenant du titre en la personne de Cristiano Ronaldo. En bref, une machine programmée pour gagner la Ligue des champions.


Il est donc grand temps d’ouvrir les yeux : l’Ajax n’est définitivement plus une surprise, mais bien un candidat au titre. Comment pourrait-il en être autrement ? Matthijs de Ligt est venu rappeler que même à 19 ans, il est déjà l’un des meilleurs défenseurs du monde. Et qu’il a le même coup de casque et les mêmes cojones que Sergio Ramos. Frenkie de Jong, lui, est venu prouver pourquoi le Barça n’a pas hésité à lâcher 75 millions d’euros pour le récupérer (coucou le PSG). Tandis que Donny van de Beek et David Neres ne sont définitivement pas des promesses d’un soir. Autant de joueurs qui vont probablement quitter le navire ajacide cet été. Et pourquoi pas avec une médaille d’or autour du cou, tiens.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Débriefons cette folle victoire de l'Ajax à Turin




Dans cet article


il y a 3 heures Shane Long inscrit le but le plus rapide de l'histoire de la Premier League 1
Hier à 17:55 L'Anzhi Makhachkala est au bord de la faillite 17 Hier à 17:16 Un joueur hollandais fait des affaires avec Agüero et Messi 12 Hier à 17:00 Sterling et Oxlade investissent dans STATSports 6 Hier à 15:00 La pelouse stylée de Portsmouth 26
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 14:30 Le divin sauvetage de Masiello contre Naples 7 Hier à 11:41 Un cheval de police meurt pendant un match de Blackpool 32