Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Man City-Leicester (1-0)

Kompany rapproche Manchester City du titre

Sur un screamer incroyable de son capitaine à 20 minutes du terme, Manchester City a validé l'avant-dernière étape vers le trophée national. Les Citizens y vont tout droit.

Modififié

Manchester City 1-0 Leicester

But : Kompany (70e)

Dans le mano a mano historique qui se joue dans les cimes de la Premier League, Liverpool fait à peu près tout parfaitement, se reposant même sur une réussite insolente pour ne rien laisser filer. Mais juste au-dessus, il y a une équipe dans un état de grâce comparable et qui est bien décidée à bisser au palmarès du championnat britannique. Le week-end précédent à Burnley, c'était Agüero qui avait fait perdurer le sans-faute des siens, après l'heure de jeu ; ce lundi à domicile, c'est le capitaine (en fin de contrat) Vincent Kompany qui a surpris son monde et fait enrager les Reds derrière leur télévision : il ne reste plus qu'une occasion pour voir le leader chuter. Le symbole est puissant, et une chose est sûre, c'était le meilleur moment pour ouvrir son compteur en 2018-2019.

La crispation en première

Pourtant d'entrée, les Foxes, qui n'ont rien du petit poucet (forts de leur 8e place avant cette journée et leur succès à l'aller), posent leur épais milieu pour quadriller l'Etihad et s'infiltrent dans les brèches. Vincent Kompany se jette de toute sa carcasse pour éviter un coup de froid d'un Ricardo Pereira gonflé à bloc (8e) puis Tielemans manque de puissance (14e). Phil Foden, timoré pour son come back dans le onze de son club formateur, s'illustre d'un enchaînement, mais trouve les gants de Kasper Schmeichel (11e).


City est crispé, multiplie les grosses fautes et les frappes terminent plutôt en tribune, mais les hommes de Pep enchaînent les corners : sur le quatrième, Agüero trouve la barre et oblige Schmeichel au réflexe (32e) puis n'est pas à l'affût (35e). La frappe de Bernardo Silva, qui s'impatiente (45e), n'empêche pas les Citizens de rentrer aux vestiaires dos au mur.

Patator Kompany

Lors du retour au jeu, le chouchou des journalistes Raheem Sterling panique de la tête (52e) et Bernardo continue les œuvres inachevées. Alors que les visiteurs semblent abandonner toute ambition et que le pétillant Leroy Sané enlève la chasuble, la jambe de Gündoğan tremble au moment d'armer à l'entrée de la surface (58e). Pris d'une magnifique folie, Harry Maguire prend ses gros sabots pour sortir un peu les siens de l'eau et offre à James Maddison une cartouche que le numéro 10 envoie à côté (63e).


Quand le Kun trompe la vigilance de la charnière Evans-Maguire, il tombe encore sur un Schmeichel impérial sur sa ligne (69e). Le rempart danois va rendre les armes quelques secondes plus tard, face à un bourreau inattendu : Kompany s'avance à une vingtaine de mètres et envoie une parfaite sacoche dorée dans la lulu pour faire respirer tout le monde (1-0, 70e). Le plus dur est fait et Leicester est coincé, surtout que l'énigmatique Iheanacho n'a pas envie de trahir son ancienne formation (88e). Un dernier coup de collier, et la Premier League restera Skyblue.



Manchester (4-3-3) : Ederson - K. Walker, Kompany (c), A. Laporte, Zinchenko - Foden (L. Sané, 56e), Gündoğan, D. Silva (J. Stones, 91e) - B. Silva, Agüero (G. Jesus, 87e), Sterling. Entraîneur : Pep Guardiola.

Leicester (4-1-4-1) : K. Schmeichel (c) - Ricardo Pereira, J. Evans, Maguire, Chilwell - Ndidi - Albrighton (D. Gray, 85e), Tielemans (H. Barnes, 75e), Choudhury, J. Maddison (Iheanacho, 79e) - Vardy. Entraîneur : Brendan Rodgers.


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 45 minutes Maradona souhaite continuer à Sinaloa... mais pas à n'importe quel prix 5
    Hier à 17:45 La section foot de l'université de Cardiff se qualifie pour la C3 19
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
    Hier à 16:00 On a besoin de vous connaître ! Hier à 14:45 Matuidi va baptiser un stade à Asnières 18 Hier à 13:46 La mascotte de la CAN dévoilée 47 Hier à 13:40 Dernier match pour Xavi contre Persépolis 8