Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

Kombouaré, le flegme saoudien

Modififié
Remercié il y a un an par QSI, alors qu’il menait le PSG en tête de la Ligue 1 à la trêve, Antoine Kombouaré vit pleinement sa nouvelle aventure à Al-Hilal (2e de son championnat), qu'il a rejoint en juin dernier. Jeudi, il a accordé une interview à L’Équipe pour présenter sa nouvelle vie en Arabie Saoudite et, comment l’éviter, son départ de la capitale.

« Je voulais prendre du recul, profiter un peu. J’avais vécu six ans et demi sans prendre le temps de voir mes proches. (…) L’idée était de penser aux amis, à la famille et à soi aussi. En juin, j’étais prêt à retrouver le terrain. » Concernant l’attrait financier qu’offre le club de Ryad, le Français est franc, comme à l’accoutumée : « Je ne peux pas empêcher les gens de raisonner ainsi. Je voulais aller à l’étranger pour découvrir quelque chose, pour apprendre sur moi, sur les autres. Quand il y a eu Al-Hilal, ça m’a parlé illico. Je pouvais aller dans un très grand club, sportivement ambitieux et avec un aspect financier intéressant. Tout était réuni ici. »

Et le PSG dans tout ça ? Toujours pas de rancœur pour le Kanak : «  Certains ont même pensé que je ne disais rien car j’avais été acheté ! (…) Dès le départ, il était logique que des investisseurs viennent avec leurs hommes. Et leur première décision, dans ce cas, c’est de prendre les postes clés de président et d’entraîneur pour mener à bien leur projet. (…) Ce sont les hommes qui bougent, pas les structures. Le PSG n’est pas le club de Kombouaré ou d’Ancelotti. Dans ce travail, il y a toujours un début et toujours une fin. (...) Tout ce qui m'est arrivé participe de la construction d'un homme dont le métier est d'entraîner. Quel que soit l'endroit, on est juste de passage.  »


Une petite méditation s'impose. PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:27 Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 12 Hier à 15:01 Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 99
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:30 Les trophées 2018 de SO FOOT !