Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Koulibaly : « En France, je n'ai jamais eu aucun problème de racisme »

Modififié
Kalidou Koulibaly est revenu sur les cris de singe dont il a été victime lors du match entre l’Inter et Naples fin décembre (1-0).

Devenu une figure de la lutte contre les discriminations, le défenseur du Napoli s’est confié à la télévision du club. Le Franco-Sénégalais s’est notamment prêté au jeu des comparaisons entre son pays natal, la France, et son pays de résidence, l’Italie.


« Je suis né en France et je n’ai jamais eu ce genre de problèmes que ce soit sur un terrain de football ou dans la vie de tous les jours, a-t-il déclaré. J’ai grandi au milieu de beaucoup d’étrangers : des Turcs, des Nord-Africains, des Sénégalais, des Français... il y avait une grande diversité, mais pas de problèmes. Donc, de ce point de vue, la France est différente. Dans l’équipe nationale, il y a des joueurs qui viennent de différentes ethnies et ça n’a jamais été un problème pour la France. C’est un pays différent. Il y a plein d’influences différentes et ça se reflète sur la population. Je pense que la France est plus respectueuse. Je ne m’en suis pas rendu compte (du racisme, N.D.L.R.) quand je suis arrivé en Italie, peut-être parce que j’étais très concentré sur le football. Mais en améliorant mon italien, j’ai commencé à comprendre ce que disaient les gens. »

Et pas la peine d'apprendre la langue des singes pour comprendre que ses détracteurs sont des abrutis. PHGC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 11:04 Dernières heures : 10€ offerts sans sortir sa CB pour parier ce week-end 4
Hier à 13:59 Le football belge aux couleurs LGBT ce week-end 56 Hier à 13:00 Quand Bafé Gomis effraye un ramasseur de balle avec sa célébration panthère 32
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi