Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Agression Jack Grealish

L'agresseur de Jack Grealish condamné

Modififié
Du lourd. Et du ferme.

Dimanche dernier, lors du Second City Derby opposant Birmingham City à Aston Villa (0-1), un supporter des locaux, Paul Mitchell, a agressé le capitaine des Villans, Jack Grealish, en plein match, lui assénant le coup de la corde à linge dans le dos façon Big Show. Sauf qu'un stade de foot n'est pas un ring de la WWE, c'est pourquoi la justice s'est saisie de l'affaire et a rapidement tranché. Sévèrement.


En effet, selon l'ensemble des médias britanniques, le supporter de 27 ans a écopé de quatorze semaines de prison et a été banni de tout stade dans le Royaume pendant dix ans. Il devra également s’acquitter une amende de 350 livres.


Après, reste à savoir si Birmingham City retrouvera la Premier League d'ici dix ans. CAR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:11 Bonus FDJ : 13€ OFFERTS pour jouer à l'Euro Millions et au LOTO !
Hier à 17:06 Participez à notre tournoi de foot U9 ! 2 Hier à 16:20 Birmingham écope de neuf points de pénalité 10
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Hier à 09:10 Trois propriétaires de sites de streaming prennent de la prison ferme 118