Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du Roi
  2. // 16es
  3. // Valence-Saragosse

Kondogbia a-t-il le droit de rêver du Mondial ?

Exceptionnel depuis le début de saison, et grand artisan de la deuxième place d'un Valence invaincu en Liga après treize journées, Geoffrey Kondogbia a réussi son premier objectif, à savoir retrouver son niveau de jeu après deux saisons difficiles à Milan. Ne reste plus qu’à accomplir l'objectif ultime, celui de retrouver l’équipe de France et de composter son ticket pour la Russie. Cette mission s’annonce périlleuse.

Modififié
Paul Pogba, N'Golo Kanté, Blaise Matuidi, Corentin Tolisso, Adrien Rabiot. Sauf retournement de situation, ces cinq milieux de terrain – ou quatre d'entre eux si les postes offensifs sont privilégiés – devraient être dans les bagages de Didier Deschamps en juin prochain pour disputer la Coupe du monde 2018. Mais la vérité de novembre n’est pas toujours celle du mois de mai, et une blessure est vite arrivée. C’est d'ailleurs grâce à un contexte favorable (absences de Pogba, Kanté et Lemar) que Steven Nzonzi a pu effectuer son dépucelage international face au pays de Galles et l’Allemagne, et c’est de cette manière que Geoffrey Kondogbia pourrait très bien entendre son nom être prononcé par Didier Deschamps le jour de la liste définitive.

Le retour du roi Geoffrey


Finalement, voir Geoffrey Kondogbia en Russie ne serait qu’une demi-surprise. Oui, l’ancien Lensois n’a plus été convoqué en équipe de France depuis le 29 août 2016. Oui, le champion du monde U20 n’a plus porté le maillot bleu depuis le 7 septembre 2015 et un amical contre la Serbie. Mais, depuis cet été et son prêt à Valence, le milieu de 24 ans cartonne et retrouve le sourire après deux saisons compliquées du côté de l’Inter. Un but au Santiago-Bernabéu pour son premier match avec les Chés, une merveille de frappe enroulée du gauche pour donner la victoire à Valence sur la pelouse de l’Espanyol, et surtout une activité XXL au milieu de terrain où il rayonne par sa puissance et sa technique qui lui permet de casser les lignes et faire le liant entre la défense et l’attaque.


Ancien joueur de Valence, Jocelyn Angloma est impressionné par le début de saison du milieu français : « Je pense que c’est aussi un jeu qui lui va très bien puisqu'il avait déjà réussi à Séville. Là, en plus, il tombe dans un coin où ça joue bien au football, et puis c’est un battant et les gens de Valence aiment ça. C’est le type de joueurs qui peut amener des choses, il peut faire jouer son équipe, il peut prendre des risques aussi. Il est en grande forme, c’est fantastique à voir, car c’est un très bon footballeur. Il a cette combativité, cette puissance qu’il dégage au milieu de terrain. Et puis avec Parejo qui est un super joueur, très technique, peut-être moins rapide, mais qui lit extrêmement bien le jeu, ils sont vraiment complémentaires. »

« Il faut être ambitieux »


De nouveau impressionnant face au Barça ce dimanche, Geoffrey Kondogbia réalise un début de saison sans faute et compte bien rendre la décision de Didier Deschamps plus compliquée comme il l’a avoué au micro de beIN Sports : « Tout joueur français doit avoir cette ambition de porter ce maillot de l’équipe de France. Donc il faut être ambitieux, avec humilité bien sûr. Ma position aujourd’hui, c’est simplement que si tu es bon en club, tu seras sélectionné. » Partant de ce principe-là, l'ancien Monégasque pourrait donc très vite être appelé en équipe de France au regard de ses performances actuelles. D'autant que Didier Deschamps connaît bien la maison valencienne pour y avoir terminé sa carrière de joueur. Et si le passage de DD chez les Chés avait coïncidé avec son absence en équipe de France, c'est uniquement dû au fait qu'il avait alors pris sa retraite internationale. Même chose pour Jocelyn Angloma et Alain Roche, qui sont arrivés sur le tard en Espagne. Les cas récents de Jérémy Mathieu, Adil Rami et Eliaquim Mangala prouvent, eux, que Didier Deschamps a toujours un œil du côté de Valence et que jouer pour le maillot des Murciélagos n'est en aucun cas un frein au maillot bleu.


Toutes les cases du parfait joueur sélectionnable étant cochées, qu'est-ce qui pourrait alors retenir Didier Deschamps d'emmener Geoffrey Kondogbia et ses 5 sélections en Russie ? Jocelyn Angloma (37 capes) apporte un début de réponse : « Je pense qu’il a raté le coche en étant absent depuis si longtemps en équipe de France. Quand tu vois que les autres à son poste ne baissent pas de rythme, et Tolisso qui est arrivé et qui est à un très haut niveau aussi, on se demande comment il va faire pour entrer. Et pourtant, on peut estimer qu’il a sa place. Mais les autres se sont hissés à un super niveau, et même si le sien est pratiquement égal, les autres sont déjà installés. Et, connaissant Deschamps, il ne va pas changer les choses aussi facilement et surtout aussi près du Mondial. Dommage, j’aurais bien aimé le voir en match de préparation, car entre sa puissance, sa technique et son sens du jeu, je me dis qu’il peut être très intéressant. » Si son retour en équipe de France semble alors difficile à imaginer au 30 novembre 2017, Geoffrey Kondogbia a six mois pour rompre la hiérarchie. Rester invaincu avec Valence lors des vingt-cinq dernières journées de Liga pourrait perturber les nuits de Didier Deschamps.

Par Steven Oliveira Propos de Jocelyn Angola recueillis par SO.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 98
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom