Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // Marseille/Évian TG

Khalifa, bonne pioche ou mauvaise graine ?

Saber, peu y adhèrent. Arrivé il y a dix jours du côté de la Canebière, l'ancien attaquant d'Évian TG Saber Khalifa disputera peut-être ses premières minutes sous les couleurs phocéennes face à ses anciens coéquipiers. L'occasion pour lui de prouver qu'il peut réussir à l'OM, une chose dont nombreux doutent. Alors, Khalifa à 2,5 millions d'euros, banane ou bon coup ?

Modififié
À l'aise dans son diptyque short de bain – claquettes, le supporter de l'OM attend ses churros dans un état d'esprit différent des années précédentes. Le calendrier affiche la date du 6 août et jusqu'ici, son club, connu pour ses errements estivaux lorsqu'il s'agit de s'amouracher de quelques drôles de zigs, réalise un mercato intéressant. Dans le milieu, on dit même que celui-ci est « cohérant » . Le jeune Benjamin Mendy, arrivé sur le côté gauche pour concurrencer l'ami Morel. Giannelli Imbula, chipé à des gros clubs et appelé à régner dans l'entrejeu phocéen. Et last but not least, Dimitri Payet, valeur sûre de l'Hexagone, amené à former une doublette de luxe avec Mathieu Valbuena. Rondement mené, le mercato de l'Olympique de Marseille l'a été jusqu'au 7 août, jour de l'officialisation de l'accord entre celui qui s'appelait encore Saber Khlifa et le club de la cité phocéenne. Depuis Khlifa est devenu Khalifa, mais c'est bien la seule certitude que l'on a au sujet de l'international tunisien qui, au premier abord, a le profil parfait du transfert raté. Celui estampillé Anigo. Celui qui a longtemps fait peur au supporter marseillais. Avant que celui-ci ne s'en accommode. Par habitude.

Banane flambée et drôles d'expériences

Lors que l'on fouille les archives phocéennes, pas de traces de bananes flambées, juste de la banane qui flambe. D'où les inquiétudes logiques au moment où Saber Khalifa, en embrouille avec les dirigeants d'Évian TG et pas en pleine forme physique après le ramadan - malgré un travail au bled avec un préparateur-, a paraphé son contrat à la Commanderie. Oui, ce joueur qui sort d'une bonne saison et qui semble sur la pente ascendante, l'OM en a connu, en a courtisé, en a enterré. Alors en plein été fou où les transferts atteignent vite des sommes astronomiques, on pourrait se dire que 2,5 millions d'euros, ce n'est pas grand-chose. L'un de ces fameux « risques calculés » . Soit. Mais pour beaucoup, ce sont 2,5 millions qui auraient pu servir à autre chose. Etre ajouté à la somme proposée à Lille pour régler le dossier Florian Thauvin, par exemple. Ce sont également 2,5 millions d'euros dépensés pour un joueur qui n'a rien vraiment prouvé avant de débarquer dans une équipe qui va disputer la Ligue des champions. « Khalifa en C1. Sérieux? » se sont dits de nombreux supporters. Pour un type qui a mis le plus beau but de la saison et qui a mis 20 pions en Ligue 1 avec Évian TG après un passage en Libye et un relatif anonymat à l'espérance de Tunis. Très bien. Et si sa fin de saison en boulet de canon a de quoi mettre un peu de baume au cœur aux fadas de l'OM, son arrivée devrait également pousser Jordan Ayew un peu plus loin dans la hiérarchie offensive phocéenne. Tête de lard de la première heure, le frère d'André sort d'une saison plus qu'acceptable (10 pions) lors de laquelle il a semblé murir et devait logiquement s'attendre à jouer autant cette année. Du gâchis. Au rayon ronchons, Khalifa ne s'en sort pas mal non plus. Jamais le dernier à louper un entraînement selon des langues de vipères venant de Haute-Savoie, le Tunisien n'est pas un adepte du « on reste amis ? » en fin de relation. Son entraîneur, Pascal Dupraz, se fendant même d'un joli : « Vivement qu'il parte » à la mi-juillet, au sujet du « fantôme Khalifa » .

Son fils, sa bataille


Oui, Saber n'était pas là, mais ce n'est pas seulement parce qu'il souhaitait profiter de sa bonne forme pour mettre les voiles. En filigrane de l'absence du Tunisien à la reprise du club haut-savoyard s'inscrit un problème familial. « Ma femme, pendant longtemps, n'avait pas de papiers pour venir en France. Elle les a obtenus mais mon fils de trois ans, lui, n'en a toujours pas. Je ne veux plus de cette situation. C'est la seule raison de mon absence » confiait-il notamment à L'Équipe. Désormais joueur de l'Olympique de Marseille, Saber va pouvoir se concentrer sur son jeu. Si son profil et sa relative inexpérience du haut-niveau ont de quoi inquiéter, les qualités du Tunisien pourraient très bien apporter à l'équipe d'Élie Baup. Polyvalent, l'ancien joueur d'Évian TG est capable d'évoluer à tous les postes de l'attaque. Technique et amoureux des appels en profondeur, Khalifa profitera des caviars de la doublette Valbuena-Payet, jamais la dernière pour offrir quelques gâteries. « L'OM fait un très bon coup en le prenant. Il est généreux et peut être buteau et passeur » évoque son ancien coéquipier Yannick Sagbo, sollicité par Le Phocéen. Il existe bien un endroit où l'arrivée de Khalifa ne fait pas débat: dans le cœur de la communauté tunisienne de Marseille. C'est le rigolo de la bande, Souleymane Diawara, qui a pointé cela du droit en premier lors d'une séance d'entraînement à la Commanderie. « Y a un Tunisien, ça fait des années qu'il y ait un joueur de chez lui ici!  » rigole ce bon vieux Souley, filmé par les caméras d'OM TV. Jamais avare d'un commentaire, le consultant de luxe de Paga parle de la « bonne adaptation » de l'ancien joueur d'Évian TG alors qu'il suit les pas d'un Khalifa souriant sur la pelouse du centre d'entraînement Robert Louis Dreyfus. Le sourire de celui qui veut s'imposer, mais de celui dont peu attendent grand-chose, si ce n'est quelques pions. Oui, outre celle qu'il se met sur ses épaules, Saber est sans pression. Le meilleur moyen de réussir à Marseille, en somme.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 80

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70