Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Klopp vient au secours de Löw

Modififié
Entre techniciens allemands, on se serre les coudes.

Pourtant champion du monde en 2014, Joachim Löw n'est plus en odeur de sainteté en Allemagne. Après l'échec du Mondial en Russie, le sélectionneur a décidé de prolonger l'aventure avec la Nationalmannschaft, mais selon un sondage publié récemment par Kicker, il n'est plus considéré comme l'homme de la situation par une majorité des supporters allemands.



Le match nul contre la France jeudi soir (0-0) n'a pas calmé les critiques, qui ne sont pas du goût de Jürgen Klopp. À l'occasion du match d'adieu de Roman Weidenfeller, ancien gardien de Dortmund, le coach de Liverpool a défendu son compatriote. « Non, les critiques ne sont pas justes, s'est-il agacé. Quand je vois la façon dont les médias et la nation entière ont géré ça... C'est dingue ! Le sélectionneur a été obligé de s’expliquer. On lui a demandé d’expliquer le football à toute une nation. Ça fait 100 ans qu’on essaye d’expliquer le foot et personne n’y arrive. (...) Il faut se calmer, les laisser tranquilles et je vous jure que l’Allemagne regagnera. »


Battre le Pérou dimanche soir serait déjà un bon début. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:19 Une bousculade fait cinq morts en Angola 5 Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 12:40 Les joueurs poussent une ambulance en panne sur le terrain au Brésil 10 Hier à 12:10 Concours FIFA 19 : Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clásico