Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Man. City – Liverpool (1-4)

Klopp trouve sa formule et fait exploser City

Avec un formidable duo Coutinho-Firmino, accompagné par un Lallana qui retrouve son meilleur niveau, Liverpool s'impose largement sur la pelouse d'un Manchester City livide (1-4)

Modififié

Manchester City 1-4 Liverpool

Buts : Agüero (44e) pour Manchester City // Mangala CSC (7e), P. Coutinho (23e), R. Firmino (32e), Škrtel (81e) pour Liverpool

Sur ses cinq premiers matchs de Premier League, Jürgen Klopp est allé gagner sur les pelouses de Chelsea et Manchester City, tout en marquant sept buts. La légende de l'entraîneur de Dortmund pourrait être en marche. Mais l'honnêteté pousse à dire que le technicien allemand a affronté avec ses Reds deux équipes grandement patraques. Après un Mourinho en pleine défiance, c'est donc un City retombé dans ses plus grands travers. Un jeu collectif quasi nul, une charnière Demichelis-Mangala d'une grande faiblesse, un Yaya Touré qui n'a presque plus d'influence… Pellegrini n'a même pas pu compter sur Sterling, apeuré au moment de recroiser ses anciens coéquipiers.

Agüero is back…

En fait, il n'y avait que Kün Agüero, et c'est peut-être en se reposant trop sur lui que les Citizens ont coulé. Blessé chronique depuis maintenant près de deux ans, l'Argentin était de retour après six semaines d'arrêt. Il reste quand même une pointure mondiale lorsqu'il est en forme. Il le prouve d'ailleurs juste avant la pause. Il récupère une balle aux 35 mètres, conduit sa balle en diagonale à toute vitesse pour loger à l'instinct son tir côté opposé. Rien n'est plus beau que le bruit du filet qui se tend avant les acclamations d'un public toujours autant fasciné par celui qui lui a donné le titre en 2012 à la dernière minute. L'Argentin est loin d'être habité par la même transe au moment de sa réalisation. C'est que son but ne sert qu'à réduire le score, à 1-3. Le Kun se sent sûrement bien seul, abandonné par des coéquipiers qui ont fait n'importe quoi en défense.

… mais impuissant face au duo Coutinho-Firminio

Pour se relancer, Klopp a surtout misé sur un duo. Firminio en attaque et Coutinho en numéro 10. Pour les accompagner, au besoin, il y a Lallana et Milner pour multiplier les courses dans les couloirs. Mais les deux Brésiliens se débrouillent très bien tout seul. C'est d'abord l'ancien joueur de l'Inter qui va dans les premières minutes chercher la balle dans les pieds de Sagna avant de forcer Mangala à marquer contre son camp aux six mètres. Heureusement qu'il avait applaudi la Marseillaise avant le coup d'envoi... Il enchaîne par une frappe croisée qui fait mouche sur un service de Firminio pour montrer qu'il n'y a rien de personnel. À la demi-heure, il est lancé idéalement dans la surface par une talonnade géniale d'Emre Can. Il sert sur un plateau Firminio qui pousse dans le but vide.


En seconde période, malgré le passage à trois milieux de terrain de Pellegrini avec Fernando renforcé par Fernandinho et Delph, le duo continue de faire des misères. Firminio fait même une passe dé parfaite pour Coutinho qui contourne Hart avant de marquer. Mais l'arbitre siffle finalement le hors-jeu. Par respect pour le suspense, Coutinho sort à 25 minutes de la fin, après une alerte à la cuisse. Mais Sterling semble ne pas vouloir tirer face à son ancienne équipe. Alors, Škrtel punit à dix minutes de la fin avec ce qui est sûrement la première frappe en pivot en dehors de la surface de sa carrière. Hart, surpris, se troue. De quoi permettre à Klopp d'offrir un happy-end aux deux publics : l'entrée pour quelques minutes de Kolo Touré.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 23 il y a 3 heures River Plate devrait quitter El Monumental 7 il y a 3 heures Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 30
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27 dimanche 12 août La célébration musclée de Jürgen Klopp 9