Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Dortmund-Tottenham (0-1)

Kane expédie la formalité Dortmund

Tout en réalisme, l'avant-centre de Tottenham a douché les espoirs de Dortmund au tout début du deuxième acte, avant même que ce dernier ne parvienne à faire frissonner ses supporters. Après tout, le travail avait déjà été fait il y a trois semaines.

Modififié

Dortmund 0-1 Tottenham

But : Kane (48e)

C'est devenu une tradition en Ligue des champions : à chaque tour ou presque, son lot de branlées concédées à l'aller et d'espoirs de remontée qui bouillonnent en attendant le retour, alimentés par les quelques coups d'éclat survenus ces dernières saisons. Dans la Ruhr, où le rêve d'un titre en Bundesliga a pris du plomb dans l'aile ces dernières semaines, on a évidemment prié pour que l'impossible se produise ce mardi et que le frisson continue, après le 3-0 concédé à Londres. Et les ingrédients étaient là : un Westfalenstadion (ou Signal Iduna Park pour les moins romantiques) incandescent comme à chaque grande occasion et le retour du porte-drapeau Marco Reus dans le onze des Schwarz-Gelben après son forfait à l'aller. Mais le match se sera arrêté au sortir de l'entracte, et Tottenham n'aura pas eu le temps d'avoir peur. À cause d'un Harry Kane chirurgical : une situation, un but.

Hugo fast

Époustouflant à Wembley deux semaines auparavant, Jan Vertonghen annihile le premier frisson de la soirée en bloquant Reus (11e), puis le drapeau se lève pour un Paco Alcácer qui offre un avertissement à la défense des Spurs (16e). En face, on a du mal à donner l'illusion qu'on n'est pas seulement venus pour défendre en attendant une brèche, et Hugo Lloris doit se mettre en marche face au même Marco Reus (21e), puis Götze se heurte à l'armée de casques blancs (23e). À la demi-heure de jeu, Heung-min Son – peut-être hors jeu – parvient à se l'ouvrir, cette brèche : c'est manqué, avec l'aide de Marius Wolf. Côté londonien, on s'en remet du coup à un autre atout sous la pression des locaux : alors que Reus manque d'inscrire le pion de la semaine, Lloris rappelle dans quelle forme il se porte et sort le grand jeu en multipliant les parades jusqu'à la pause.

Kanbappé

Après le changement de côté, le numéro 11 allemand prend plaisir à s'engouffrer dans le dos de l'arrière-garde des Lillywhites, mais à deux reprises, rien ni personne ne se propose pour couper. Le blondinet ne le saura que quelques secondes plus tard, mais c'est déjà la fin de cette double confrontation : le bon Moussa Sissoko perce le BvB en servant Harry Kane, qui fait mouche (0-1, 48e) dans le remake d'une réalisation de Mbappé deux ans plus tôt : même endroit, même geste. Neymar et Sergi Roberto n'ayant pas encore signé au BvB, personne n'a besoin de sortir la calculatrice pour comprendre que les quarts de finale se feront cette année avec Tottenham et sans Dortmund. D'ailleurs, la troupe de Favre ne fait plus grand-chose ensuite, si ce n'est Christian Pulisic (74e), Jacob Bruun Larsen (84e) ou Alcácer qui bute une dernière fois sur le portier champion du monde (89e). Les hommes de Pochettino signent déjà le meilleur parcours européen du club depuis 2010-2011. Pour les amoureux des belles histoires, il n'y avait rien à voir en Allemagne ce soir.



Dortmund (4-1-4-1) : Bürki - Wolf (Bruun Larsen, 62e), Akanji, Weigl, A. Diallo - Witsel - Sancho, Reus (Delaney, 74e), Götze, Guerreiro (Pulisic, 62e) - P. Alcácer. Entraîneur : Lucien Favre.

Tottenham (5-3-2) : Lloris (c) - Aurier, Alderweireld, Sánchez, Vertonghen, Davies - Winks (Dier, 55e), M. Sissoko, Eriksen (Rose, 83e) - Son (Lamela, 70e), Kane. Entraîneur : Mauricio Pochettino.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 11:25 Des ballons avec un slogan anti-racisme en Premier League 14
    Hier à 10:31 Giresse révèle que quelqu’un a voté pour lui pour The Best 20 Hier à 09:22 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 6