Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // 1/4 de finale
  4. // Juventus/Milan AC

Juve-Milan, la Coupe est loin d’être pleine

Ce soir, la Juventus reçoit le Milan AC pour le deuxième quart de finale de la Coupe d’Italie. Un match entre les deux équipes les plus titrées, dans une compétition qui n’intéresse malheureusement plus grand-monde.

Modififié
La Juventus aurait certainement souhaité un début d’année plus heureux. Dimanche, les Turinois, pour le premier match de l’année 2012, ont été battus à domicile par une Sampdoria vaillante, qui a pourtant été réduite à dix après une demi-heure de jeu. Gigi Buffon a pris les responsabilités du premier but encaissé, et Conte a admis que les siens n’avaient pas donné assez pour s’imposer, même s’il n’a pas manqué d’égratigner l’arbitre de la rencontre. Ce revers a cassé la dynamique de la Vieille Dame, qui restait avant cela sur six victoires consécutives toutes compétitions confondues. Heureusement, les Bianconeri avaient de l’avance en tête du classement, et ont donc encore une marge de manœuvre assez conséquente. Or, le calendrier a réservé un drôle de rendez-vous pour relancer immédiatement la machine. Avant de se déplacer ce week-end à Parme, les joueurs d’Antonio Conte reçoivent ce soir le Milan AC en quarts de finale de la Coupe d’Italie. Un Milan AC qui, pour sa part, a remporté son premier match de l’année 2013. Au terme d’une rencontre pas franchement emballante, les Rossoneri se sont imposés 2-1 contre Sienne, un succès qui leur permet de recoller au peloton européen. Mais les Milanais ont tout intérêt à ne pas négliger cette Coupe d’Italie, car elle pourrait bien avoir une importance capitale dans leur saison.

La victoire du 25 novembre

Cinq. C’est le nombre de places qui donnent accès à des compétitions européennes en Serie A. Les deux premières envoient en Ligue des champions, la troisième au tour préliminaire de la C1, la quatrième en Europa League et la cinquième au tour préliminaire de C3. Mais il y a un sixième billet. Celui-ci est disponible via la Coupe d’Italie. Le vainqueur (ou le finaliste) va directement en Europa League. Dans le cas où le vainqueur termine également dans les cinq premiers du classement, le billet est reversé au sixième de Serie A. Bref, un peu compliqué, mais pas autant que ça. Ce que l’on en comprend, c’est que le Milan AC, qui est en train de vivre une saison compliquée, serait bien malin de jouer la Coupe d’Italie à fond. Car en championnat, la lutte sera féroce pour terminer dans les cinq premiers. Avec la Juve, la Lazio, le Napoli, l’Inter, la Fiorentina et la Roma, Milan va devoir être costaud pour venir se hisser dans le Top 5. D’autant que le bilan des joueurs rossoneri lors des confrontations directes est désastreux. En six rencontres, Milan n’y a pris que quatre petits points, un arraché sur la pelouse de Naples, et trois contre… la Juve. Oui, la Juve, que les Milanais ont battue à San Siro, le 25 novembre dernier, sur un pénalty très litigieux transformé par Robinho.

Cette victoire a, en quelque sorte, servi de point de départ à la remontée milanaise, qui a depuis enchaîné quatre victoires en cinq journées. Dommage que la seule défaite ait été concédée sur la pelouse de la Roma, et que cela ait été une véritable fessée. Trop fragile pour aller chercher les premières places en championnat, Milan a l’occasion de se qualifier pour la C3 par le biais de la Coupe d’Italie. L’avantage, c’est que pour arriver en finale, il n’y a que trois matchs à passer. Le quart de finale, la demi-finale aller et la demi-finale retour. C’est d’ailleurs comme cela que le Napoli, l’an dernier, s’est directement qualifié pour l’Europa League, sans même avoir besoin de disputer les barrages. Milan doit se rendre à l’évidence. Sa réalité, à présent, c’est d’au mois assurer l’essentiel, à savoir un billet pour l’Europe. Milan qui ne jouerait pas la Coupe d’Europe, c’est presque un blasphème.

Turn-over, un peu, pas trop


Manque de bol, le tirage au sort a voulu que les Milanais, comme l’an dernier, trouvent la Juventus sur leur route. L’an passé, les deux équipes s’étaient affrontées en demi-finale, donc sur deux tours. Battu 2-1 à l’aller à San Siro par un doublé de Cáceres, le Milan AC était allé chercher la prolongation à Turin, avant de concéder l’égalisation à la 96e minute (2-2), qui avait entraîné l’élimination des Milanais. Forcément, Allegri sait que ce coup-ci, tout se joue sur un seul match, et veut donc élaborer une stratégie pour rééditer l’exploit du 25 novembre dernier. « Mes garçons sont tranquilles, je sais que cela va être un beau match. Du turn-over ? Les meilleurs joueront » a assuré le technicien. En attaque, Allegri devrait miser sur Pazzini, auteur de 4 pions lors des 5 derniers matchs, et sur Bojan, qui a débloqué la situation dimanche contre Sienne. Allegri se demande même s’il ne devrait pas titulariser son « trio » , avec le meilleur buteur du club, El Sharaawy.

Mais en face, Antonio Conte a également plus d’un tour sous sa moumoute. Le coach turinois a perdu dimanche son deuxième match officiel depuis qu’il est sur le banc de la Juve (son premier, c’était la finale de la Coupe d’Italie face à Naples). Autant dire que deux de suite, c’est inenvisageable. « La défaite doit faire mal, comme elle me fait mal à moi. Elle doit laisser de la déception, de l’amertume, de la rage et l’envie de repartir. Nous allons désormais jouer la qualification en demi-finale de la Coupe d’Italie, une compétition très importante pour nous. J’attends des réponses fortes de la part de ceux qui ont moins de temps de jeu » a-t-il affirmé. À demi-mots, Conte confirme qu’il y aura du turn-over, même si, a priori, l’attaque sera formée de Matri et Giovinco, déjà titulaires dimanche contre la Sampdoria. Quels que soient les 22 acteurs au coup d’envoi, le match devrait se jouer à guichets fermés, comme la saison dernière, d’ailleurs. La preuve que la Coupe d’Italie, si elle est quelque peu tombée en désuétude, peut encore fasciner si l’affiche en vaut la chandelle.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions