Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Kalifa Coulibaly se défend de tout acte de violence

Modififié
La riposte d'un Canari ne se fait jamais trop attendre.

Placé en garde à vue dans la soirée du jeudi 23 août pour avoir fait joujou avec un marteau contre son ex-copine, Kalifa Coulibaly a tenu à mettre les points sur les i. Sur ses réseaux sociaux, le Malien de 27 ans a nié en bloc toutes les accusations dont il fait l'objet.

« Je conteste tout acte de violence à l'encontre de mon ex-compagne. Je ne l'ai, en aucun cas, frappée, ni avec un marteau ni avec quoi que ce soit d'autre, a martelé l'attaquant son compte Instagram. Je suis ainsi extrêmement surpris et peiné de ces accusations injustifiées. Je précise que j'ai expliqué toutes les circonstances de cette affaire d'ordre privé aux officiers de police, qui ont vérifié ma version et m'ont ensuite laissé partir. »

Dans un communiqué publié ce lundi après-midi, le FC Nantes lui a apporté son soutien.


MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 85

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70