Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Ligue des nations
  2. // Gr.1
  3. // Danemark-France (2-0)

Schmeichel : faire mal à la France, c'est son projet !

Dans le dur depuis son arrivée à Nice, relégué sur le banc avant la trêve face à Angers, Kasper Schmeichel a retrouvé de sa superbe en enfilant le maillot du Danemark. Pas de pot pour l'équipe de France, incapable de tromper la vigilance du dernier rempart nordique et repartie bredouille du Parken de Copenhague. Rendez-vous le 26 novembre à Doha pour à nouveau torpiller les plans des Bleus ?

Modififié
On joue la dix-neuvième minute de jeu à Copenhague quand Joakim Mæhle se troue complètement en voulant dégager un ballon a priori anodin et manque d'ouvrir le score contre son camp. Au cœur du temps fort bleu, évanoui quelques instants plus tard, Kasper Schmeichel s'énerve et s'en prend vertement à son défenseur. Dans son rôle, le capitaine d'un soir en l'absence de Simon Kjær se mue en patron dès lors qu'il évolue avec la Danish Dynamite. Du haut de ses 86 sélections et à bientôt 36 ans – il les fêtera le 5 novembre, à quelques jours de s'envoler pour le Qatar –, celui qui a gardé les cages de Leicester pendant onze saisons est ce que l'on appelle un indéboulonnable au pays. Un statut qui tranche avec son début de saison inquiétant en Ligue 1, lui qui s'est engagé cet été à Nice pour prendre la succession de Walter Benítez.

Bleus de chauffe


Le contraste est saisissant. Les supporters niçois qui l'avaient laissé le regard vide, sur le banc de l'Allianz Riviera il y a huit jours pour une défaite face à Angers, n'auront pas reconnu le bonhomme qui s'est dressé face à Kylian Mbappé et consorts. Relégué sur le banc par Lucien Favre sans que l'on sache vraiment de quoi sera faite la suite, Schmeichel a donc décidé de se réveiller pour martyriser l'équipe de France. Fort de sept arrêts décisifs, il a même été désigné homme du match par les bruyants supporters danois. « Nous avons montré beaucoup de bonnes choses. Notre jeu de construction était bon et nous avons marqué des buts. Il y a beaucoup de choses dont nous pouvons être fiers, et il y a beaucoup de choses que nous pouvons emmener à la Coupe du monde » , savourait-il au coup de sifflet final au micro de la télévision locale TV2. Seize mois après une demi-finale à l'Euro, la bande de Kasper Hjulmand voit loin au Qatar, surtout munie de son talisman pour faire dérailler la France, autre épouvantail du groupe D. Car quelle que soit la suite pour l'ancien de Manchester City, sa place comme dernier rempart de la sélection ne sera pas remise en cause, malgré les qualités de ses concurrents Frederik Rønnow (Union Berlin) et Oliver Christensen (Hertha Berlin).

Kasper de Nice


Schmeichel peut-il désormais conserver cette confiance emmagasinée en sélection pour enfin lancer pleinement son aventure sur la Côte d'Azur ? Pour le moment, le vétéran débarqué pour jouer les mentors auprès de Marcin Bulka ressemble plutôt à une erreur de casting pour des Aiglons qui avaient dans un premier temps coché les noms de Steve Mandanda ou Yann Sommer. « C'est une bonne chose pour lui, s’enthousiasmait pourtant son père, Peter, sur beIN au moment de sa signature. Un projet comme Nice lui permettra de maximiser les années qui lui restent. (...) Nice a un projet sérieux, ressemblant à Leicester : passer du milieu au haut de tableau. Selon moi, c'est le transfert parfait au moment parfait. »



Un seul clean sheet et plusieurs erreurs, notamment fin août face à l'OM, plus tard, le constat a bien changé. Après une saison déjà contrastée avec les Foxes, celui qui évolue en professionnel depuis janvier 2006 ne semble plus capable d'évoluer au niveau qui fut le sien. D'abord séduit par sa venue, Lucien Favre peine désormais à cacher ses interrogations sur la marche à suivre à ce poste. « Marcin mérite aussi de jouer. Partout il y a de la concurrence, pas seulement pour les gardiens, glissait-il récemment avant le déplacement à Belgrade pour défier le Partizan. Leur entente est très, très bonne. Quant à savoir qui va jouer demain, on ne peut pas le dire. » En Serbie, ce sera finalement Schmeichel, sa doublure étant tombée malade pendant le déplacement. Avant une inversion des rôles trois jours plus tard en Ligue 1. Une situation partie pour durer ? Premiers éléments de réponse dès samedi soir, au Parc des Princes. L'occasion rêvée de continuer à donner quelques cauchemars à un certain Kylian Mbappé.

Par Tom Binet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 22:00 Résultats de la phase de poules de la Coupe du monde 2022
Hier à 19:46 Revivez Japon - Espagne (2 - 1) 304
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 13:58 SO FOOD : Les recettes des boycotteurs et des boycotteuses 3